2.4K Partages

Le monstrueux cyclone Fani est en train de frapper les terres fermes de l’Inde. Il est également en train de provoquer la plus grande évacuation de population de toute l’histoire du pays. Les ravages sont conséquents.

Selon le Département météorologique indien (IMD), il s’agit d’un cyclone extrêmement sévère. Surnommé « Fani », il est en train de ravager les terres dermes de l’Inde. En effet, le puissant cyclone a touché la terre ferme dans l’est du pays vendredi matin à 8h00 locales (soit 4h30 en France).

« Nous avons enregistré des vents atteignant 175 à 180 km/h », ont indiqué les services indiens de météorologie. Selon les prévisions, les vents du cyclone devraient atteindre les 180-190 km/h, avec des rafales allant jusqu’à 200-210 km/h. L’ouragan de catégorie 3 à 4, est à priori le plus fort dans la région en plus de 20 ans.

Il y a plus de 100 millions de personnes se trouvant actuellement sur le chemin du cyclone dévastateur, et les autorités indiennes ont déjà ordonné l’évacuation de plus d’un million de personnes des régions de l’est de l’Inde. À noter également que les autorités craignent que le cyclone endommage l’ancien temple de Jaganath, vieux de 858 ans, qui se trouve dans la ville de Puri (dans l’état d’Odisha), également sur la trajectoire du cyclone.

cyclone tempete ouragan inde evacuation extreme

Le cyclone Fani plane au dessus du golfe du Bengale, dans cette image capturée par le satellite Himawari-8 de l’Agence météorologique japonaise, le 30 avril 2019. Crédits : NOAA Environmental Visualization Laboratory


Les eaux pourraient monter d’un mètre et demi dans la région de l’Odisha et inonder de nombreuses zones basses, où quelque 10’000 personnes avaient été tuées par un cyclone en 1999.

cyclone tempete ouragan inde evacuation extreme

La ville d’Odisha, balayée par les vents du cyclone Fani, le 3 mai 2019. Crédits : Dibyangshu Sarkar/AFP

L’IMD stipule également que ce cyclone provoquera probablement une « destruction totale » des maisons à toit de chaume, ainsi qu’un « déracinement important des pylônes de communication et d’alimentation », qui se trouveront sur son chemin.

Les services de météorologie s’attendent à ce que le cyclone, après avoir touché terre dans l’état d’Odisha (au sud de Calcutta), suive une trajectoire passant ensuite par l’État du Bengale-Occidental avant d’atteindre le Bangladesh samedi, en s’affaiblissant progressivement.

cyclone tempete ouragan inde evacuation extreme

La trajectoire connue et prévue du cyclone Fani. Crédits : GDCAS/IMD/AFP

À l’heure actuelle, l’armée de l’air, l’armée de terre, la marine et les garde-côtes indiens sont en état d’alerte maximale et le pays a ouvert 800 abris pour les personnes évacuées. À savoir que l’Inde dispose également de plus de 100’000 colis alimentaires d’urgence prêts à être largués.

Sur le même sujet : Que sont les hypercyclones ?

cyclone tempete ouragan inde evacuation extreme

De nombreuses personnes ont trouvé refuge dans la gare de Kolkata durant le passage du cyclone Fani. Crédits : Reuters/Rupak De Chowdhuri

Le gouvernement du Bangladesh a également placé son armée en état d’alerte. Un ordre d’évacuation dans 19 districts côtiers a également été lancé, et 4000 abris anticycloniques ont été ouverts dans cette région.

Sources : AP, BBCIMD

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

2.4K Partages
2.4K Partages
Partager via