L’hypnose serait aussi efficace qu’un régime alimentaire pour traiter le syndrome de l’intestin irritable

hynotherapie traitement syndrome colon irritable couv
| Shutterstock
⇧ [VIDÉO]   Vous pourriez aussi aimer ce contenu partenaire (après la pub)

En France, plus de 9 millions de personnes souffriraient de troubles intestinaux fonctionnels, en particulier le syndrome du côlon irritable (ou syndrome de l’intestin irritable). Le nombre de diagnostics est en constante augmentation dans le monde. Les traitements médicamenteux ont une action limitée dans le soulagement des symptômes, contrairement à l’hypnothérapie, qui démontre d’année en année une grande efficacité, à l’égale des régimes alimentaires stricts proposés aux patients. Une application mobile d’autohypnose porte cet espoir thérapeutique.

Le syndrome du côlon irritable (SCI), aussi appelé syndrome de l’intestin irritable ou colopathie fonctionnelle, est un trouble courant qui affecte l’estomac et les intestins. Il est lié à des problèmes de fonctionnement de l’intestin et du cerveau. Ces problèmes rendent le tube digestif très sensible. Ils modifient également la façon dont les muscles intestinaux se contractent. Il en résulte des crampes, des douleurs abdominales, des ballonnements, des gaz et de la diarrhée ou de la constipation, ou les deux de façon intermittente.

Le syndrome du côlon irritable est une maladie chronique, qu’il faut donc apprendre à gérer à long terme. Seul un petit nombre de personnes atteintes du SCI présentent des symptômes graves. Certaines personnes peuvent contrôler leurs symptômes en gérant leur alimentation, leur mode de vie et leur niveau de stress. Les symptômes plus graves peuvent être traités avec des médicaments. Heureusement, le SCI ne provoque pas de changements dans le tissu intestinal ni n’augmente pas le risque de cancer colorectal.

:: LE T-SHIRT QUI SOUTIENT LA SCIENCE ! ::
Soutenez-nous en achetant un poster qui en jette :

Dans ce contexte, depuis quelques années, les études et les preuves s’accumulent en faveur de l’hypnothérapie pour soulager et traiter le syndrome du côlon irritable. Les résultats des différentes études mettent au même niveau d’efficacité un régime strict limité en FODMAPs et l’hypnose. Le 24 octobre 2022, la professeur Simone Peters de l’Université Monash à Melbourne, présentera ses résultats lors de la réunion annuelle de l’American College of Gastroenterology en Caroline du Nord.

Régime FODMAP vs hypnose

Il faut savoir que les FODMAPs sont des types de glucides peu absorbés par l’intestin grêle, présents en « grandes quantités » dans certains aliments comme le blé, le lait, l’ail et les mangues. Même si les FODMAP ne constituent pas la cause du SCI, ils peuvent déclencher des symptômes gastro-intestinaux lorsqu’ils atteignent le côlon, où ils entament le processus de fermentation. Cette étape produit du liquide et des gaz distendant les intestins, amenant le réseau nerveux à réagir exagérément et à déclencher les symptômes du SCI en cas de sensibilité accrue à ces derniers.

Néanmoins, chaque personne possède un seuil individuel de tolérance aux FODMAP. Par conséquent, certains patients ne répondent pas bien à un régime pauvre en FODMAP ou ont du mal à s’y tenir. C’est pourquoi dès 2016, les chercheurs de la nouvelle étude, de l’Université Monash et du département de gastroentérologie de l’hôpital Alfred, dirigés par le Dr Simone Peters, se sont intéressés à l’hypnothérapie comme traitement possible et alternatif à ce régime alimentaire, développé également par Monash. Cette étude visait à consolider les conclusions de chercheurs britanniques suggérant que la thérapie était efficace.

Les auteurs ont recruté 78 personnes, les divisant en groupes qui utilisaient l’hypnothérapie seule, le régime seul et une combinaison des deux thérapies. Le Dr Peters a mené les essais d’hypnothérapie, qui impliquait par exemple l’idée d’avaler des médicaments et de les imaginer glisser dans l’œsophage, à travers l’estomac, recouvrant les intestins et améliorant les symptômes au fil du temps.

