Les mois de juin et juillet fleurissent d’événements astronomiques à ne pas manquer, comme l’opposition de Mars et l’éclipse lunaire totale. Le passage de l’astéroïde Vesta se rajoute à cette enthousiasmante liste. En effet, l’objet sera visible dans le ciel, à l’œil nu, jusqu’au 16 juillet.

Découvert le 29 mars 1807 par l’astronome allemand Heinrich Olbers, Vesta — ou plus précisément (4) Vesta selon la dénomination officielle — possède un diamètre de 530 km. Il est, après Cérès, le deuxième astéroïde le plus imposant de la ceinture principale, représentant 9% de la masse totale de celle-ci.

De telles dimensions le font d’ailleurs candidater au statut de planète naine. Après un choc avec un autre astéroïde il y a environ un milliard d’années, certains fragments de Vesta ont frappé la Terre sous forme de météorites, permettant aux scientifiques d’en apprendre plus sur l’astéroïde.

vesta rotation

L’astéroïde Vesta en rotation, tel qu’observé par la sonde spatiale Dawn. Crédits : NASA/JPL

En plus d’être l’un des objets les plus grands de la ceinture d’astéroïde, Vesta présente une surface inhabituellement brillante, en reflétant 43% de la lumière solaire (contre 12% pour la Lune). Parmi les hypothèses avancées par les astrophysiciens, l’une suggère que Vesta possède un champ magnétique lui permettant de dévier les poussières et de garder sa surface brillante.

Il est ainsi de temps en temps visible à l’œil nu dans des régions dénuées de pollution lumineuse. Sa magnitude apparente varie selon sa trajectoire. En juin 2007, elle a atteint +5.8, la plus brillante depuis 1989.

Lors de ses oppositions, sa magnitude varie entre +5 et +7, tandis que lors de ses conjonction elle est de l’ordre de +8.5. De ce fait, au cours de son orbite, Vesta apparaît parfois plus brillante qu’Uranus.

Vesta est à son opposition depuis le 19 juin et le phénomène se poursuivra jusqu’au 16 juillet. Il se trouvera ainsi à 170.6 millions de kilomètres de la Terre. L’astéroïde sera visible près de la constellation du Sagittaire, vers le Sud-Est depuis l’hémisphère nord ; depuis l’hémisphère sud, il sera plus haut dans le ciel. Il passera à proximité de Saturne, à l’Est de la planète.

Plusieurs guides astronomiques expliquent en détails comment trouver et observer Vesta. Bien que l’objet soit visible à l’œil nu, les résultats sont encore plus impressionnants avec des jumelles ou un télescope.

Si nous ne sommes cantonnés qu’à nos outils d’observation terrestres, les astrophysiciens, eux, sont allés rendre visite à Vesta directement sur place. Lancée en 2007 par la NASA, la sonde spatiale Dawn s’est placée en orbite autour de l’objet en 2011. Avec la sonde Near-Shoemaker dédiée à (433) Éros, Dawn est la deuxième sonde à avoir orbité un astéroïde. Depuis juillet 2012, Dawn a quitté Vesta pour se diriger vers la planète naine Cérès.

Source : Sky & Telescope

Une réponse

  1. Gautron Sophie

    Bonjour j’adore vos reportages sur notre galaxie si complexe. Merci à votre équipe pour tout ce que vous m’apporter comme nouvelle connaissance.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.