808 Partages

Un sursaut gamma est une éjection de photons d’ultra haute énergie. Ces phénomènes ont pour origine les événements cosmiques les plus cataclysmiques. Toutefois, au cours des dernières années, les scientifiques ont découvert que des sursauts gamma pouvaient également se produire sur Terre, au sein de certains orages. Et pour la première fois, ils ont réussi à capturer une image d’un de ces sursauts terrestres depuis l’espace.

Les rayons gamma sont les flux de photons les plus énergétiques de l’Univers. Ils émergent de galaxies lointaines après certains des événements les plus extrêmes du cosmos : supernovas, collision d’étoiles à neutrons, absorption de grandes quantités de matière par un trou noir, etc.

Parfois cependant, des sursauts gamma apparaissent là où les scientifiques ne s’attendent pas à les voir — dans l’atmosphère terrestre par exemple. Ces rayons gamma terrestres sont produits par des interactions électroniques proches de la vitesse de la lumière dans des nuages ​​d’orage géants, mais les scientifiques ne savent pas exactement comment ils se produisent. D’une durée d’environ 1 milliseconde seulement, les rafales d’énergie sont difficiles à cerner et à étudier en détail.

sursaut gamma iss

Sur cette image du globe prise depuis la Station spatiale internationale en 2018, une rafale de rayons gamma rouge-blanc explose sous un grand nuage d’orage à Bornéo. Il s’agit de la toute première image d’un sursaut gamma terrestre. Crédits : University of Valencia

Sur le même sujet : Observation inédite d’un faisceau descendant d’antimatière produit dans l’oeil d’un cyclone

Cliquez ici pour supprimer les publicités.

Après une année d’observation de la Terre depuis l’espace, les chercheurs ont pris la première image d’un flash terrestre de rayons gamma, qui s’est produit après un orage sur l’île de Bornéo, en Asie du Sud-Est, le 18 juin 2018. La zone colorée de lumière rouge-blanche à l’extrême droite de l’image montre la région la plus énergique du sursaut.

Les astronomes ont observé la tempête à partir d’un instrument spécial embarqué à bord de l’ISS dans le but de surveiller toute la surface visible de la Terre, afin de détecter toute activité des rayons gamma terrestres. Après un an de fonctionnement, l’instrument a capturé plus de 200 sursauts gamma terrestres et a pu localiser l’emplacement exact d’une trentaine d’entre eux.

Lorsque les chercheurs connaissent l’emplacement précis d’un sursaut gamma donné, ils peuvent comparer leurs données avec celles d’autres satellites, voire avec des stations météorologiques locales, afin de brosser un meilleur tableau des forces qui s’unissent pour créer le flash d’énergie éphémère.

Source : ESA

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

definition galaxie grande structure Une galaxie est une grande structure cosmique composée d'un assemblage d'étoiles, de gaz et de poussières. Il en existe plusieurs types, classés selon leur masse et leur morphologie, formées à différentes... [...]

Lire la suite

definition neutronLe neutron est une particule subatomique de charge électrique nulle qui, avec le proton, constitue les noyaux des atomes, et plus généralement la matière baryonique. De nombreux domaines d'application se... [...]

Lire la suite

trou noir supermassifUn trou noir est un objet compact au champ gravitationnel si intense qu'aucune matière ni aucun rayonnement ne peut s'en échapper. Puisque ces astres n'émettent aucune lumière, ils ne peuvent être... [...]

Lire la suite

808 Partages
808 Partages
Partager via
Copier le lien