Soutenez le journalisme scientifique indépendant ! [+ supprimez la pub] [-20% avec le code 0pub20pourcent]
JE M'ABONNE

Nokia installera le premier réseau 4G sur la Lune

Nokia installera premie réseau 4G sur Lune couv
| arty/Wikimédia

D’ici quatre ans, si aucun retard ne vient bousculer le plan de la NASA, des astronautes poseront de nouveau le pied sur la Lune dans le cadre du programme Artemis. L’Agence spatiale souhaiterait profiter d’Artemis pour installer une présence humaine durable sur la Lune et, pour ce faire, de nombreux équipements seront nécessaires. La NASA a déjà commencé à affecter des budgets à plusieurs entreprises de recherche et a notamment accordé une enveloppe budgétaire au constructeur Nokia pour l’installation d’un réseau 4G lunaire.  

La concurrence entre les fournisseurs de télécommunications étant plus féroce que jamais, l’équipementier Nokia a annoncé son expansion sur un nouveau marché, remportant un accord pour installer le premier réseau cellulaire sur la Lune. L’entreprise finlandaise a déclaré avoir été sélectionnée par la Nasa pour déployer un réseau 4G sans fil « ultra compact, de faible puissance et stable dans l’espace » sur la surface lunaire, dans le cadre du plan de l’agence spatiale américaine visant à établir une présence humaine à long terme sur la Lune d’ici 2030.

Le contrat de 14.1 millions de dollars, attribué à la filiale américaine de Nokia, fait partie du programme Artemis de la Nasa qui vise à envoyer la première femme, et le prochain homme, sur la Lune d’ici 2024. Les astronautes commenceront à mener des expériences et des explorations détaillées dont l’agence espère qu’elle l’aidera à développer sa première mission humaine sur Mars.

Télécommunications, robotique et énergie : l’établissement d’une présence humaine sur la Lune

L’équipement réseau de Nokia sera installé à distance sur la surface de la Lune à l’aide d’un rover lunaire construit par Intuitive Machines à la fin de 2022. « Le réseau s’autoconfigurera lors du déploiement », indique l’entreprise, ajoutant que la technologie sans fil permettra « des fonctions vitales de commande et de contrôle, le contrôle à distance des rovers lunaires, la navigation en temps réel et le streaming de vidéo haute définition ».

L’équipement 4G peut être mis à jour vers un réseau 5G ultrarapide à l’avenir, selon Nokia. Au total, la Nasa a annoncé la semaine dernière qu’elle distribuerait 370 millions de dollars à 14 entreprises pour fournir des technologies d’appoint pour sa mission, qui incluent la robotique et de nouvelles méthodes de récolte des ressources nécessaires à la vie sur la Lune, telles que l’oxygène et les sources d’énergie.

À LIRE AUSSI :
L'armée américaine développe une technologie contrôlable par la pensée

La majeure partie du financement est allée à des entreprises qui recherchent des propulseurs cryogéniques, des liquides de congélation utilisés pour alimenter les engins spatiaux. Parmi eux, SpaceX d’Elon Musk a reçu 53.2 millions de dollars pour une démonstration du transfert de dix tonnes métriques d’oxygène liquide entre des réservoirs sur un véhicule spatial, selon la Nasa.

Plus d'articles
Ugur Sahin BioNTech vaccin COVID-19
Le PDG de BioNTech est convaincu que son vaccin peut mettre fin à la pandémie