12 Partages

Vous êtes-vous déjà demandés comment fonctionnait une lampe de vidéoprojecteur ? L’un des éléments clés du fonctionnement de ces fidèles compagnons de salles de classe et salles de conférence d’entreprises. Les lampes de vidéoprojecteur sont bien différentes des lampes classiques ou utilisées dans le cadre d’autres applications de projection, et voici en quoi.

La lampe de vidéoprojecteur est une lampe à UHP (ultra haute pression). Elle est classée comme une lampe halogénure métallique. En bref, la lampe de vidéoprojecteur fonctionne grâce à des électrodes dans du mercure, qui envoient un courant électrique sur un panneau LCD ou DLP. C’est ce courant électrique qui permet l’émission de la lumière.

Tous les vidéoprojecteurs ne se basent pas sur les mêmes technologies, chacune présentant ses avantages et inconvénients. Les principaux projecteurs utilisent soit la technologie LCD, soit la DLP. Les nouveaux arrivés sur le marché proposent aujourd’hui la technologie laser.

Généralement, une lampe de vidéoprojecteur est censée durer entre 2000 et 6000 heures. Cependant, il existe des lampes hybrides qui peuvent durer jusqu’à 20’000 heures d’utilisation. Il s’agit des lampes laser et LED, qui assurent une économie d’énergie considérable.

lampe videoprojecteur epson

Une lampe de vidéoprojecteur standard, de chez Epson. L’ampoule pour rétroprojecteur est de très haute puissance (et qualité). Vous pouvez acheter lampes de videoprojecteur Epson ici. Crédits : Epson

Le DLP (Digital Ligh Processing)

À l’intérieur d’un système DLP, on y trouve une matrice à micro-miroirs (DMD), l’image étant réfléchie après avoir été amplifiée par la lumière de la lampe et une lentille. Un disque chromatique filtre alors la lumière blanche avant qu’elle arrive sur la puce DLP, pour enfin projeter l’image. La technologie DLP est aussi appelée DLP/DMD ou DMD (Digital Micromirror Device). Elle a été initialement développée par Texas Instrument.

Cliquez ici pour supprimer les publicités.

Parmi les avantages nombreux de cette technologie : des noirs profonds, l’intensité des couleurs est bien préservée, et elle offre un meilleur temps de réponse. Cependant, les lampes DLP ont une durée de vie plutôt courte.

Le LCD

Une lampe spéciale (lampe métal halide) émet une lumière qui se reflète sur trois panneaux LCD correspondant au rouge, au bleu et au vert. Les images sont ensuite reconstituées et enfin projetées.

Avantages et inconvénients : bonne définition d’image, luminosité accrue, couleurs plus naturelles. Un inconvénient fréquent : le contraste est souvent moins élevé sur les vidéoprojecteurs LCD.

comparaison lcd dlp projecteurs

Comparatif de fonctionnement entre les technologies DLP et LCD. Crédits : hifi-video.fr

Le laser

Le principe de fonctionnement est le même que pour le vidéoprojecteur DLP, à la seule différence de la lampe : elle est ici remplacée par des LEDS rouges et un laser bleu (Blu-Ray).

Vous allez aussi aimer : Éclairage LED : une révolution à venir pour les ménages (et pas que)

Avantages et inconvénients : les avantages des projecteurs lasers sont nombreux, à commencer par la durée de vie des lampes… En effet, les lampes des vidéoprojecteurs lasers ont une très longue durée de vie (jusqu’à 20’000 heures). Ce type de lampe assure également une colorimétrie plus stable ainsi qu’une luminosité plus élevée (jusqu’à 5000 lumens pour certains modèles).

Les inconvénients du laser : une moins bonne définition que les autres types de lampes. Par contre, selon les experts du domaine, avec le temps cette technologie devrait aussi permettre une haute définition, et certains constructeurs commencent déjà à commercialiser des vidéoprojecteurs laser HD.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

12 Partages
Partager via
Copier le lien