13.2K Partages

Non, ce n’est pas une blague. Des platistes souhaitent effectivement organiser une expédition en Antarctique, dans l’espoir de révéler la véritable nature de notre planète, qui serait plate, une bonne fois pour toutes.

Comme indiqué par Forbes, des platistes ont manifesté leur intérêt pour l’organisation d’un voyage à travers (ou du moins, vers) l’Antarctique.

La manière dont ils envisagent de s’y prendre n’est pas encore claire, mais il est certain que cette mission semble aborder l’un des grands thèmes de la théorie de la Terre plate : que se passe-t-il au pôle Sud ?

« Tout ce que nous avons à faire pour clore ce débat une fois pour toutes, c’est de se rendre en Antarctique », a déclaré Jay Decasby, fervent adepte de la théorie de la Terre plate. « Si nous pouvons atteindre la côte de l’Antarctique et en faire tout le tour, la distance parcourue prouvera qu’il s’agit du bord extérieur de la Terre plate, et cela réfutera absolument tous les arguments que qui que ce soit puisse émettre dans le sens d’un culte héliocentrique du Soleil », a-t-il ajouté.

Il faut savoir que pour les platistes, il est impossible de tomber du bord de la planète. En effet, selon la théorie de la Terre plate, il existe une barrière, ou un mur de l’Antarctique, qui arrête donc tout voyageur une fois atteint. « La Terre se présente sous la forme d’un disque avec le pôle Nord au centre, et l’Antarctique est sous forme de mur autour du bord », peut-on lire dans le Wiki dédié à la Terre plate (oui, il en existe un…).

terre plate platiste glace mur

Crédits : 123RF

Avant la sortie du documentaire « The Flat Earth : To The Edge And Back » (Terre Plate : jusqu’au bord et retour), Logan Paul, un youtubeur très controversé, a également exprimé son intérêt pour la publication dudit documentaire : « Si je dois mettre mon nom ici (en tant que supporter de la Terre plate), je veux connaître les faits ». Reste encore à définir s’il était en train de « troller », ou non.

Ndlr : cela nous fait surtout penser au Mur, dans Game of Thrones…

Cliquez ici pour supprimer les publicités.
game of thrones mur the wall

Le Mur (the Wall) dans la série Game of Thrones. HBO

Dans tous les cas, les platistes sont conscients que le Traité sur l’Antarctique de 1961 pourrait bien compliquer la réalisation de leur expédition. En effet, ce traité international a pour principal objectif de nier toute revendication de souveraineté territoriale en Antarctique. Cependant, les platistes argumentent que ce traité empêche toute exploration privée de la région. Cela dit, le traité stipule bien que la zone doit bénéficier de la « liberté d’investigation scientifique ». Quant au fait de savoir si cette expédition peut être considérée comme une investigation scientifique ou non, demeure une autre question.

La nature de l’Antarctique est un engouement constant pour les platistes. En effet, la Flat Earth Society (Société de la Terre Plate), explique sur son site internet la chose suivante : « Le long du bord de notre région locale, il existe un mur massif de 45 mètres, fait de glace… ce mur de glace est un mur massif qui entoure l’Antarctique. La plate-forme de glace fait plusieurs centaines de mètres d’épaisseur ».

Vous aimez les platistes ? Vous aimerez aussi : Ce platiste a finalement décollé à bord de sa fusée, mais est vite redescendu

Selon la théorie de la Terre plate, le but de ce mur est d’empêcher les explorateurs de passer au-delà. Bien entendu, il va sans dire que l’Antarctique a déjà été largement exploré pendant plus d’un siècle et de nombreuses personnes l’ont déjà traversé.

Par exemple, le 14 décembre 1911, une équipe d’expédition dirigée par l’explorateur norvégien Roald Amundsen est devenue la toute première équipe à atteindre le pôle géographique, dépassant de plus d’un mois le parti britannique rival dirigé par Robert Falcon Scott. Depuis, cet exploit a été complété par des dizaines d’équipes d’expédition provenant du monde entier.

pole sud antarctique

Le pôle Sud géographique, situé en Antarctique. Crédits : PolarQuest

Vous vous souvenez peut-être aussi du projet récemment proposé par les platistes de faire une croisière dans les océans du monde en 2020. Ce plan plus modeste est apparemment déjà en préparation, selon la conférence Flat Earth (Terre Plate). Un navire de croisière sera utilisé et sera guidé par le système de navigation GPS, qui exploite 24 satellites autour du globe (oui… du globe). Espérons donc pour eux que l’équipage ne fasse pas lui aussi partie de la Flat Earth Society, car les choses pourraient ne pas se passer comme prévu.

Restons donc à l’affût !

10 Réponses

  1. Lenox

    On peut croire ce que l’on veut et même s’il est évident que la Terre n’est pas plate, au moins ces “croyants” (ignorants ?) essayent de prouver leur théorie ! Et si j’étais scientifique, je trouverais cette démarche tout à fait louable et cohérente.

