Dans le but d’aider les professionnels de la santé à faire face à la pandémie de coronavirus en cours, le directeur de Tesla et SpaceX, Elon Musk, a acheté quelque 1255 ventilateurs à des fabricants chinois et les a offerts aux hôpitaux de la région de Los Angeles.

Le gouverneur de Californie, Gavin Newsom, a salué cette initiative : « Je vous ai dit il y a quelques jours qu’Elon Musk était susceptible d’avoir 1000 respirateurs cette semaine ».

Ils ont maintenant été livrés à Los Angeles et Musk travaille déjà avec l’association hospitalière et d’autres pour mettre en fonction ces respirateurs artificiels en temps réel. « C’est un effort héroïque ! », a-t-il déclaré lors d’un briefing lundi. À noter que Newsom avait auparavant déjà demandé de l’aide à plusieurs entreprises du domaine de l’industrie de la technologie, y compris Tim Cook d’Apple, pour la production de masques et de respirateurs.

« La Chine avait une offre excédentaire, nous avons donc acheté 1255 respirateurs artificiels approuvés par la FDA de chez ResMed, Philips et Medtronic vendredi soir et les avons expédiés par avion à Los Angeles », a écrit Musk dans un tweet lundi. « Si vous souhaitez obtenir un respirateur gratuit, faites-le nous savoir s’il vous plaît ! », a-t-il ajouté.

Cliquez ici pour supprimer les publicités.

Musk a également remercié la division chinoise de son entreprise de voitures électriques Tesla, les autorités douanières chinoises et les douanes de l’aéroport international de Los Angeles (LAX) d’avoir « agi si rapidement ».

Sur le même thème : Coronavirus; transformer un masque de plongée en masque respiratoire via l’impression 3D

Une aide non négligeable pour faire face à la pénurie

Cette bonne nouvelle survient après que Musk ait proposé de « produire des respirateurs artificiels en cas de pénurie », la semaine dernière. En effet, les experts en santé du monde entier s’inquiètent du fait qu’il n’y a tout simplement pas assez de respirateurs pour assister toutes les personnes qui sont et seront gravement malades à cause du COVID-19.

De plus, l’University of Washington School of Medicine a reçu un don de Tesla d’environ 50’000 masques au cours du week-end. À noter que jusqu’à présent, la fabrication de respirateurs artificiels n’a pas été des plus rapides aux États-Unis. Fort heureusement, à l’heure actuelle, six autres entreprises basées en Californie offrent leurs installations pour fabriquer des blouses tandis que 25 autres envisagent de lancer des impressions 3D de masques.

Source : Newsweek

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.