Abonnez-vous pour supprimer toute la publicité

Pourquoi sommes-nous fatigués après avoir dormi trop longtemps ?

pourquoi fatigue après dormir trop longtemps
| Getty

Les effets du manque de sommeil sont multiples : fatigue, léthargie, manque de motivation, etc. Toutefois, un trop plein de sommeil peut également provoquer les mêmes effets. Beaucoup en ont fait l’expérience : se réveiller fatigué après une très longue nuit de sommeil ou après une sieste un peu trop longue. Pourquoi sommes-nous si fatigués après avoir dormi plus longtemps que d’habitude ?

Pour comprendre pourquoi, nous devons examiner les cycles de sommeil et la quantité de sommeil dont une personne moyenne a besoin. Michael Breus, médecin expert en sommeil, indique que la plupart des gens ont besoin de 7.5 heures de sommeil — les huit heures généralement avancées ne sont qu’un mythe. Une personne moyenne passe par cinq cycles de sommeil par nuit. Chacun de ces cycles dure environ 90 minutes. Cinq cycles de 90 minutes chacun se traduisent par 450 minutes au total, ce qui équivaut à environ 7.5 heures.

Cependant, Breus précise que ce ne sont pas seulement les heures de sommeil qui comptent, mais aussi le cycle de sommeil au cours duquel vous vous réveillez. « L’étape de sommeil durant laquelle vous vous réveillez est celle qui a le plus d’effet sur ce que j’appelle « une gueule de bois de sommeil » », déclare Breus. Il y a les étapes un, deux, trois, quatre et le REM. Les étapes un et deux sont les plus faciles pour se réveiller, le REM est légèrement plus difficile, puis les étapes trois et quatre sont les plus difficiles.

Cliquez ici pour supprimer les publicités.

Lorsque vous dormez une heure ou deux de plus que d’habitude, il y a de fortes chances que vous vous réveilliez du cycle REM, ou des cycles trois ou quatre, ce qui signifie que vous allez vous sentir plus léthargique. Cela explique également pourquoi faire une courte sieste est plus efficace que faire une sieste plus longue. Des siestes plus longues vous forceront à vous réveiller de l’un des cycles de sommeil avancés, vous laissant plus fatigué que reposé. C’est pourquoi Breus recommande plutôt de faire une sieste de 25 minutes seulement au maximum.

Sur le même sujet : Un lien entre sommeil excessif et augmentation du risque d’AVC ; jusqu’à 85%

À LIRE AUSSI :
Boire du café avant le petit-déjeuner peut fortement nuire au contrôle métabolique

Pour garantir un sommeil reposant, en dehors de tout trouble du sommeil, voici quelques conseils :

  • Allez au lit et levez-vous à la même heure tous les jours, y compris le week-end. Vos cycles s’ajusteront s’il y a un horaire régulier à suivre. La clé est votre heure de réveil. Ce n’est pas parce que vous restez éveillé deux heures de plus que vous devriez forcément dormir deux heures de plus (votre horloge interne ne peut pas changer aussi rapidement).
  • Essayez de planifier vos exercices le matin plutôt que tard dans la journée.
  • Évitez de faire la sieste après 15 h. Il vaut mieux faire la sieste en fonction de votre rythme circadien, ce qui signifie pour la plupart une sieste en début d’après-midi. Si vous faites une sieste de plus de 30 minutes mais moins de 90 minutes, vous courez le risque d’entrer dans un sommeil profond à ondes lentes pendant votre cycle et de vous réveiller étourdi.
  • Essayez d’éviter de trop dormir le week-end, même si vous vous êtes couché tard la veille. Couchez-vous 15 à 30 minutes plus tôt la nuit suivante.
  • Évitez l’alcool et la caféine à proximité des heures du coucher. Idéalement, arrêtez de consommer de la caféine entre 14h et 15h. Ces substances vous empêcheront de dormir plus profondément au début de la nuit, et votre corps essaiera alors de rattraper ce sommeil profond plus tard dans votre temps de sommeil, lorsque vous essayerez de vous réveiller.

Plus d'articles
restauration apollo
Grâce à l’IA, les séquences vidéos de plusieurs missions Apollo sont désormais disponibles en 4K 60 FPS