    Laissons-les réaliser leur expédition afin que l’on mette un terme à cette théorie fumante une fois pour toutes. Mais pour cela, il faudrait que l’entreprise soit encadrée par des scientifiques sérieux afin d’assurer la véracité des informations obtenues sur place.

    Répondre
    • Xav

      Je doute fort que cette expédition mette un terme à cette théorie. Quand l’équipage reviendra avec la preuve que la terre est finalement ronde, le reste des platistes y verra forcément un complot visant à réduire au silence la mission par le biais de pressions diverses et variées….

      Répondre
  2. VITASSE

    Si la Terre Plate se met à pencher, est-ce que tous les habitants de la Terre vont glisser vers le bas comme sur un toboggan ?

    Répondre
  3. BlackWinny

    De toutes façons, il est plus facile de parler à un mur que de raisonner un platiste.

    Répondre
  4. BlackWinny

    @Lenox

    “Et si j’étais scientifique, je trouverais cette démarche tout à fait louable et cohérente.”

    Tout à fait. Il faut laisser les hurluberlus tester leurs théories (tant qu’elles ne portent préjudice ni à la nature ni à autrui). C’est la meilleure façon de les voir un jour remettre en cause leurs théories. On ne peut jamais contraindre une personne à reconnaître qu’elle a tort en utilisant la force ou l’interdiction, la seule vraie méthode valable et ayant les meilleures chances de succès (nonobstant beaucoup de patience…) est de la mettre devant ses erreurs en la laissant faire (et même l’encourage à faire) l’expérimentation de ses théories afin qu’elle admette ELLE-MÊME l’inanité de ses théories.

    Quoi qu’il en soit, il est probable que la plupart des platistes et autres créationnistes (ce sont les mêmes farfelus) sont définitivement irrécupérables, et que seuls certains sortent un jour du lot par un réveil soudain plus que par lassitude. On peut être même certain que le problème de tous ces platistes, créationnistes et autres farfelus de la science (les croyances dans le paranormal, etc.) date de leur enfance où ils préféraient regarder les oiseaux (ou les filles) plutôt que suivre avec attention leurs cours de maths et de sciences. Sans parler des influences considérables de la religion chez les traditionalistes les plus obtus et de tous âges (quelle que soit leur religion)…

    Répondre
  5. Mabu

    Non ce n’est pas une blague.
    Tout les globiste n’ont en réalité jamais vu la terre sphérique par eux même.
    Le seule endroit où il peuvent voir la terre globe c’est à la téle ou dans des livres.

    Répondre
  6. BlackWinny

    @Mabu

    Manifestement vous n’avez jamais pris l’avion. A une altitude de croisière habituelle de 8.000 à 10.000 mètres on voit déjà la rotondité de la Terre à travers les hublots !

    Ah oui, c’est vrai, j’oubliais : les compagnies aériennes font des faux hublots qui sont autant de petits écrans de cinéma pour bluffer les millions de passagers quotidiens pendant le vol (ça doit être pour ça que prendre l’avion coûte si cher, et depuis plus d’un demi-siècle que les altitudes de croisière sont à plus de 8.000 mètres y a jamais eu une seule panne de télé sur aucun de ces millions de hublots!).

    Et puis avec votre Terre plate, comment expliquez-vous qu’à Paris l’étoile polaire soit à sensiblement 45° au-dessus de l’horizon nord et qu’au cercle polaire (j’y suis allé pour faire des photos d’aurores boréales il y a une quarantaine d’années mais tous les ans des dizaines de milliers de gens y vont simplement en touristes et constatent tous la même chose) l’étoile polaire est là-bas à 66° au-dessus de l’horizon nord (plus je progresse avec mon camping car vers le nord de la Norvège plus chaque soir elle se trouve de plus en plus haut dans le ciel) et qu’à l’inverse plus je descend vers l’équateur plus l’étoile polaire elle se trouve de plus en plus bas sur l’horizon nord à tel point que lorsque je regarde la nuit étoilée un soir à Louxor (un des lieux les plus touristiques au monde !) elle n’est plus qu’à deux degrés au-dessus de l’horizon nord (complètement perdue dans le dôme luminescent des brumes polluées de la mégapole du Caire au-loin (la ville du Caire est tellement polluée que son halo de brumes luminescentes nocturnes est encore perceptible à l’horizon depuis Louxor alors qu’on est à 500 km au sud, mais là-bas c’est un désert sec et plat, pas du tout le climat ni les reliefs français) et qu’à Kampala (en Ouganda) ou à Libreville (au Gabon) l’étoile polaire n’est carrément plus visible du tout vu qu’elle a disparu sous l’horizon nord !

