Des premiers parfums à aujourd’hui : une longue histoire

premiers parfums aujourdhui longue histoire
| Musée du Caire

Le parfum (du latin « per fumus », qui signifie « par la fumée ») est une substance créée pour procurer une odeur agréable. Il est aujourd’hui fabriqué comme un mélange d’huiles essentielles parfumées, de composés aromatiques, de fixateurs et de solvants, mais dans les temps anciens, les parfums étaient produits en brûlant de l’encens et des herbes aromatiques ; d’où son nom. Comment les parfums étaient-ils fabriqués et utilisés avant l’époque moderne ?

L’ancienne Mésopotamie et l’Égypte sont les premiers endroits où les gens ont commencé à fabriquer et à utiliser des parfums. La preuve en est trouvée dans des textes anciens ou des découvertes archéologiques. Une tablette cunéiforme du IIe millénaire av. J.-C. en Mésopotamie mentionne Tapputi-Belatekallim, une femme surveillante d’un palais et la première chimiste au monde qui fabriqua également des parfums.

Elle fabriquait des parfums à partir de fleurs, d’huile et de calamus qu’elle mélangeait avec d’autres substances aromatiques. La civilisation de l’Indus a développé la parfumerie (l’art de faire des parfums) entre 3300 et 1300 av. J.-.C. Les textes ayurvédiques hindous Charaka Samhita et Sushruta Samhita mentionnent ittar ou attar — une huile de parfum naturelle distillée à partir d’herbes.

Une science du parfum de plus en plus complexe

Les parfums mésopotamiens et de l’Égypte ancienne ont ensuite été améliorés par les Grecs, les Romains et les Perses. La plus ancienne preuve archéologique de parfumerie a été trouvée en 2004 lorsque des archéologues ont découvert une grande usine de parfums sur l’île de Chypre. Elle faisait 4000 mètres carrés et contenait plus de 60 alambics, bols à mélanger, entonnoirs et flacons de parfum. Les parfums qui y étaient fabriqués étaient composés d’herbes, d’épices, d’amande, de coriandre, de myrte, de résine de conifère et de bergamote, ainsi que de fleurs.

À LIRE AUSSI :
PayPal veut que les cryptomonnaies deviennent un moyen de paiement standard sur sa plateforme

À la chute de Rome, l’histoire du parfum se poursuit en Orient. Le livre « Livre de la chimie du parfum et des distillations », écrit au IXe siècle par le chimiste arabe Al-Kindi, contenait plus de cent recettes pour la fabrication de parfums ainsi que des outils pour la fabrication de parfums. L’un de ces outils décrits dans le livre est l’alambic qui est encore sous certaines formes utilisées aujourd’hui. Les parfums de cette époque étaient principalement fabriqués en mélangeant des huiles et des herbes ou des pétales broyés qui dégageaient une forte odeur.

gravure fabrique parfums 19eme siecle
Gravure montrant une parfumerie à Nice au 19e siècle. © NY Public Library

Le chimiste persan Ibn Sina a popularisé la distillation d’extraits d’huile de plantes, une méthode qui entraînait des odeurs beaucoup plus délicates. Ses premières expériences ont été avec la rose et son eau de rose est rapidement devenue populaire. Cette technologie et les matières premières utilisées pour la fabrication des parfums ont influencé les développements ultérieurs.

L’Italie de la Renaissance a encore amélioré la parfumerie, et le métier de parfumeur est officiellement reconnu. Au 16e siècle la parfumerie « s’installe » en France lorsque le parfumeur personnel de Catherine de Médicis René le Florentin s’y installe et continue son travail qui fait de la France le centre européen de fabrication de parfums et cosmétiques (qui l’est encore aujourd’hui). Les pratiques sanitaires de cette époque étaient presque inexistantes, de sorte que les parfums étaient utilisés par la royauté et l’aristocratie pour masquer les odeurs corporelles.

Des rites funéraires à la toilette de cour

Vous voulez éliminer toutes les pubs du site tout en continuant de nous soutenir ?

À LIRE AUSSI :
Les employés des centres d'appel pourront utiliser l'IA pour imiter votre accent

C'est simple, il suffit de s'abonner !


J'EN PROFITE

20% de rabais pour les 1000 premiers !
Code : 0pub20

L’une des utilisations les plus anciennes du parfum provient de la combustion d’encens et d’herbes aromatiques pour les services religieux, souvent les gommes aromatiques, l’encens et la myrrhe récoltés sur les arbres. Il n’a pas fallu longtemps, cependant, pour que les gens découvrent le potentiel romantique du parfum, et il a été utilisé à la fois pour la séduction et comme préparation à l’amour.

Avec l’arrivée de l’eau de Cologne, la France du XVIIIe siècle a commencé à utiliser le parfum pour un large éventail d’applications. Ils l’utilisaient dans l’eau de leur bain, en cataplasmes et en lavements, et le consommaient dans du vin ou arrosaient d’un morceau de sucre.

Par la suite, l’une des méthodes communes d’utilisation du parfum était les gants parfumés et la première guilde de fabricants de gants et de parfums a été créée au 17e siècle. Lorsque Louis XV monta sur le trône au XVIIIe siècle, ses gens de cour constituaient la « cour parfumée », car le parfum ne s’appliquait, à cette époque, pas seulement sur le corps mais aussi sur les vêtements, les éventails et les meubles.

Laisser un commentaire