Un petit satellite chinois a immortalisé l’éclipse solaire totale de 2019 depuis l’orbite lunaire

eclipse solaire totale 2019 amerique sud lune mini satellite chinois orbite lunaire
Photographie de l'éclipse solaire totale qui a traversé l'Amérique du Sud le 2 juillet 2019, prise par Longjiang 2. | Harbin Institute of Technology

Avez-vous déjà imaginé à quoi ressemblerait la Terre pendant une éclipse solaire totale, mais depuis la Lune ? Un petit satellite chinois situé en orbite lunaire a réussi à capturer des images de l’éclipse visible au-dessus de l’Amérique du Sud en 2019, et ce, grâce aux commandes de passionnés de radio. Découvrez ces images fantastiques.

Les images de l’éclipse totale ont été prises le 2 juillet 2019 avec la microcaméra « Inory eye » installée sur Longjiang 2, un microsatellite développé par une équipe du Harbin Institute of Technology (HIT) dans le nord-est de la Chine, puis envoyé en orbite lunaire.

Longjiang 2, également connu sous le nom de DSLWP-B, a été lancé avec un jumeau (Longjiang 1) en mai 2018. Chaque satellite a une masse de 45 kilogrammes.

Les deux satellites ont été lancés avec Queqiao, un satellite chinois servant de relais de communication pour l’astromobile chinoise de la mission Chang’e 4, qui s’est posée sur la face cachée de la Lune (et ne peut donc pas directement communiquer avec la Terre). À noter que le programme Longjiang a été conçu pour tester une nouvelle technique d’interférométrie pour les observations astronomiques.

eclipse solaire totale 2019 amerique sud lune mini satellite chinois orbite lunaire
Photographie de l’éclipse solaire totale qui a traversé l’Amérique du Sud, le 2 juillet 2019, capturée par Longjiang 2. Crédits : Harbin Institute of Technology

Tandis que Queqiao a continué sa mission au-delà de la lune, Longjiang 2 a utilisé sa propre propulsion pour ralentir et entrer en orbite lunaire. Et dans le cadre de l’éclipse totale, le minuscule satellite a reçu des commandes envoyées par des étudiants du HIT, relayées par des passionnés de radio situés en Europe, demandant au vaisseau spatial de prendre en photo la Lune, la Terre et les étoiles.

À LIRE AUSSI :
La Lune aurait « sauvé » l’atmosphère de notre planète grâce à son champ magnétique
eclipse solaire totale 2019 amerique sud lune mini satellite chinois orbite lunaire
Crédits : Harbin Institute of Technology
eclipse solaire totale 2019 amerique sud lune mini satellite chinois orbite lunaire
Crédits : Harbin Institute of Technology
eclipse solaire totale 2019 amerique sud lune mini satellite chinois orbite lunaire
Crédits : Harbin Institute of Technology

Concernant les images de l’éclipse solaire totale de juillet 2019, Reinhard Kühn, un radioastronome amateur de Sörup, en Allemagne, a envoyé des commandes chronométrant l’imagerie de l’éclipse à l’aide d’une antenne dans son jardin.

Il faut savoir que Longjiang 2 transportait également une charge utile de télédétection construite par l’Arabie saoudite dans le cadre des coopérations internationales entourant la mission Chang’e 4.

Vous aimerez également : Éclipse annulaire depuis l’espace; Découvrez les images de la Lune portant une ombre sur la Terre

Par ailleurs, le petit satellite a également renvoyé des images étonnantes de la Terre et de la Lune :

Longjiang 2 a mis fin à sa mission en août 2019, tandis qu’il a été délibérément écrasé sur la Lune pour éliminer tout risque pour les futures missions lunaires.

À LIRE AUSSI :
Détection inattendue d'une augmentation de densité dans le milieu interstellaire par les sondes Voyager
Source : schostar

Plus d'articles
fonte glaces antarctique élévation mer
Le niveau de la mer augmentera de 2,5 mètres, malgré l’effort mondial pour le climat