2.4K Partages

Ce pianiste britannique offre aux éléphants âgés, blessés et handicapés un moment inoubliable et doux, en sortant son instrument dans la nature et en leur offrant des interprétations de symphonies classiques. Paul Barton, 57 ans, effectue ses performances uniques depuis 2011. Barton pense que jouer des airs de Bach ou Beethoven aux animaux, les aide à se rétablir et les apaise.

De nos jours, beaucoup ne se rendent pas compte des difficultés auxquelles les éléphants à travers le monde font face. En effet, il devient de plus en plus difficile de protéger ces animaux des mains des braconniers. Les populations d’éléphants diminuent drastiquement pour cette raison, mais également à cause des traitements cruels dans les zoos ainsi que dans les zones touristiques.

De plus, et malheureusement, l’expansion constante de nos zones habitées (par des humains) touche des millions d’autres écosystèmes régis par des animaux sauvages, et nous sommes contraints de nous croiser et de cohabiter, d’une manière ou d’une autre. Pourtant, nous les humains, avons longtemps parcouru la Terre, cueilli des fruits, et attaqué de plus petits animaux que nous, pour survivre.

Nous savions également quand courir pour fuir un prédateur, et où marquer notre territoire. Nous savions qu’il n’y avait qu’une seule règle : être la proie, ou être le prédateur.

Cliquez ici pour supprimer les publicités.

Vous aimerez également : Découvrez les plus belles photos de la faune de 2018 ! (part. 2)

Bien entendu, depuis ces temps, les choses ont beaucoup changé pour nous. Nous avons bâti des villes, où nous construisons des logements à partir de matériaux artificiels, nous défions les lois de la nature pour maintenir nos civilisations et nous recouvrons nos terres avec de l’asphalte. Nous avons également augmenté la cadence en matière de production.

Gentiment, nous sommes devenus le consommateur ultime, usant littéralement les habitats et la vie des autres organismes partageant cette merveilleuse planète avec nous. En effet, nous oublions souvent que les animaux ont plus en commun avec nous que nous pourrions le penser. Nous avons tous besoin de nourriture, de chaleur, d’abris et, bien sûr, de camaraderie pour nous aider à développer notre espèce et survivre.

Il faut savoir que les animaux (sauvages ou non), ne sont pas à l’abri de la solitude. Il n’est donc pas surprenant que nous nous réjouissions de les voir se comporter exactement comme nous, montrant du bonheur et de l’espièglerie.

PS : Nous ne pleurons pas, nous sommes juste en train de couper des oignons…

Une réponse

  1. Sylvain

    C’est évident que compte tenu de la façon dont il joue il ne peut se produire que devant des éléphants.
    Mais encore, il n’y a pas beaucoup de monde dans la salle.
    Blague à part, ce qui est émouvant dans la vidéo est l’attitude de l’éléphant

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

2.4K Partages
2.4K Partages
Partager via
Copier le lien