Un glacier du massif du Mont-Blanc pourrait s’effondrer à tout moment, prévient l’Italie

glacier mont blanc grandes jorasses effondrement imminent
Un glacier des Grandes Jorasses (massif du Mont-Blanc) pourrait s'effondrer à tout moment.

D’une façon précipitée, les autorités italiennes ont procédé à la fermeture des routes et ordonné l’évacuation des refuges situés du côté italien du Mont-Blanc, à la suite d’avertissements selon lesquels une partie du glacier pourrait s’effondrer à tout moment.

La mont Blanc n’est plus à présenter : avec une altitude de 4809 mètres, il est le plus haut sommet d’Europe occidentale. Le massif du Mont-Blanc quant à lui, alimente de nombreux glaciers de par son imposante présence dans les Alpes franco-italiennes.

Selon une analyse publiée cette semaine par des experts du gouvernement régional de Val d’Aoste et de la Fondation Safe Mountain, plus de 250’000 mètres cubes de glace pourraient se détacher du glacier de Planpincieux, sur le sommet des Grandes Jorasses (faisant partie du massif du Mont-Blanc).

Bien qu’il soit impossible de prédire le moment exact de l’effondrement, des observations réalisées durant les mois d’août et septembre ont montré que le glacier se déplaçait à une vitesse de 50 à 60 centimètres par jour.

« Ces phénomènes montrent une fois de plus que la montagne traverse une phase de fort changement en raison de facteurs climatiques. Elle est donc particulièrement vulnérable », a déclaré dans un communiqué Stefano Miserocchi, maire de la commune de Courmayeur. « Dans ce cas, il s’agit d’un glacier tempéré particulièrement sensible aux températures élevées ».

Par mesure de précaution, Miserocchi a ordonné la fermeture de routes dans la vallée du val Ferret et l’évacuation de refuges dans la région de Rochefort. Il a cependant ajouté qu’un effondrement de glacier ne menacerait ni les zones résidentielles ni les installations touristiques.

glacier planpincieux mont-blanc effondrement imminent
Le glacier surplombe le village de Planpincieux, à la frontière entre la France, l’Italie et la Suisse. Crédits : Google Earth/ Trust My Science

Avec 11 sommets de plus de 4000 mètres d’altitude (le pic le plus haut étant de 4809 mètres) entre l’Italie et la France, le Mont-Blanc est la plus haute chaîne de montagnes d’Europe occidentale et est apprécié des randonneurs, des skieurs et des alpinistes.

Sur le même sujet : Les températures record en Europe ont fait fondre les glaciers suisses

Ces dernières années, les glaciers alpins fondent notamment à la suite de la hausse des températures mondiales. Selon le dernier registre des glaciers, leur superficie serait passée de 609 kilomètres carrés en 1989 à 368 kilomètres carrés aujourd’hui, soit une baisse de 40%, selon ce qu’avance le journal italien La Repubblica. Au cours de la même période, le nombre de glaciers est passé de 1381 à 903.

À LIRE AUSSI :
Un duo d'enzymes bactériennes se montre ultra efficace pour décomposer le plastique

Dans un discours prononcé mardi devant l’Assemblée générale des Nations Unies à New York sur le changement climatique, le Premier ministre italien Giuseppe Conte a évoqué l’avertissement concernant le mont Blanc : « Il est désormais d’actualité qu’un glacier du Mont-Blanc risque de s’effondrer ». « C’est une alarme qui ne peut pas nous laisser indifférents. Elle doit tous nous secouer, et nous mobiliser ».

Plus d'articles
effondrement humanite
Un nouveau modèle prévoit un risque d’effondrement irréversible de la civilisation d’ici les prochaines décennies