Milliardaires et espace : Elon Musk contre-attaque face aux critiques

milliardaires espace elon musk contre attaque critiques couv
| Victor Tangermann

D’abord Elon Musk avec SpaceX, puis récemment Richard Branson avec Virgin Galactic, et d’ici quelques jours Jeff Bezos avec Blue Origin ; ces milliardaires promettent à de riches clients fortunés un tout nouveau passe-temps : le tourisme spatial. Alors que des billets sont déjà vendus à plus de 300 000 dollars l’unité, une partie de la population s’interroge : ces milliards de dollars ne seraient-ils pas plus utiles pour essayer d’aider l’humanité plutôt que de faire passer du bon temps à d’autres milliardaires ? Tandis que des centaines de milliers de personnes meurent encore actuellement de la COVID, des inondations ou des vagues de chaleur extrêmes, pourquoi ces milliardaires ne réagissent-ils pas ? Ces questionnements de la population ne font pas forcément l’unanimité, particulièrement auprès d’Elon Musk. 

Le PDG de SpaceX, Elon Musk, semble particulièrement exaspéré par l’idée que les milliardaires perdent leur temps à essayer d’explorer l’espace sans résoudre les nombreux problèmes de notre planète. « Ceux qui attaquent l’espace ne réalisent peut-être pas que l’espace représente un espoir pour tant de gens », a tweeté Musk lundi. Mais est-ce vraiment un jeu à somme nulle ? Les investissements dans l’exploration spatiale se font-ils vraiment au détriment d’essayer d’améliorer les conditions de l’humanité sur Terre ?

La réponse à cette question est devenue beaucoup plus complexe depuis l’aube de l’industrie spatiale privée. Les milliardaires investissent de grosses sommes d’argent dans leurs entreprises spatiales, et pas seulement parce qu’ils prétendent que c’est la bonne chose à faire. C’est aussi, en fin de compte, parce qu’ils ont grandement bénéficié d’un système douteux qui leur a permis d’accumuler des richesses en premier lieu.

À LIRE AUSSI :
Un objet mystérieux émet des ondes radio depuis le centre de la galaxie

Exploration spatiale : une question (encore une fois) de budget

En d’autres termes, eux et leurs entreprises ont opéré dans un système qui n’a pas fait grand-chose pour faire recirculer la richesse et la réinvestir dans un avenir meilleur pour l’humanité. En fait, comme l’illustre une récente fuite de données de l’Internal Revenue Service, les milliardaires — dont Musk et Bezos — ont réussi à éviter de payer des milliards d’impôts fédéraux sur le revenu.

Aux États-Unis en particulier, les législateurs font de plus en plus pression sur la NASA pour qu’elle fasse plus avec moins, tout en dépensant des sommes faramineuses pour financer le vaste complexe militaro-industriel du pays. Le budget de la NASA au cours de l’exercice 2020 était inférieur à 23 milliards de dollars, par exemple, tandis que les États-Unis ont dépensé plus de 778 milliards de dollars pour leur armée la même année.

Il n’est donc pas étonnant que la NASA soit obligée de se tourner vers l’industrie privée pour obtenir de l’aide, en particulier si elle prévoit toujours d’envoyer des astronautes sur la Lune d’ici 2024. En bref, les milliardaires des entreprises spatiales se sont achetés une place en tête de table – et une influence démesurée sur l’avenir de l’exploration spatiale.

tableau budget nasa categorie 2021
Budget de la NASA par catégories pour les années 2020 et 2021. © CNES

Face à tout cela, la nouvelle administration de Biden a considérablement réorienté les vues de la NASA sur un environnement qui se détériore, en ralentissant subtilement les voyages sur la Lune et sur Mars en faveur du travail environnemental. Le club des milliardaires a également toutefois contribué au bien de la planète, bien que les résultats aient été mitigés.

Les actions des milliardaires de l’espace en faveur de la planète

Les contributions de Bezos, plus récemment une promesse de 10 milliards de dollars annoncée le jour de la Terre l’année dernière pour lutter contre le changement climatique, s’élevaient à sept pour cent de sa valeur nette. Pendant ce temps, son entreprise de vente au détail en ligne a généré des quantités record d’émissions de carbone, augmentant de 15% par an par rapport à 2020 seulement.

Les efforts de Musk pour lutter contre le changement climatique sont un peu plus nuancés que cela. Tesla a sans doute grandement contribué à l’essor de la voiture électrique, un changement à l’échelle de l’industrie qui pourrait porter ses fruits en réduisant l’empreinte carbone de l’automobile. Mais à elles seules, les fusées de SpaceX contribuent massivement aux émissions de carbone. Une seule fusée SpaceX Falcon Heavy brûle environ 400 tonnes de kérosène et émet plus de gaz à effet de serre en quelques minutes qu’une voiture moyenne en plus de 200 ans.

À LIRE AUSSI :
Une comète gigantesque, probablement la plus grande jamais observée, s’approche de nous

Le groupe Virgin de Branson a également lancé sa propre initiative Green Earth. Le « Virgin Earth Challenge » offrait un prix de 25 millions de dollars pour la démonstration de technologies capables d’aspirer en permanence les gaz à effet de serre. Mais, le prix n’a jamais été décerné et le défi a été discrètement annulé en 2019. Alors, les milliardaires vont-ils nous sauver ? Ils pourraient aider ici et là, mais jusqu’à présent, leurs meilleurs efforts ont été aléatoires.

Dans le même temps, il devient de plus en plus clair que l’humanité est confrontée à une bataille difficile pour assurer la survie des générations futures sur cette planète. 2021 a déjà été une année de sombres records, les températures les plus élevées jamais enregistrées ayant déjà été observées à certains endroits. À la suite de la pandémie dévastatrice, les vagues de chaleur brutales liées au changement climatique causent des centaines de décès évitables.

Une prise de conscience est-elle réellement à attendre ?

Vous voulez éliminer toutes les pubs du site tout en continuant de nous soutenir ?

C'est simple, il suffit de s'abonner !


J'EN PROFITE

20% de rabais pour les 1000 premiers !
Code : 0pub20

Voyager dans l’espace donnera-t-il à Musk, Bezos, Branson et aux autres une perspective plus large sur la situation de la Terre ? Ce n’est pas exclu. « Vous voyez la Terre depuis l’espace et cela vous change. Cela change votre relation avec cette planète, avec l’humanité. C’est une seule Terre », a déclaré Bezos dans la vidéo d’annonce de son voyage dans l’espace la semaine prochaine.

À LIRE AUSSI :
Présentation des gagnants du concours annuel d'astrophotographie de l’Observatoire de Greenwich

Cependant, les actions climatiques seront toujours plus éloquentes que les mots. Voir des membres du 1% les plus aisés de la société s’envoler dans l’espace (ou à proximité) n’est pas vraiment encourageant pour ceux qui soutiennent que ces milliards de dollars auraient pu être mieux dépensés pour assurer notre survie en tant qu’espèce.

Et l’espace « représente-t-il vraiment l’espoir pour tant de gens », comme le soutient Musk ? Il est certes difficile d’imaginer un monde où les voyages dans l’espace sont monnaie courante alors que les gens meurent littéralement de la chaleur et de l’humidité induites par le changement climatique. Ou comme l’a dit Marianne Williamson, candidate à la présidentielle et leader New Age, dans sa réponse à Musk sur Twitter : « Le problème, c’est que la Terre représente le désespoir pour beaucoup d’autres ».

Laisser un commentaire
Cliquez pour accéder à d'autres articles sur ce sujet.
Cliquez pour accéder à d'autres articles sur ce sujet.