Incendies destructeurs et inondations meurtrières frappent simultanément trois continents

incendies destructeurs inondations meurtrieres frappent trois continent
| AFP

En plus des conséquences lentes et progressives du changement climatique, des événements plus rapides — et peut-être plus visibles — se produisent actuellement partout dans le monde. Des incendies détruisant des milliards de mètres carrés de forêts aux inondations meurtrières faisant des centaines de victimes, le monde connaît une crise climatique sans précédent.

Des conditions météorologiques extrêmes frappent le monde entier, illustrant à quel point l’humanité est vulnérable face aux catastrophes naturelles. Certains événements — comme les incendies de forêt qui balaient l’ouest des États-Unis — sont saisonniers, tandis que d’autres ont été une surprise totale. La Chine et l’Europe occidentale ont toutes deux été touchées par des inondations dévastatrices la semaine dernière, faisant plus de 100 morts. Dans les régions boisées du Canada, des États-Unis et de la Russie, de vastes étendues de terres sont en feu.

Des inondations meurtrières

Au moins 16 personnes sont mortes dans des inondations extrêmes dans la ville de Zhengzhou (Chine), a rapporté mercredi Reuters. La vidéo montrait des personnes piégées dans une voie de métro inondée, et les médias ont indiqué qu’une ligne de métro inondée était l’endroit où 12 de ces personnes sont mortes. Les photos montrent également des routes complètement inondées.

vehicules noyes inondations station metro zhengzhou
Véhicules noyés dans les inondations au niveau de la station de métro de Zhengzhou, en Chine. © Zhe/Getty

Dans le même temps, l’Allemagne, la Belgique et l’Autriche faisaient face aux conséquences d’inondations dévastatrices qui ont détruit des maisons et transformé des routes en rivières. Mercredi, le nombre de morts était de plus de 200 à la suite d’inondations plus graves que toutes les autres depuis des décennies. Le Royaume-Uni et l’Irlande connaissent également des vagues de chaleur. Au Royaume-Uni, le bureau météorologique a émis son tout premier avertissement de chaleur extrême.

À LIRE AUSSI :
La quasi-totalité du charbon mondial est désormais « inextractible », avertissent des chercheurs
voitures detruites inondations allemagne
Voitures détruites lors des inondations dans le Bad Neuenahr-Ahrweiler, à l’ouest de l’Allemagne. © Stache/AFP

Des incendies destructeurs

L’Oregon lutte contre un incendie si grand qu’il peut être vu depuis l’espace et crée son propre microclimat. L’incendie de Bootleg dans le sud de l’État est le plus grand incendie de forêt aux États-Unis jusqu’à présent cette année. Il a brûlé plus de 1,3 milliard de m².

En outre, près de 300 incendies se sont déclarés dans la province de la Colombie-Britannique mardi, et les ordres d’évacuation ont touché environ 5700 personnes. Il y a également eu des incendies au Manitoba, en Saskatchewan et en Ontario. Le Canada a récemment connu sa journée la plus chaude de son histoire, lors d’une vague de chaleur si grave qu’elle a fait des centaines de morts et fait cuire des animaux marins échoués.

incendie bootleg oregon espace
L’incendie géant du Bootleg, en Oregon, est visible depuis l’espace. © NOAA

Vous voulez éliminer toutes les pubs du site tout en continuant de nous soutenir ?

C'est simple, il suffit de s'abonner !


J'EN PROFITE

20% de rabais pour les 1000 premiers !
Code : 0pub20

Des incendies de forêt se sont aussi déclarés en Sibérie et ont brûlé plusieurs milliards de mètres carrés de terres dans le nord-est de la Sibérie, en Russie. La fumée a recouvert les villes et les villages et a contraint l’aéroport à fermer.

Une personne vivant dans un village touché a déclaré au Guardian : « Les secouristes sont venus et les villageois luttent également contre les incendies, mais ils ne peuvent pas les éteindre, ils ne peuvent pas les arrêter. Tout est en feu ». Il est difficile d’attribuer directement des événements météorologiques individuels à la crise climatique. Mais les experts sont clairs sur le fait que les changements climatiques à long terme, causés par l’activité humaine, rendent ces événements plus fréquents et plus graves.

Laisser un commentaire