Le co-créateur de Dogecoin affirme désormais que les cryptomonnaies sont une « abominable erreur »

cocreateur dogecoin affirme cryptomonnaies abominable erreur
| Shutterstock

Les cryptomonnaies sont-elles finalement devenues un outil corrompu au service d’un capitalisme nécrosé qu’elles étaient censées initialement combattre ? C’est l’avis du co-créateur de la désormais célèbre cryptomonnaie Dogecoin, Jackson Palmer. Dans le cadre d’un plaidoyer enflammé, Jackson a mis les cryptomonnaies sur le banc des accusés pour un procès édifiant, pointant du doigt leur absence de sécurité et leur rôle dans l’accroissement des inégalités entre les individus. 

Dans un fil Twitter cinglant, le co-créateur du populaire Dogecoin, Jackson Palmer, a éviscéré la technologie et la communauté derrière les cryptomonnaies en général. « Après des années d’étude, je pense que la cryptomonnaie est une technologie hyper-capitaliste intrinsèquement de droite conçue principalement pour amplifier la richesse de ses partisans grâce à une combinaison d’évasion fiscale, de surveillance réglementaire réduite et de rareté artificiellement appliquée », écrit Palmer.

Un outil conçu pour creuser les inégalités entre les personnes

Le fil indique très clairement que, contrairement à l’autre co-créateur de Dogecoin, Billy Markus, qui a récemment décidé d’investir lui-même dans la cryptomonnaie, Palmer pense que l’industrie de la cryptographie promeut exactement le type de systèmes financiers qu’elle prétend remplacer. C’est aussi un rappel argumenté de manière convaincante que les cryptomonnaies offrent très peu de protection à ceux qu’elles finissent par victimiser.

« L’industrie de la cryptomonnaie s’appuie sur un réseau de relations d’affaires louches, a acheté des influenceurs et des médias pour perpétuer une sorte de culte du ´devenez riche rapidement’ conçu pour extraire de l’argent aux personnes financièrement désespérées et naïves. En d’autres termes, à l’instar des systèmes financiers traditionnels, l’industrie de la cryptomonnaie sert à séparer les nantis des démunis », déclare Palmer.

À LIRE AUSSI :
Marie-Antoinette : les lettres d'amour censurées de la reine de France révélées aux rayons X
cryptomonnaies inegalites individus
Selon Palmer, les cryptomonnaies sont un outil créé pour creuser l’entonnoir de profit séparant les plus riches des plus démunis. © Getty

« L’exploitation financière existait sans aucun doute avant la cryptomonnaie, mais la cryptomonnaie est presque spécialement conçue pour rendre l’entonnoir de profit plus efficace pour ceux qui sont au sommet et moins protégé pour les personnes vulnérables ». Et en effet, cette industrie regorge d’escroqueries et de malversations qui n’ont servi qu’à saper la légitimité d’une technologie destinée à mettre fin à un Wall Street profiteur. En fait, ça ne fait qu’empirer.

Une monnaie non-sécurisée, peu fiable et sans surveillance

Vous voulez éliminer toutes les pubs du site tout en continuant de nous soutenir ?

C'est simple, il suffit de s'abonner !


J'EN PROFITE

20% de rabais pour les 1000 premiers !
Code : 0pub20

Les Américains ont perdu plus de 80 millions de dollars en escroqueries cryptographiques entre octobre 2020 et juin 2021, soit une augmentation de 1000 % d’une année sur l’autre, selon la Federal Trade Commission (FTC). Malgré l’absence totale de précautions de sécurité pour les plus vulnérables, les régulateurs américains ont peu fait pour changer ce vide dangereux.

« La cryptomonnaie, c’est comme prendre les pires éléments du système capitaliste actuel (par exemple, la corruption, la fraude, les inégalités) et utiliser un logiciel pour limiter techniquement l’utilisation d’interventions (par exemple, les audits, la réglementation, la fiscalité) qui servent de protections ou de filets de sécurité pour la personne moyenne. C’est le type de cryptomonnaie dangereuse du capitalisme gratuit pour tous, qui a malheureusement été conçue pour faciliter tout ceci depuis sa création », déclare Palmer.

En bref, Palmer a décidé d’arrêter avec la cryptomonnaie, affirmant que cela ne correspondait pas à sa politique ou système de croyance. Dogecoin était, après tout, censé être une blague, une cryptomonnaie qui a embrouillé la nature même de l’industrie alors en plein essor. Mais avec sa formidable augmentation de valeur, en grande partie entraînée par le PDG de Tesla, Elon Musk, la blague s’est transformée en exactement le genre de chose dont elle se moquait en premier lieu.

Laisser un commentaire
cryptomonnaies Cliquez pour comprendre le fonctionnement des cryptomonnaies en 10 minutes.
Cliquez pour accéder à d'autres articles sur ce sujet.