Charbon : il représente aujourd’hui un « non sens économique » et doit être définitivement abandonné

arret charbon
| AFP

Au cours des dernières années, de nombreux pays ont pris la décision de fermer progressivement une grande partie de leurs centrales nucléaires au profit de la réouverture de centrales à charbon. Si aujourd’hui le charbon est massivement utilisé, il reste une énergie extrêmement polluante et très peu compétitive selon un rapport récent du Rocky Mountain Institute. Les auteurs expliquent qu’aujourd’hui, le charbon n’est plus viable économiquement, qu’il doit être abandonné et que l’accent doit être mis sur les énergies renouvelables afin d’assurer une meilleure gestion énergétique tout en relançant l’économie post-pandémie.

Les énergies renouvelables telles que les projets éoliens et solaires sont déjà moins chères à construire que de continuer à exploiter 40% du parc de charbon existant dans le monde, selon une analyse publiée mardi. Dans un rapport décrivant comment le monde peut éliminer progressivement le carburant le plus polluant tout en stimulant la reprise économique après la pandémie de coronavirus, un groupe d’experts a déclaré que le charbon avait atteint un point de non-retour financier le rendant non compétitif sur la plupart des marchés.

Les auteurs estiment qu’un tiers du stock mondial de charbon est déjà plus coûteux à gérer qu’à construire de nouvelles solutions d’énergie renouvelable, y compris le stockage de batteries. Ce chiffre devrait atteindre 73% de la flotte d’ici 2025, selon l’analyse, qui a également révélé que le remplacement de l’ensemble du stock de charbon par de l’énergie propre pourrait se faire avec une économie nette pour l’économie mondiale dès 2022.

À LIRE AUSSI :
La plus grande ferme solaire au monde sera construite en Australie

« Une transition plus rapide du charbon vers l’énergie propre est à notre portée, et nous montrons comment concevoir cette transition de manière à économiser de l’argent pour les usagers de l’électricité dans le monde tout en aidant une transition juste pour les travailleurs et les communautés », déclare Paul Bodnar, directeur du groupe de réflexion Rocky Mountain, qui a coproduit la recherche.

statistiques charbon
Infographie montrant la situation financière attendue pour le monde concernant l’arrêt du charbon. Crédits : Rocky Mountain Institute

Arrêt du charbon : une nécessité pour le climat et la future reprise économique

L’accord de Paris sur le climat de 2015 enjoint aux pays de limiter le réchauffement climatique en dessous de 2 °C au-dessus des températures préindustrielles grâce à de vastes réductions des émissions. L’accord vise un plafond de 1.5 °C. Le Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat a déclaré que pour que l’objectif de 1.5 °C reste à portée, l’utilisation mondiale du charbon doit diminuer de 80% par rapport aux niveaux de 2010 d’ici 2030.

Sur le même sujet : États-Unis : le déclin du charbon se poursuit, avec la fermeture de 13 centrales au charbon annoncées en 2020

L’analyse a révélé que 81% de la production de charbon de l’Union européenne était déjà non compétitive aujourd’hui — ce qui signifie que sans le soutien de l’État, les centrales cesseraient d’être actives. En Chine, ce chiffre s’élève actuellement à 43%, atteignant près de 100% en cinq ans. Le rapport n’a pas pris en compte les impacts environnementaux et sanitaires du charbon.

« L’énergie du charbon est rapidement confrontée à une obsolescence économique, indépendamment des politiques de tarification du carbone et de pollution de l’air. L’arrêt du charbon et son remplacement par des alternatives à moindre coût permettront non seulement de faire économiser de l’argent aux consommateurs et aux contribuables, mais pourraient également jouer un rôle majeur dans la reprise économique à venir », conclut Matt Gray, directeur général et co-responsable de l’énergie et des services publics de la Carbon Tracker Initiative.

Sources : Rapport du Rocky Mountain Institute

Plus d'articles
physiciens développent circuit production énergie propre illimitée graphène couv
Des physiciens développent un circuit produisant de l’énergie propre et illimitée à partir du graphène