Cette IA peut définir la personnalité d’un individu en fonction de ses selfies

intelligence artificielle
| Phonlamai Photo/Shutterstock
Écoutez la version audio de l'article en vous abonnant !

Des chercheurs ont mis au point une nouvelle intelligence artificielle qui peut prédire les traits de personnalité humains uniquement en fonction d’images montrant les visages des individus étudiés.

Une équipe de chercheurs de la Higher School of Economics University et de l’Open University de Moscou, en Russie, affirme avoir démontré qu’une édition génique peut porter des jugements précis quant à la personnalité des individus humains, en se basant uniquement sur leurs selfies. Selon les chercheurs, cette nouvelle IA serait même plus compétente à cette tâche (et précise) que les humains.

Les chercheurs suggèrent que cette technologie pourrait être utilisée dans le domaine des sites de rencontres en ligne (pour aider à trouver des profils correspondants), ou pour aider les entreprises à vendre des produits adaptés aux profils des clients potentiels.

À ce propos, deux co-auteurs répertoriés dans un article portant sur la nouvelle IA, publié dans Scientific Reports (une revue dirigée par Nature), sont affiliés à une entreprise russe de profilage psychologique via IA, appelée BestFitMe, qui aide les sociétés à engager les « bons employés ».

Une IA permettant de prédire avec précision les traits de personnalité humains

Comme détaillé dans le document, l’équipe de chercheurs a demandé à 12’000 volontaires de remplir un questionnaire qu’ils ont utilisé pour créer une base de données concernant des traits de personnalité. Pour accompagner ces données, les volontaires ont également téléchargé un total de 31’000 selfies.

À LIRE AUSSI :
Un homme paraplégique parcourt plus de 170 kilomètres grâce à un exosquelette motorisé

Le questionnaire était basé sur le modèle des « Big Five », soit un modèle qui illustre en cinq traits centraux la personnalité des individus. En effet, ces cinq traits fondamentaux sont souvent utilisés par les chercheurs en psychologique pour décrire la personnalité des sujets, comprenant : l’ouverture à l’expérience, la conscienciosité, l’extraversion, l’agréabilité et le névrosisme.

Puis, après avoir formé un réseau neuronal sur l’ensemble des données collectées auprès des participants, les chercheurs ont découvert qu’il pouvait prédire avec précision les traits de personnalité des individus sur la base de « photographies réelles prises dans des conditions non contrôlées », comme ils l’écrivent dans leur article.

Une IA précise, certes, mais avec un taux de réussite moyen

Bien que précise, le taux de réussite de l’IA pourrait encore être fortement amélioré. En effet, les chercheurs ont constaté que leur système « peut faire une supposition correcte relative à des individus choisis au hasard dans 58% des cas ». Ce résultat n’est donc pas vraiment révolutionnaire, mais il reste tout de même conséquent.

Vous voulez éliminer toutes les pubs du site tout en continuant de nous soutenir ?

C'est simple, il suffit de s'abonner !

J'EN PROFITE

20% de rabais pour les 1000 premiers !
Code : 0pub20

Vous aimerez également : Une intelligence artificielle peut prédire le risque de décès à court terme, et les chercheurs sont confus quant à son fonctionnement

Les chercheurs estiment et affirment que leur IA est meilleure pour prédire les traits de personnalité que les humains. Tandis que l’évaluation des traits de personnalité par des « proches parents ou des collègues » humains était bien plus précise que lorsqu’elle était évaluée par des étrangers, les chercheurs ont constaté que l’IA « surpasse tout de même un évaluateur humain moyen, et ce sans aucune connaissance préalable ».

À LIRE AUSSI :
L’armée américaine développe une arme laser capable de vaporiser ses cibles

Que cette IA surpasse actuellement les capacités humaines ou pas, reste sujet à interprétation. En effet, il ne faut pas oublier de prendre en compte le fait que certains des auteurs énumérés dans l’étude travaillent sur la commercialisation d’une technologie similaire (et donc ne sont pas forcément objectifs).

Source : Scientific Reports

Laisser un commentaire
Cliquez pour accéder à d'autres articles sur ce sujet.