Deux produits de nettoyage quotidiens ont engendré des émanations toxiques dans un restaurant, tuant un employé

employe buffalo wild wings decede emanation toxique produits nettoyage
Un investigateur de la police scientifique examine les lieux de l'accident. | NBC News

Le gérant d’un restaurant Buffalo Wild Wings est décédé après avoir été exposé à des émanations toxiques générées suite au mélange de deux produits nettoyants ordinaires. D’autres employés (plus d’une dizaine) auraient également été affectés par les dégagements toxiques.

Le jeudi 7 novembre, un employé d’un Buffalo Wild Wings de Burlington, dans le Massachusetts, a commencé à nettoyer l’arrière du restaurant avec un produit nettoyant commun appelé « Super 8 ». L’incident se serait produit peu de temps après.

La solution du Super 8 est à base d’hypochlorite de sodium, un agent désinfectant et de blanchiment (utilisé notamment sous forme d’eau de Javel). Son utilisation unique ne représente pas de danger. Cependant, à l’insu de l’employé, un autre nettoyant à base d’acide, le Scale Kleen, avait été répandu sur le sol peu de temps avant, selon NBC News.

Un mélange mortel

Le mélange des deux produits chimiques a généré une substance qui est « devenue verte et qui a commencé à faire des bulles », a déclaré Michael Patterson, chef des pompiers de Burlington.

Le premier employé exposé a rapidement développé des brûlures aux yeux et commençait à rencontrer des difficultés respiratoires. Il a alors quitté les lieux. Le gérant du restaurant a pris le relais, essayant de racler le mélange, mais il a lui aussi développé de graves symptômes, le rendant incapable de continuer.

Le gérant, Ryan Baldera, âgé de 32 ans, est décédé peu de temps après à l’hôpital, selon le journal local NBC Boston. Treize autres personnes, également exposées aux émanations toxiques, ont été prises en charge.

buffalo wild wings lieu accident chimique
L’accident chimique a eu lieu dans un Buffalo Wild Wings de Burlington, dans le Massachusetts (États-Unis). Crédits : Google Street View

Les produits de nettoyage courants peuvent être dangereux, voire mortels, lorsqu’ils sont mélangés de manière incorrecte. Par exemple, l’eau de Javel peut réagir avec l’ammoniac, les acides et d’autres nettoyants. Les réactions provoquées peuvent ainsi donner lieu à des émanations toxiques potentiellement mortelles.

À LIRE AUSSI :
La consommation régulière d'avocats permettrait de réduire la graisse abdominale chez les femmes

Sur le même sujet : L’Arbre de la Mort : cet arbre est si toxique que vous ne pouvez même pas vous placer en dessous lorsqu’il pleut

Le potentiel responsable : du chlore gazeux

Vous voulez éliminer toutes les pubs du site tout en continuant de nous soutenir ?

C'est simple, il suffit de s'abonner !


J'EN PROFITE

20% de rabais pour les 1000 premiers !
Code : 0pub20

Lorsque l’eau de Javel est mélangée à un acide (comme du vinaigre ou des produits chimiques trouvés dans certains nettoyants pour vitres, drains et cuvettes de toilettes), du chlore gazeux est produit. L’exposition au chlore provoque habituellement une irritation des yeux, de la gorge et du nez, entraînant une toux et des problèmes respiratoires. D’ailleurs, il faut savoir qu’en raison de sa toxicité, le dichlore a été l’un des premiers gaz de combat employés lors de la Première Guerre mondiale.

À des concentrations élevées, le chlore gazeux peut causer de graves difficultés respiratoires et la production de liquide dans les poumons. À des concentrations très élevées, une forte émanation peut causer la mort.

Une équipe spécialisée en substances dangereuses a été convoquée pour traiter les locaux du restaurant, qui a été temporairement fermé par la ville. L’Occupational Safety and Health Administration (OSHA) enquête également sur l’accident.

Rappel : les produits nettoyants à ne jamais mélanger

    • Javel (hypochlorite) et alcool ménager : production de chloroforme (provoque des dommages au système nerveux, poumons, reins, foie, yeux et à la peau)
    • Javel et ammoniac : production de vapeurs de chloramines (hautement toxiques et potentiellement explosives)
    • Javel et vinaigre : vapeurs toxiques engendrant des brûlures oculaires et des dommages aux poumons
    • Javel et d’autres produits de nettoyage : production potentielle de chlore gazeux (hautement toxique et mortel à forte dose)
    • Vinaigre et eau oxygénée : production d’un acide peracétique (peut irriter ou endommager la peau et les voies respiratoires)
À LIRE AUSSI :
Les garçons de 12 à 15 ans seraient plus exposés aux effets secondaires du vaccin Pfizer qu'à ceux de la COVID

Laisser un commentaire