Quelques jours seulement après le séisme et le tsunami dévastateurs qui ont frappé l’île indonésienne de Sulawesi, tuant au moins 1347 personnes, les survivants doivent à présent faire face à une autre force de la nature : une éruption volcanique.

Des mois d’activité accrue sur le volcan Soputan sur l’île Sulawesi ont abouti à une éruption ce matin, produisant une colonne de cendres dont la hauteur est estimée à 4000 mètres.

Les fonctionnaires du ministère de l’Énergie et des Ressources minérales ont immédiatement publié un avis d’observatoire des volcans (VONA – Volcano Observatory Notice for Aviation) mettant à jour le code couleur pour l’aviation à l’orange, après l’avoir changé au jaune quelques heures auparavant.

Avant l’éruption, les autorités de MAGMA Indonesia (Multiplatform Application for Geohazard Mitigation and Assessment) ont publié une déclaration selon laquelle les activités thermiques et sismiques du volcan avaient augmenté durant ces dernières semaines.

 

Les relevés d’une caméra thermique ont également indiqué la présence de lave à haute température près du sommet de Soputan, et l’activité sismique est passée d’environ deux événements sismiques enregistrés par jour (en septembre), à 101 tremblements de terre enregistrés mardi dernier.

Vous aimerez également :

L’éruption dévastatrice du Volcán de Fuego plonge le Guatemala dans la tourmente

Le volcan est entré en éruption quelques heures seulement après la publication de cette déclaration, prévenant ainsi le risque d’éruption et augmentant le statut d’activité du volcan au niveau III. Cependant, il est encore trop tôt pour dire à quel point l’éruption sera grave ou dangereuse.

À l’heure actuelle, le VONA indique que l’éruption et les émissions de cendres se poursuivent, le nuage de cendres se déplaçant vers le nord-ouest. Les autorités avertissent la population et leur suggère de rester à l’extérieur du rayon de 4 km (du sommet) et jusqu’à 6.5 km dans la région située au sud-ouest immédiat du volcan, afin d’éviter les nuages de cendres et, potentiellement, les coulées de lave.

Les habitants vivant autour de Soputan ainsi que ceux qui se trouvent dans la région, sont également fortement invités à utiliser un masque facial pour se couvrir le nez et la bouche, afin de limiter les problèmes respiratoires en cas d’exposition au nuage de cendres.

Nous ne savons pas encore à quel point le danger de cette éruption est grave : nous devons attendre que les autorités et les volcanologues évaluent la situation, mais pour l’instant, ces derniers ne prennent aucun risque inutile.

 

Vous vous demandez si le récent séisme dévastateur et cette éruption volcanique sont liés ? La réponse est simple : nous ne le savons pas. Du moins, pas encore.

« La capacité des tremblements de terre à déclencher des éruptions volcaniques fait encore l’objet de nombreuses discussions et, à l’heure actuelle, il n’y a pas assez de preuves convaincantes pour lier ces deux éléments. Vous ne pouvez pas simplement relier les deux car ils se sont produits ou se produisent simultanément », explique Robin George Andrews, journaliste et expert en volcanologie.

Une affaire à suivre.

Source : MAGMA Indonesia

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Ce site utilise des cookies

La publicité étant notre principale source de revenu (sans elle, nous n'existerions pas), nous utilisons des cookies afin de l'adapter. Ces derniers nous permettent également de faire des analyses statistiques (anonymes) dans le but d'améliorer notre site. Les cookies servent également à conserver vos préférences si vous êtes logués. Ainsi, nous vous garantissons une meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser ce dernier, nous considérerons que vous acceptez nos modalités relatives aux cookies.