611 Partages

Avoir un bout de pop-corn coincé dans les dents peut être dérangeant, mais en règle générale, il s’agit d’une gêne rapidement éliminée et sans conséquences. Cependant, pour un homme en Angleterre, la situation est devenue bien plus grave, le conduisant à une chirurgie à cœur ouvert.

L’homme en question, âgé de 41 ans, est Adam Martin. Il mangeait du pop-corn en regardant un film à la maison en septembre dernier lorsqu’un bout de pop-corn s’est coincé dans ses dents. Il a bien évidemment essayé de s’en débarrasser à l’aide de divers moyens : notamment un capuchon de stylo, un cure-dent, un morceau de fil ou encore un clou métallique.

Peu de temps après, Martin a développé des maux de dents, mais ne s’est pas rendu chez le dentiste. Par la suite, il commença à ressentir des symptômes pseudo-grippaux, comme des sueurs nocturnes, de la fatigue et des maux de tête. Ces symptômes l’ont finalement poussé à consulter son médecin, qui lui a diagnostiqué un souffle cardiaque (ou souffle au cœur).

Le souffle cardiaque est un bruit supplémentaire et anormal, perçu à l’auscultation cardiaque. Ce dernier témoigne de l’existence de turbulences anormales lors du passage du sang au travers d’une valvule ou d’une cloison intra-cardiaque.

Plus tard, il a développé une ampoule de sang (ou cloque de sang) sur son orteil, appelée placard érythémateux de Janeway, constituée de petites lésions mesurant quelques millimètres de diamètre. Cela pouvait être le signe d’une endocardite, une infection de l’endocarde, une mince membrane endothéliale qui tapisse la face interne du myocarde.

Endocardite et lésions des valves cardiaques

Vers la fin du mois d’octobre 2019, Martin a été admis à l’hôpital, où les médecins ont déterminé qu’il souffrait effectivement d’une endocardite et que l’infection avait gravement endommagé ses valves cardiaques. Martin a alors subi une opération à cœur ouvert de 7 heures, dans le but de remplacer ses valves endommagées. « Mon cœur ne fonctionnait plus correctement. Il était essentiellement détruit. L’infection avait rongé les valves », a déclaré Martin.

Cliquez ici pour supprimer les publicités.
popcorn bacterie dent coeur chirurgie

Adam Martin se rétablissant aux soins intensifs de l’hôpital Derriford. Crédits : Cornwall Live

Selon la clinique Mayo, « l’endocardite peut survenir lorsque les bactéries pénètrent dans la circulation sanguine et se propagent vers le cœur. Et l’une des façons dont les bactéries pénètrent dans la circulation sanguine est par des activités orales qui provoquent le saignement des gencives ».

Martin a ajouté que le fait de malmener ses gencives avec divers outils pour enlever le bout de pop-corn, était selon lui la seule activité susceptible d’avoir pu causer son infection : « Je ne mangerai plus jamais de pop-corn », a-t-il ajouté.

Ce dernier est également persuadé qu’une simple visite chez le dentiste aurait pu lui éviter tous ces malheurs : « Si j’étais allé chez le dentiste en premier lieu, rien de tout cela ne serait arrivé », affirme-t-il.

Vous aimerez également : Première impression 3D d’un coeur vascularisé créé à partir du matériel biologique du patient

D’ailleurs, sa femme, Helen Martin, a récemment encouragé les gens à prendre l’initiative de se rendre chez le dentiste, même dans des cas que nous pourrions juger comme inutiles. « Vos gencives sont une autoroute bactérienne menant à votre cœur. Faites vérifier tout signe de mal de dents, saignement des gencives, abcès… ! », a-t-elle écrit sur Facebook.

GO TO THE DENTIST! I know there’s a shortage and I know we all hate going BUT Adams infective endocarditis was caused…

Publiée par Helen Martin sur Jeudi 2 janvier 2020

Source : Cornwall Live

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

611 Partages
611 Partages
Partager via
Copier le lien