Abonnez-vous pour supprimer toute la publicité

Le Pentagone utilise le budget dédié à la lutte contre la pandémie pour financer des entreprises militaires

Pentagone utilise budget lutte pandémie financer entreprises militaires couv
| Shonagh Rae

En début d’année, au moment de l’émergence de la pandémie de COVID-19, le Congrès américain a voté le Care Act, débloquant une enveloppe d’un milliard de dollars destinés à faire face à la pandémie en assurant la production et l’acheminement des équipements médicaux, ainsi qu’en permettant une intervention efficace des soignants. Cependant, plusieurs enquêtes ont révélé que le Département de la Défense (DoD) avait en réalité décidé d’allouer plusieurs centaines de millions de dollars de ce budget à des dépenses militaires et d’ingénierie.

Un fonds de 1 milliard de dollars que le Congrès a donné au Pentagone en mars pour constituer les fournitures d’équipement médical du pays a plutôt été acheminé vers des entrepreneurs de la défense et utilisé pour fabriquer des éléments tels que des pièces de moteurs à réaction, des gilets pare-balles et des uniformes.

Le Cares Act, que le Congrès a adopté plus tôt cette année, a donné au Pentagone de l’argent pour « prévenir, se préparer et répondre au coronavirus ». Mais quelques semaines plus tard, le Département de la Défense a commencé à remodeler la façon dont il attribuerait l’argent d’une manière qui représentait un écart majeur par rapport à l’intention du Congrès.

Les paiements ont été effectués même si les responsables de la santé américains pensent que d’importants déficits de financement dans la riposte à la pandémie subsistent. Robert Redfield, directeur des Centres de contrôle et prévention des maladies (CDC), a déclaré dans un témoignage au Sénat la semaine dernière que les États-Unis avaient désespérément besoin de 6 milliards de dollars pour distribuer des vaccins aux Américains au début de l’année prochaine. De nombreux hôpitaux américains font toujours face à une grave pénurie de masques N95. Ce sont les types de problèmes que l’argent était initialement censé résoudre.

À LIRE AUSSI :
L'entretien des véhicules électriques coûte deux fois moins (par rapport aux véhicules à essence)

Un budget réalloué par le Pentagone

Cliquez ici pour supprimer les publicités.

Le fonds d’un milliard de dollars a été alloué en vertu du Defense Production Act, qui permet à Trump d’obliger les entreprises américaines à fabriquer des produits dans l’intérêt de la nation. Mais dans les mois qui ont suivi l’adoption du plan de relance, le Pentagone a changé la façon dont l’argent serait utilisé. Il a décidé de donner aux entrepreneurs de la défense des centaines de millions de dollars du fonds, principalement pour des projets qui n’ont pas grand-chose à voir avec la réponse au coronavirus.

Les avocats du DoD ont rapidement déterminé que l’argent pouvait être utilisé en vertu du Defense Production Act, une conclusion que le Congrès a plus tard contestée. Parmi les dépenses : 183 millions de dollars donnés à des entreprises comme Rolls-Royce et ArcelorMittal pour maintenir l’industrie de la construction navale ; des dizaines de millions de dollars pour la technologie de surveillance par satellite, drone et spatiale ; 80 millions de dollars à une entreprise de pièces d’avions du Kansas qui souffre du séjour au sol du Boeing 737 Max et du ralentissement mondial du transport aérien ; et 2 millions de dollars pour un fabricant national de tissus pour uniformes de l’armée.

Sur le même sujet : Coronavirus ; certaines entreprises pharmaceutiques affirment qu’elles comptent faire du profit sur la vente des futurs vaccins

Des entreprises américaines en difficulté

Le financement lié au virus est intervenu à un moment où les dépenses militaires américaines étaient déjà proches de leur niveau record. Le budget de la défense de 686 milliards de dollars pour 2019 est comparable à une année typique de la guerre froide ou de la période peu après le 11 septembre 2001, bien qu’il ait quelque peu diminué en pourcentage de l’économie. Les grands entrepreneurs de la défense tels que Lockheed Martin, General Dynamics et Northrop Grumman sont restés en bonne santé financière malgré certaines perturbations liées à la pandémie et ont continué à verser des dividendes aux investisseurs.

À LIRE AUSSI :
COVID : Peut-on laver nos masques jetables ? Oui, mais...

Les groupes de l’industrie de la défense soutiennent que les dotations du DoD sont cruciales pour garantir que les fabricants de niche importants ne fassent pas faillite pas pendant le choc économique causé par la pandémie. Les entreprises qui vendent des pièces d’avions pour les avions militaires et commerciaux, par exemple, ont été financièrement anéanties par un ralentissement mondial des voyages aériens.

Sources : Defense.gov (1, 2, 3)

Plus d'articles
champ magnetique plus puissant univers detecte observatoire spatial rayons x hxmt
Découverte du champ magnétique le plus puissant jamais détecté dans l’Univers