1.2K Partages

Tandis que des chercheurs sont sur le pied de guerre afin d’identifier un traitement pour combattre l’infection causée par le coronavirus SARS-CoV-2, d’autres tentent toujours de mieux comprendre sa dynamique et ses mécanismes de propagation. Une équipe finlandaise a ainsi modélisé le déplacement du coronavirus dans l’air. Les résultats ont montré que les particules d’aérosols contenant le virus peuvent rester en suspension plus longtemps qu’initialement prévu.

Des biophysiciens finlandais ont modélisé la façon dont les petites particules virales aéroportées se propagent dans les épiceries, ce qui peut nous aider à mieux comprendre la propagation du nouveau coronavirus.

Pour l’étude, des chercheurs de l’Université Aalto, de l’Institut météorologique finlandais, du Centre de recherche technique VTT de Finlande et de l’Université d’Helsinki, ont utilisé un superordinateur pour simuler la propagation de petites particules virales quittant les voies respiratoires d’une personne par la toux.

Des particules virales pouvant rester plusieurs minutes en suspension

Ils ont simulé un scénario dans lequel une personne tousse dans une allée de magasin entre les étagères, avec prise en compte de la ventilation. Ils ont constaté que, dans cette situation, un nuage d’aérosol se répand à l’extérieur du voisinage immédiat de la personne qui tousse et se dilue au fur et à mesure qu’il se propage. Mais ce processus peut prendre plusieurs minutes, et en attendant, une personne qui passe pourrait en théorie inhaler les petites particules.

coronavirus rayons

Les chercheurs ont modélisé le scénario dans lequel une personne tousse au milieu d’un rayon d’épicerie. Les résultats ont montré que les particules virales pouvaient rester en suspension pendant plusieurs minutes. Crédits : Petteri Peltonen

« Une personne infectée par le coronavirus peut tousser et s’éloigner, mais laisser ensuite des particules d’aérosol extrêmement petites portant le coronavirus. Ces particules pourraient ensuite se retrouver dans les voies respiratoires des autres personnes à proximité », explique Ville Vuorinen, professeur au Département de génie mécanique à l’Université Aalto, qui étudie la dynamique des fluides.

Sur le même sujet : Selon une nouvelle étude, le coronavirus pourrait se propager par l’air

Éviter le plus possible les endroits confinés et non ventilés

Sur la base de leurs résultats, les chercheurs recommandent d’éviter les espaces intérieurs densément occupés. Ils ont modélisé le mouvement aérien des particules d’aérosol inférieures à 20 micromètres. Pour une toux sèche, qui est un symptôme typique du coronavirus actuel, la taille des particules est généralement inférieure à 15 micromètres.

Des particules extrêmement petites de cette taille ne tombent pas sur le sol, mais se déplacent plutôt dans les courants d’air ou restent flottantes au même endroit. Des études sur la grippe A ont confirmé que le virus de la grippe A se trouve dans les plus petites particules, qui mesurent moins de 5 micromètres.

Les auteurs continueront d’affiner leur modélisation et de développer des visualisations pour mieux comprendre le mouvement des particules en suspension dans l’air.

Sources : Aalto University
coronavirus air

2 Réponses

  1. Chantal Lachapelle

    Bon Matin,
    Je vs ferez parvenir un don aussitôt que mes finances me le permettront. Pour l’instant, seulement payer l’épicerie est un défi.

    Je suis passionnée par tous vos articles. Jadis j’étudiais la psychologie et la biologie médicale; je fus forcée d’arrêter suite à un gros accident de voiture. Bien que cela ne sois pas officiellement reconnu, je n’ai jamais cessé d’apprendre.

    Je suis heureuse que vs partagiez vos connaissances avec le public et j’en partage autant que possible. S’il fallait ne se fier qu’aux médias de masse, ns souffririons tous d’une accablante ignorance!!

    Merci & Félicitations pour votre volonté de partager; cela est extrêmement apprécié.

    Lady V.

    Répondre
    • Trust My Science
      Trust My Science

      Bonjour,

      Merci beaucoup pour votre message et soutien ! Ça nous va droit au coeur. Ne vous en faites pas, de tels encouragements et soutien sont déjà une certaine forme de don :-).

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

1.2K Partages
1.2K Partages
Partager via
Copier le lien