929 Partages

Mardi 15 octobre, un garçon de six ans du Minnesota nommé Ethan, était porté disparu. Une équipe de recherche de plus de 600 personnes a été formée et une vaste zone devait être couverte. Mais l’élément clé ayant permis de retrouver rapidement l’enfant était inattendu : un seul drone, équipé d’une caméra thermique.

De nombreuses agences de maintien de l’ordre ainsi qu’un hélicoptère de patrouille d’État ont contribué au sauvetage, mais à retrouver le jeune garçon, ce fut un drone équipé d’une caméra thermique. Piloté par un photographe local qui a participé aux recherches, l’engin télécommandé a permis d’identifier l’enfant 10 heures après sa disparition.

Selon un communiqué de presse du bureau du shérif du comté de Sherburne, le drone a permis de repérer Ethan, couché avec son chien Remington, dans un champ de maïs à environ un kilomètre de chez lui, un peu avant 2 heures du matin, mercredi.

Le garçon avait très froid, mais il était en bonne santé. Après une consultation à l’hôpital pour évaluation, il a pu rentrer chez lui avec sa famille.

Des drones sauveteurs

Ce n’est pas la première fois qu’un drone s’avère efficace dans une opération de recherche et de sauvetage. En effet, d’autres drones ont déjà permis d’aider à sauver des nageurs en détresse, des victimes de séisme ainsi que des randonneurs perdus.

Cliquez ici pour supprimer les publicités.

Bien que de nombreux engins utilisés dans ce genre de mission aient été spécifiquement conçus à des fins de sauvetage, dans ce nouveau cas, le propriétaire du drone, Steve Fines, précise qu’il l’utilisait généralement pour prendre des photos.

La caméra thermique qui équipait l’appareil de Fines lui sert quant à elle, professionnellement, à faire de l’imagerie thermique pour le diagnostic de bâtiments, afin de permettre à ses clients de détecter les fuites thermiques.

« Six ans, perdu dans les champs… », déclare-t-il à la chaîne d’actualité locale Kare11. « Il faisait 0 °C. Vous ne pouvez pas rester sans rien faire… ». Lorsqu’il a appris qu’Ethan était porté disparu, il a senti qu’il pouvait se rendre utile et a décidé de faire ce qui était dans son pouvoir pour aider à le retrouver.

À lire également : Des OVNI hypersoniques repérés par des pilotes de l’US Navy intriguent le monde entier

« J’ai vu le chien, on pouvait bien voir qu’il était excité et heureux. Il remuait sa queue. Je savais, à ce moment-là, ce qui s’était passé. Et ce fut un moment rempli d’émotions », a-t-il précisé en regardant les images qu’il avait enregistrées, lors d’une interview.

Mais Fines n’oublie pas d’attribuer le mérite à des centaines d’autres bénévoles qui ont aidé à la recherche. « Je savais qu’il fallait survoler ce champ, car des sauveteurs au sol avaient découvert une empreinte de pas », dit-il. « 600 personnes l’ont retrouvé hier soir. Il n’y avait pas que moi ».

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

929 Partages
929 Partages
Partager via
Copier le lien