Nouveau documentaire disponible : Space Colonies ! 🚀👨🏼‍🚀👩🏻‍🚀
Regarder sur TMS Tv


COVID : les États-Unis ont vacciné un demi-million d’Américains en seulement une semaine

pourquoi autorisation urgence vaccins covid pose dilemme scientifique couv
| StockAdobe

Selon l’annonce des Centres pour le contrôle et la prévention des maladies dimanche dernier, les États-Unis ont administré plus d’un demi-million de doses de vaccins COVID-19 au cours de la première semaine de la campagne d’inoculation de masse du pays.

Les doses de vaccins, produites par Pfizer et BioNTech, sont pour le moment distribuées aux travailleurs de la santé de première ligne à travers le pays. Au total, 556’208 injections ont été administrées, sur 2,84 millions de doses distribuées à ce jour, a indiqué l’agence. Le CDC basé à Atlanta suit les campagnes de vaccination dans le cadre du déploiement à l’échelle nationale, ainsi que pour surveiller leur sécurité.

Cela sembla aller très vite, et pourtant, selon un sondage mené par Harris Insights sur plus de 2000 personnes, 31% des Américains préféreraient démissionner si leur employeur devait exiger la vaccination. Cependant, ce même sondage, qui sera publié mercredi, indique que plus de la moitié des salariés américains pensent que les employeurs devraient pouvoir imposer la vaccination, et 70% d’entre eux se feraient vacciner si cela devait être imposé.

D’autres sondages d’opinion récents de la Yale School of Management et du Diligent Institute montrent que 71% des PDG américains et 39% des directeurs de conseil d’administration estiment que la vaccination devrait être une obligation pour se présenter dans les usines, les entrepôts et les bureaux.

Laisser un commentaire
Cliquez pour accéder à d'autres articles sur ce sujet.