Le « préservatif challenge » n’est pas bon pour votre nez, ni pour vos poumouns, et encore moins pour votre gorge.

Ce défi datant de plusieurs années a refait surface récemment, mais il peut s’avérer mortel. Les personnes qui tentent l’expérience, reniflent un préservatif déballé en essayant de l’inhaler par les narines et de le ressortir par la bouche. En effet, le passage nasal est relié au fond de la gorge, c’est un fait. Il n’y a donc absolument aucune nécessité à vouloir (et encore moins devoir) le prouver en effectuant ce genre de « défi ». Il existe un réel danger de vous étouffer sur place. Mais, il y a également d’autres conséquences potentielles à long terme.

Le nez est conçu pour agir en tant que filtre à air, nettoyant l’air que vous inspirez avant qu’il n’atteigne les poumons et en ajoutant de l’humidité en cours de route. Il s’agit d’un système délicat qui n’est pas conçu pour aspirer des préservatifs. En 2004, des médecins en Inde ont documenté le cas d’une femme de 27 ans qui a accidentellement inhalé un préservatif par le nez, ne l’a pas ressorti et s’est retrouvée avec un affaissement pulmonaire. Cette dernière a passé six mois avec de la fièvre et une toux avant que les médecins finissent par enlever chirurgicalement le préservatif.

De plus, tenter de retirer des choses coincées dans notre nez n’est pas une chose très conseillée, à moins d’être un médecin. Une étude nigériane datant de 2016 a montré que 62% des complications qui ont résulté de tentatives pour se débarrasser d’éléments coincés dans leurs nez, résultaient de l’absence de professionnels qualifiés.

Et même dans le meilleur des cas, où quelqu’un apire un préservatif à travers le nez et parvient à le ressortir par sa bouche sans s’étouffer, sans le coincer ou encore l’avaler accidentellement, n’est pas une blague à prendre à la légère. De plus, les personnes en question peuvent également avaler des produits chimiques supplémentaires. En effet, les préservatifs qui ne sont pas conçus pour le sexe oral peuvent posséder des lubrifiants à l’extérieur, qui ne sont pas destinés à être ingérés.

Le défi du préservatif n’est qu’un défi parmi tant d’autres, qui sont tous tout aussi dangereux les uns que les autres pour la santé. Ce défi n’est pas le premier mettant en scène des préservatifs. En effet, en 2015, un défi différent a explosé sur internet, alors que les gens essayaient de casser les préservatifs en les remplissant d’eau.

Actuellement, le site YouTube tente de retirer toutes les vidéos présentant des gens en train de réaliser ce « challenge », afin de décourager la tendance qui pourrait induire des étouffements.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Share
Share

Ce site utilise des cookies

La publicité étant notre principale source de revenu (sans elle, nous n'existerions pas), nous utilisons des cookies afin de l'adapter. Ces derniers nous permettent également de faire des analyses statistiques (données anonymes) dans le but d'améliorer notre site. Les cookies sont également utiles à conserver vos préférences si vous êtes logués. Ainsi, nous pouvons vous garantir une meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser ce dernier, nous considérerons que vous acceptez nos modalités relatives aux cookies.