Comme nous vous le présentions dans un précédent article, l’année 2019 est prometteuse pour l’exploration spatiale, mais l’année 2020 sera d’autant plus intéressante pour l’exploration de l’océan (en surface seulement), et uniquement pour celles et ceux qui croient encore que la Terre est plate ! En effet, une grande croisière est prévue pour 2020, par et pour ces personnes croyant que nous vivons en réalité sur un grand disque (placé sur le dos d’une tortue cosmique géante ?). Mais cette communauté pourrait être étonnée de constater que la navigation du navire, est basée sur une planète sphérique.

Bien que les informations à propos du projet de croisière soient encore peu nombreuses, cette dernière serait apparemment organisée par la Flat Earth International Conference – FEIC (Conférence internationale de la Terre plate) et promet d’être « la plus grande, la plus audacieuse, la meilleure aventure à ce jour ».

Mais il y a un problème dès le départ dans ce projet : les bateaux de croisière utilisent la navigation GPS, qui se base donc sur une planète ronde, avec des satellites orbitant autour (permettant les triangulations pour le positionnement GPS). Espérons donc pour eux que l’équipage ne fasse pas lui aussi partie de la Flat Earth Society (l’organisation la plus officielle soutenant l’idée de la Terre plate), car les choses pourraient ne pas se passer comme prévu, et nos heureux platistes pourraient se perdre longtemps, voire à jamais, dans l’océan — bien que cela puisse être un bon moyen de mettre un terme à cette ironie (ironie).

« Les bateaux naviguent sur le principe que la Terre est ronde », a expliqué Henk Keijer, ancien capitaine de bateau de croisière et expert maritime, à Adam Gabbatt du Guardian. « Les cartes marines sont conçues dans cet esprit : la Terre est ronde ».

aventure la plus audacieuse terre plate

Image promotionnelle présente sur le site internet de la FEIC. Crédits : FEIC

De nos jours, les navires utilisent le GPS (Global Positioning System) ainsi que les derniers équipements en matière de navigation électronique.

« Les systèmes de navigation modernes, appelés ECDIS (Electronic Chart Display and Information System, pour Affichage de cartes électroniques et système d’information), apportent une grande amélioration de la sécurité de la navigation », a expliqué Max van Norden, hydrographe de l’université du sud du Mississippi, dans un entretien avec NPR en 2012. « Il trace automatiquement la position du navire… avec le GPS ».

Sur le même sujet : Ce platiste a finalement décollé à bord de sa fusée, mais est vite redescendu

La question qui se pose donc est : est-ce que quelqu’un a eu l’occasion d’expliquer aux platistes que le GPS peut localiser votre position, et donc aussi garder un bateau de croisière sur le bon cap, grâce à un réseau de satellites qui gravitent autour de la Terre ? Apparemment, soit ils ne sont pas au courant, soit ils ne comprennent pas le fonctionnement du système…

Bien que cette actualité hilarante concernant ce groupe atypique de personnes ait déjà fait le tour du web, nous n’en savons malheureusement pas plus, et tous ces questionnements persistent donc.

Et concernant le risque de tomber du bord de la planète !? Comment s’y prennent-ils ? Selon le Wiki de la Terre plate (oui, il en existe un), les vacanciers potentiels ne devraient pas craindre de tomber du plan terrestre, car la « barrière » de l’Antarctique devrait les arrêter avant qu’ils n’atteignent le bord. « La Terre se présente sous la forme d’un disque avec le pôle Nord au centre, et l’Antarctique est sous forme de mur autour du bord », peut-on lire dans le Wiki. Dans ce cas, s’agirait-il d’un mur similaire à celui de la célèbre série Game of Thrones ?

game of thrones mur the wall

Le Mur (the Wall), dans la série Game of Thrones. Crédits : HBO

Quoi qu’il en soit, nous nous réjouissons de pouvoir lire et écouter leurs futures explications quant à la courbure de la Terre, lorsqu’ils se rendront compte que des terres et des bateaux peuvent disparaître derrière l’horizon. Enfin, s’ils reviennent un jour.

Sources : FEICThe Guardian

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.