L’efficacité des traitements a été mesurée six semaines plus tard, montrant une amélioration des symptômes pour tous les groupes (respectivement 72%, 71% et 72%). Puis six mois après l’arrêt de la thérapie, ils ont été à nouveau testés, révélant des améliorations à long terme de 74%, 82% et 54%.

Le Dr Peters déclare dans un communiqué : « C’est formidable qu’il existe une autre thérapie que nous pouvons maintenant recommander à la clinique pour ceux qui n’ont pas beaucoup de succès avec le régime ».

Concrètement, les chercheurs ont constaté que l’hypnothérapie dirigée par l’intestin réduit les symptômes gastro-intestinaux en améliorant la motilité — c’est-à-dire la vitesse de transit des aliments dans le tube digestif — et en réduisant la sensibilité. De plus, elle semble améliorer le fonctionnement psychologique en réduisant les niveaux de stress, d’anxiété et de dépression et en améliorant la qualité de vie globale, sachant que le stress est l’un des facteurs prépondérants dans cette pathologie.

Le traitement du SCI doit être multidisciplinaire

En 2020, s’appuyant sur les travaux du Dr Peters, des chercheurs de l’Université de Melbourne et de l’hôpital St Vincent ont mené un essai impliquant 144 patients pour comparer l’efficacité d’une approche thérapeutique multidisciplinaire — impliquant des gastro-entérologues, des diététiciens, des psychiatres et des physiothérapeutes et incluant l’hypnothérapie — avec les soins habituels réservés aux spécialistes en gastro-entérologie.

Ils ont constaté que 84% des patients du groupe de soins multidisciplinaires ont obtenu une amélioration globale des symptômes. Sans compter que ces derniers ont également exprimé une plus grande amélioration du bien-être psychologique, avec une diminution de 40% de la dépression, contre une diminution de 9% pour les personnes bénéficiant de soins standard.

Finalement, les chercheurs, rejoignant les conclusions du Dr Peters, estiment que les soins multidisciplinaires intégrés pour les patients atteints d’un trouble gastro-intestinal fonctionnel offrent un soulagement supérieur des symptômes et une amélioration du bien-être général, et sont plus rentables que les soins traditionnels.

Une application de soins virtuels en hypnothérapie, source d’espoir

Comme mentionné précédemment, le SCI est en partie dû à une mauvaise communication entre l’intestin et le cerveau. Comme l’explique le Dr Iacovou, gastro-entérologue à l’University Monash, dans un communiqué : « Il existe un axe cerveau-intestin. Il y a une forte communication entre les deux. L’hypnothérapie met l’esprit dans un état détendu et vous amène à réfléchir à ce que vous ressentez et à ce que ressent votre intestin afin que lorsque vous avez un épisode de SCI, vous puissiez l’utiliser comme un outil ».

Vous voulez éliminer toutes les pubs du site tout en continuant de nous soutenir ?

C'est simple, il suffit de s'abonner !


J'EN PROFITE

20% de rabais pour les 1000 premiers !
Code : 0pub20

C’est pourquoi le Dr Simone Peters a conçu l’application « Nerva », qui vise à mettre en pratique des techniques d’hypnothérapie pour aider le patient à acquérir des compétences automatiques qui peuvent aider à « réparer » cette communication entre le cerveau et l’intestin.

À l’occasion de la réunion annuelle de l’American College of Gastroenterology, GI OnDEMAND — principale plateforme de soins intégrés virtuels multidisciplinaires en gastro-entérologie et coentreprise entre l’American College of Gastroenterology et Gastro Girl, Inc — a officiellement annoncé son partenariat avec Mindset Health, le créateur de Nerva.

Comme le souligne le Dr Peters : « Malgré des taux d’efficacité élevés, l’hypnothérapie dirigée par l’intestin a longtemps été inaccessible en raison du nombre limité de psychologues gastro-intestinaux, les longues listes d’attente et les coûts élevés associés à la thérapie, mais Nerva fournit une solution intéressante pour surmonter ces obstacles ». Cette application est une véritable opportunité et un espoir de soulagement pour plus d’un milliard de personnes souffrant de SCI à travers le monde.

Laisser un commentaire