Des images d’une incroyable qualité de l’épave du Titanic révélées

nouvelles images haute resolution epave titanic
Ancre du Titanic. | OceanGate Expeditions
⇧ [VIDÉO]   Vous pourriez aussi aimer ce contenu partenaire (après la pub)

Depuis sa découverte en 1985, moins de 250 personnes ont directement vu le Titanic et le champ de débris environnant. Récemment, de nouvelles images ont révélé l’épave du Titanic, vieille de 110 ans, avec des détails inédits (dont le nom du fabricant de l’ancre). Les scientifiques affirment que ces images aideront à déterminer le taux de décomposition du navire, ainsi que l’écosystème qui s’y est installé. De futures missions sont déjà programmées.

Bien qu’il ait sombré il y a près de 110 ans, le Titanic occupe une place importante dans l’imaginaire populaire. Son histoire tragique fascine et inspire nombre de projets annexes aux recherches scientifiques.

En effet, le Royal Mail Ship (RMS) Titanic était un paquebot de luxe britannique qui a coulé entre le 14 et le 15 avril 1912, lors de son voyage inaugural, en route vers New York depuis Southampton (Angleterre), tuant environ 1500 personnes, passagers et personnel du navire. L’une des tragédies les plus célèbres de l’histoire moderne. Elle a inspiré de nombreuses histoires, plusieurs films et une comédie musicale et a fait l’objet de nombreuses études et spéculations scientifiques.

Afin d’éclaircir nombre de zones d’ombres et d’étudier l’environnement de l’épave, la société américaine « d’exploration civile » OceanGate multiplie les expéditions grâce au soutien financier des touristes, qui peuvent participer à ces expéditions, contre la somme de « seulement » 250 000 euros.

Récemment, l’équipage de l’expédition Titanic 2022 a réussi à capturer des images 8k sans précédent du Titanic, exposant un niveau étonnant de détails et de couleurs. Les images extraordinaires ont été diffusées le 30 août sur la chaîne YouTube d’OceanGate Expeditions.

À LIRE AUSSI :
Découverte exceptionnelle d’une grotte funéraire de l’époque de Ramsès 2, en Israël

Un sous-marin hors norme pour visiter le paquebot insubmersible

Détenu et exploité par OceanGate Inc., Titan est le seul submersible au monde capable d’atteindre 4000 mètres de profondeur pour l’exploration marine. Construit en titane et en fibre de carbone enroulée en filament, le sous-marin résiste aux énormes pressions de l’océan profond. En effet, Stockton Rush, président d’OceanGate Expeditions, a travaillé avec la NASA pour le concevoir.

D’ailleurs, l’air respirable à bord est recyclé d’une manière similaire à celle utilisée à bord des engins spatiaux. Quelle que soit la profondeur de plongée, la pression de l’air à l’intérieur du submersible reste constante et égale à la pression atmosphérique trouvée au niveau de la mer, éliminant ainsi le besoin de décompression pendant la remontée.

Lors de cette expédition, la caméra utilisée a permis d’enregistrer des vidéos d’une grande qualité. En effet, la proue du puissant navire, une partie de sa coque, sa soute, une énorme chaîne d’ancre (chaque maillon pesant près de 91 kg) et des garde-corps effondrés ont tous été capturés en haute définition, ainsi que la chaudière tombée au fond de l’océan lorsque le Titanic s’est brisé en deux. Cette chaudière était l’un des éléments clés lors de la découverte en 1985 de l’épave du Titanic.

chaudiere titanic
Capture d’écran montrant une des chaudières du Titanic. © OceanGate Expeditions

Stockton Rush explique dans un communiqué : « La capture de ces séquences 8K nous permettra de zoomer tout en conservant la qualité 4K, ce qui est essentiel pour les projets vidéo grand écran et immersifs. Les couleurs phénoménales de ces images sont encore plus remarquables ».

Étant donné la succession des expéditions, il est facile pour l’équipe de comparer les différents jeux de données et de mettre en évidence les changements de l’épave et de son environnement. Rory Golden, expert d’OceanGate Expeditions Titanic et plongeur vétéran du Titanic souligne : « Nous voyons de nouveaux détails dans ces images. Par exemple, je n’avais jamais vu le nom du fabricant d’ancres, Noah Hingley & Sons Ltd., sur l’ancre bâbord. J’étudie l’épave depuis des décennies et j’ai effectué plusieurs plongées, et je ne me souviens pas avoir vu d’autre image montrant ce niveau de détail. C’est excitant qu’après tant d’années, nous ayons découvert un nouveau détail qui n’était pas aussi évident avec les technologies de caméras précédentes ».

À LIRE AUSSI :
Grâce aux textiles qu'elles tissaient, les femmes vikings étaient des piliers de l’économie nord-atlantique

PH Nargeolet, plongeur du Titanic, décrit la vidéo : « Au début de la vidéo, vous pouvez voir la grue utilisée pour déployer l’énorme ancre de 15 tonnes toujours située sur le pont de l’épave et la manille qui était à l’origine attachée au mât principal qui s’est maintenant effondrée. Plus tard dans la vidéo, vous voyez trois structures rondes à l’intérieur de la balustrade. Ce sont les chaumards triples qui ont été utilisés pour alimenter les cordes d’amarrage aux bollards à terre pour sécuriser le navire au quai lorsque le Titanic était au port ».

pont titanic balustrade
Capture d’écran montrant le pont et la balustrade du Titanic, avec les chaumards triples. © OceanGate Expeditions

Une nouvelle expédition pour 2023

Il faut savoir que l’expédition Titanic se déroule sous la forme d’une série de missions de 8 jours qui commencent et se terminent à St. John’s, Terre-Neuve. Le navire d’expédition retourne au port à la fin de chaque mission pour embarquer une nouvelle équipe de spécialistes de mission, d’experts en contenu et toutes les provisions et tous les équipements nécessaires pour poursuivre l’expédition.

Pendant le temps de transit de St. John’s au site de plongée, chaque nouveau membre est formé aux différentes procédures de sécurité, ainsi qu’au fonctionnement du navire. Les dernières données sur le Titanic et les mises à jour des précédentes missions sont débriefées. Chaque expédition permet jusqu’à cinq plongées du sous-marin Titan au maximum, selon l’état de la mer et la météo.

Vous voulez éliminer toutes les pubs du site tout en continuant de nous soutenir ?

C'est simple, il suffit de s'abonner !


J'EN PROFITE

20% de rabais pour les 1000 premiers !
Code : 0pub20

Concernant la dernière expédition, les auteurs estiment : « Les détails étonnants des images 8k aideront notre équipe de scientifiques et d’archéologues maritimes à caractériser plus précisément la décomposition du Titanic alors que nous capturerons de nouvelles images en 2023 et au-delà ».

À LIRE AUSSI :
Un appareil photo sous-marin sans batterie alimenté par le son

En effet, suite au succès des expéditions Titanic 2021 et 2022, l’équipe d’OceanGate Expeditions se prépare à retourner vers l’épave au printemps 2023 dans le cadre de la prochaine phase d’une étude longitudinale. Compte tenu de l’ampleur massive de l’épave et du champ de débris, ces missions se poursuivront au cours des prochaines années pour documenter pleinement ces derniers.

Stockton Rush déclare : « Avoir des experts à bord du submersible Titan lorsque nous plongeons leur permet d’évaluer l’épave par observation directe, de guider notre exploration des différentes caractéristiques de l’épave et de poursuivre leur étude à l’aide de l’imagerie ».

Laisser un commentaire