Le logiciel utilisé pour le fonctionnement de la “blockchain” des cryptomonnaies a trouvé une toute autre utilisation : le contrôle des médicaments contrefaits. En utilisant des “codes barres comestibles” travaillant avec la blockchain, TruTag Technologies, une entreprise basée à Hawaï, déclare qu’elle peut maintenant suivre efficacement le cannabis vendu légalement aux États-Unis.

Pour cela, la société étiquette les produits comestibles de cannabis avec de minuscules particules de silice, qui ressembleraient à des codes barres “comestibles”. L’idée est que ces codes sont très difficiles à imiter et peuvent être scannés pour révéler si un produit particulier est légitime ou non.

Des étiquettes similaires sont utilisées pour les médicaments depuis 2016, et depuis fin 2018, TruTag réalise des projets pilotes à petite échelle sur le cannabis. L’entreprise discute encore de partenariats avec plusieurs législateurs locaux et d’État.

Les étiquettes sont créées par gravure d’une fine plaquette de silicium comportant un motif codé (de minuscules trous). La plaquette est ensuite broyée en particules microscopiques, qui retiennent le code optique de la plaquette originale, puis sont finalement fixées à la surface du cannabis. N’importe qui peut ensuite lire les codes à l’aide d’un scanner optique portatif spécial et les vérifier en ligne.

Cliquez ici pour supprimer les publicités.

La partie en ligne du système est une base de données basée sur une blockchain, développée par Tag-It Tec, une entreprise basée à Seattle. Pour simplifier, la Blockchain est comme un grand livre numérique développé à l’origine pour les cryptomonnaies. Elle enregistre publiquement des informations d’une manière difficile à falsifier.

Une fois qu’un produit comestible de cannabis est scanné, la base de données de Tag-It indique le producteur, le lieu et la date d’origine d’un produit, confirmant qu’il est sûr et légal. Cela rend la chaîne d’approvisionnement transparente, déclare Lucas Scholl de TruTag Technologies.

Posséder une chaîne d’approvisionnement transparente est une nécessité pour les revendeurs en termes de qualité et de confiance, et ils sont déjà nombreux en France à le faire, dont la boutique Attitude 420.

Le cannabis légal est une industrie de plusieurs milliards de dollars, mais il s’agit d’un marché comportant encore une vaste part d’illégal. Les criminels peuvent exploiter le réseau juridique en introduisant du cannabis provenant de sources illégales, exposant les consommateurs à des produits inconnus et potentiellement dangereux. Ils peuvent aussi détourner des produits légaux vers le marché noir, ce qui entraîne des pertes de recettes fiscales de plusieurs millions de dollars et donne aux organismes de réglementation un motif financier pour suivre l’approvisionnement.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.