Mike Hughes, un californien connu pour sa croyance en une Terre plate, a finalement décollé à bord d’une fusée à vapeur qu’il avait construit lui-même. Le chauffeur de limousine âgé de 61 ans a réussi à l’élever à environ 571,5 mètres au-dessus du désert de Mojave, samedi après-midi dernier.

La fusée blanche et verte de Hughes, portant l’inscription « FLAT EARTH » (Terre Plate), a réussi à se propulser verticalement vers 15h00 (PT) et à atteindre une vitesse d’environ 563 km/h, a expliqué Waldo Stakes, qui a aidé Hughes.

Hughes a déployé deux parachutes lors de l’atterrissage, le deuxième juste quelques instants avant qu’il ne s’affaisse non loin de son point de lancement. Une vidéo montre la totalité de l’événement. À savoir que le lancement et l’atterrissage combinés, n’ont duré au total qu’environ une minute.


De nombreuses personnes pensaient que finalement, Hughes n’effectuerait jamais ce lancement. En effet, le lancement de la fusée avait été repoussé à plusieurs reprises, en partie car Hughes, selon lui, ne pouvait apparemment pas obtenir d’autorisation nécessaire provenant d’un organisme fédéral afin de mener l’expérience sur des terres dites publiques.

hughes terre plate fusée ciel

Crédits : James Quigg/Daily Press/AP

Après avoir atterri samedi, Hughes a déclaré être « soulagé », mais qu’il s’attendait également à ressentir des répercussions physiques le lendemain. « Suis-je content de l’avoir fait ? Ouais. Je suppose. Je le saurai dans la matinée. Je ne pourrais pas sortir du lit », a-t-il annoncé. « Au moins je peux rentrer à la maison et souper et voir mes chats ce soir », a-t-il ajouté. Il a également ajouté être frustré par les personnes disant qu’il avait préféré « déguerpir », alors il a « tenu le coup, et l’a fait ».

Selon lui, Hughes a pour mission de prouver que la Terre est plate et que les astronautes de la NASA, tels que John Glenn et Neil Armstrong, étaient simplement des acteurs payés devant un décor généré par ordinateur. Ses précédentes tentatives demeurent cependant des échecs. Mais il faut savoir que l’un de ses futurs objectifs, est de se propulser à au moins 83 kilomètres au-dessus de la Terre d’ici la fin de l’année, afin de pouvoir prouver ses dires.

fusee lancement desert terre plate nasa astronautes

Crédits : Matt Hartman/AP

Hughes avait initialement prévu de lancer sa fusée en novembre 2017, mais il a dû reporter le lancement, affirmant que le Bureau of Land Management lui avait refusé l’octroi d’une autorisation afin de mener à bien son expérience. Cependant, un porte-parole de l’agence, a déclaré n’avoir aucune trace relatant un quelconque échange avec Hughes. Le lancement a été à nouveau repoussé en novembre 2017, car Hughes avait décidé de changer le point de lancement, sur une propriété privée située près d’Amboy, en Californie (USA). « Le projet est toujours en cours. Nous nous déplaçons simplement de trois miles », déclarait alors Hughes.

En février, Hughes a finalement tenté son lancement, mais la fusée ne s’est pas enclenchée. Il faut savoir que Hughes, selon Ars Technica, en 2002, a établi un record du monde (Guinness) pour un saut en limousine et a construit des fusées durant des années (bien que ces dernières aient présenté des résultats mitigés). Il a construit sa première fusée habitée en 2014 et a réussi à voler sur quelques centaines de mètres.

L’atterrissage brutal de samedi dernier aurait blessé Hughes, bien qu’il ne soit actuellement pas clair de quel type de blessures il souffre. Des photos montrant des ambulanciers transportant Hughes sur une civière et dans une ambulance ont rapidement circulé sur internet.

fou hughes civière hopital blessures atterrissage fusee vol ciel terre plate

Crédits : Matt Hartman/AP

Le projet de Hughes, en plus du fait d’essayer de se rendre dans l’espace, est également de postuler pour le poste de gouverneur. « Ce n’est pas une blague », explique-t-il. « Je veux le faire ».

Source : NoizeTV (reportage)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Share
Share

Ce site utilise des cookies

La publicité étant notre principale source de revenu (sans elle, nous n'existerions pas), nous utilisons des cookies afin de l'adapter. Ces derniers nous permettent également de faire des analyses statistiques (données anonymes) dans le but d'améliorer notre site. Les cookies sont également utiles à conserver vos préférences si vous êtes logués. Ainsi, nous pouvons vous garantir une meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser ce dernier, nous considérerons que vous acceptez nos modalités relatives aux cookies.