Les « clowns de la classe » seraient en réalité parmi les enfants les plus intelligents, selon une étude

clowns classe parmi enfants plus intelligents etude
| Abobe Stock

Vous en connaissez sûrement un, et/ou l’avez peut-être même été vous-même, le fameux « clown de la classe » ! Cet enfant un peu agité qui n’hésite jamais à produire un peu d’humour pour divertir ses camarades. Selon une nouvelle étude menée sur des écoliers en Turquie, ce sont les enfants ayant des niveaux plus élevés de connaissances générales et de raisonnement verbal qui sont les plus aptes à produire de l’humour. Généralement, les « clowns de la classe » en font partie, ce qui suggère qu’ils figurent parmi les élèves les plus intelligents.

L’humour a toujours été considéré comme un signe d’intelligence, et si de nombreuses études montrent une certaine corrélation entre l’intelligence et l’humour chez les adultes, il existe moins de recherches sur le phénomène chez les enfants.

Dans une nouvelle étude, plus de 200 enfants ont été étudiés dans le but d’en savoir plus. Dans l’expérience, ils ont tous dû légender 10 dessins animés récemment réalisés. Sept experts ont ensuite évalué le caractère amusant des légendes et leur pertinence par rapport aux dessins animés, soit un total de 30 380 évaluations. Les résultats ont été publiés dans la revue Humor de De Gruyter.

Un lien entre intelligence et humour plus évident chez les enfants

Lorsqu’ils ont comparé l’intelligence et les performances humoristiques de ces enfants, les chercheurs ont constaté que l’intelligence générale était fortement corrélée à l’humour. L’intelligence expliquait 68% de la différence de capacité d’humour et, en particulier, les enfants ayant une meilleure connaissance générale et un meilleur raisonnement verbal avaient une meilleure capacité à produire de l’humour.

Si l’étude a montré des différences dans la force du lien entre l’intelligence et l’humour chez les enfants et les adultes, les auteurs affirment que le contexte culturel est également important. Les recherches antérieures sur l’humour et l’intelligence ont été menées principalement dans les cultures occidentales, alors que cette nouvelle étude a exploré cette relation dans la culture turque, qui est en quelques sortes une synthèse des cultures occidentales et orientales. L’étude montre également que le lien entre humour et intelligence semble être beaucoup plus fort chez les enfants que chez les adultes.

À LIRE AUSSI :
Les humains peuvent théoriquement vivre jusqu’à 130 ans

L’humour et l’intelligence sont tous deux façonnés par les normes, les croyances et les valeurs culturelles. Une blague considérée comme hilarante dans une culture peut ne pas être drôle dans une autre. De même, un comportement particulier peut être considéré comme un signe de haute intelligence dans une culture, mais d’autres cultures peuvent trouver ce comportement inapproprié. Ainsi, l’influence de l’intelligence sur les comportements humoristiques doit être évaluée dans des cultures spécifiques, indiquent les auteurs de l’étude.

« Alors que l’humour est fréquemment utilisé par les adultes pour se divertir, les enfants l’utilisent surtout pour être acceptés par leurs pairs. Par conséquent, la nature de l’humour des adultes et des enfants diffère », explique l’auteur principal, le professeur Ugur Sak de l’université Anadolu, en Turquie. « Nous nous sommes particulièrement intéressés à la qualité de l’humour fait par les enfants mais évalué par les adultes. Les parents et les enseignants doivent savoir que si leurs enfants ou leurs étudiants font fréquemment de l’humour de bonne qualité, il est fort probable qu’ils aient une intelligence extraordinaire ».

Source : Humor – De Gruyter

Laisser un commentaire