    Comment vous expliquez cela avec votre Terre plate ??? Si la Terre était plate l’étoile polaire serait au même endroit dans le ciel, sous le même angle, quel que soit l’endroit où on se trouve sur Terre !!! A moins que… vous soyez également partisan de la vieille théorie d’il y a mille cinq cents ans qui voulait que les étoiles soient des lumignons accrochés à quelques centaines de kilomètres au-dessus de nos têtes ! J’espère que vous n’en êtes quand même plus là… Mais alors comment expliquez-vous ces différentes positions de l’étoile polaire dans le ciel suivant qu’on se rapproche ou s’éloigne du Pôle Nord et inversement de l’Equateur ??? (et idem à propos de la Croix du Sud au Pôle Sud)

    Tous ces endroits que je vous ai cités sont peuplés de dizaines voire centaines de millions de gens qui peuvent tous vous affirmer ce que je vous dis ! Parce que je vous garantis que tous s’amusent à le vérifier au moins une fois rien que pour le plaisir, et un seul coup d’oeil au ciel suffit pour en être définitivement convaincu. Et si vous n’avez pas la chance d’exercer un travail qui vous fait voyager vous pouvez quand même y aller vous-même en tant que touriste (comme beaucoup de gens du monde entier, y compris les touristes français) pour vous en rendre compte sans nécessiter une lourdingue expédition vers le Pôle Sud ! Allez même simplement passer un été au sud de l’Espagne (à Alicante, à Cadix…) ou bien au Portugal à Lisbonne, et comparez la position de l’étoile polaire avec celle que vous avez en étant à Lille ! Je vous garantis que vous verrez déjà une sacrée différence ! Et ce voyage ne coûte pas une fortune (ce sont parmi les destinations touristiques préférées des français, sans parler de Marrakech ou d’Alger), pas besoin d’aller plus loin.

    Et dans le sens perpendiculaire aux latitudes il y a… hé hé… les longitudes avec leur cortège de fuseaux horaires ! Comment vous expliquez les décalages horaires avec votre Terre plate ? Comment vous expliquez que si à midi à Paris j’appelle au téléphone mon frère qui se trouve à Los Angeles il me fait la gueule en décrochant… parce que je le réveille en pleine nuit à 4 heures du matin !

    Expliquez-nous tout ça avec votre Terre plate, qu’on rigole tous ensemble !

    Allez… au plaisir !
    Jacques

    Répondre
  7. BlackWinny

    On peut même faire l’expérience personnelle de la rotondité de la Terre, de visu, sans même faire plus d’un kilomètre !

    Pour peu qu’on habite au bord de la mer. Sinon on peut le faire lors d’un week-end ou d’un été de vacances. C’est donc accessible à tout le monde. Il n’y a même pas besoin de monter en altitude ! On fait cette expérience au bord de la mer !

    Comment ?

    Prenez une bonne paire de jumelles, ou un petit télescope d’amateur (pas nécessairement cher, c’est pas la peine de dépenser une fortune pour cette expérience).

    Vous êtes sur la côte atlantique ? Visez plein ouest !
    Vous êtes sur la côte méditerranéenne ? Visez plein sud !

    Vous êtes sur la côte atlantique ? Est-ce qu’avec votre paire de jumelles ou votre petit télescope vous voyez quelque chose au loin qui ressemble aux côtes de l’Amérique ? Non.
    Vous êtes sur la côte méditerranéenne ? Est-ce qu’avec votre paire de jumelle ou votre petit télescope vous voyez quelque chose au loin qui ressemble aux côtes de l’Afrique ? Non.

    Pourquoi ?

    Parce que les côtes de ces continents qui sont pourtant en face sont au-dessous de la ligne d’horizon !

    Et pourquoi les côtes de ces continents en face sont-ils au-dessous de la ligne d’horizon ?

    Parce que la ligne d’horizon est au-dessus des côtes de ces continents en face !

    Et pourquoi la ligne d’horizon est-elle au-dessus des côtes de ces continents en face ?

    Si la Terre était plate, on devrait voir les côtes des continents en face, quelle que soit leur distance !

    Et si la ligne d’horizon cache les côtes des continents en face c’est bien parce qu’il y a une courbure convexe entre vous et le continent en face. S’il y a une courbure convexe entre vous et le continent en face, que vous visiez vers le sud ou vers l’ouest… c’est donc que la Terre n’est pas plate, mais qu’elle est bien ronde !

    Elle est même tellement ronde que les bateaux qui s’éloignent de plus d’une quinzaine de kilomètres du rivage… vous ne voyez déjà plus que le haut de ces bateaux, vous ne voyez déjà plus leur ligne de flottaison !

    Conclusion qui peut être faite par chacun sans aller pour cela au bout du monde !

    Allez… sans rancune.
    Jacques

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

13.2K Partages
13.2K Partages
Partager via
Copier le lien