524 Partages

La capsule Crew Dragon de SpaceX a passé la plupart de ses tests opérationnels avec succès depuis le début de son développement. Mais avant de pouvoir transporter des astronautes jusqu’à l’ISS dans le cadre de la mission Demo-2, la capsule doit encore passer l’une des étapes finales les plus importantes : le test d’interruption en vol (IFA). Demain matin, Crew Dragon sera lancée par le lanceur Falcon 9 depuis le Kennedy Space Center (KSC) de la NASA, en Floride ; pendant cet IFA, le lanceur sera détruit et le capsule sera éjectée à suffisamment grande distance pour assurer la sécurité des astronautes fictifs (deux mannequins) placés à l’intérieur.

Si tout se déroule comme prévu, le système d’abandon d’urgence de Crew Dragon sera déclenché 84 secondes après le décollage, lorsque le combo fusée-capsule est à environ 19 km d’altitude. Ce système d’abandon est alimenté par huit propulseurs SuperDraco, qui se déclencheront pendant environ 8 secondes. Cela propulsera la capsule Crew Dragon loin du Falcon 9, démontrant la capacité de la capsule à protéger les astronautes en cas de problème lors du lancement.

Test d’interruption en vol : éjection de la capsule Crew Dragon et destruction du lanceur Falcon 9

Crew Dragon s’éloignera de sa fusée à environ 2.3 fois la vitesse du son, atteignant une altitude maximale 40 km. La capsule se réorientera ensuite pour la descente, déployant ses parachutes environ 5 minutes après le vol. Environ 5 minutes après cela, Crew Dragon plongera dans l’océan Atlantique, probablement entre 30 et 35 km au large des côtes de la Floride.

Un navire de récupération attendra pour ramener Crew Dragon hors de la mer, préparant le terrain pour une analyse détaillée des données collectées pendant le vol, y compris les informations recueillies par des capteurs fixés sur deux mannequins qui seront placés à bord de la capsule. Ce Crew Dragon particulier pourrait éventuellement être remis à neuf pour des vols supplémentaires à l’avenir, selon la façon dont le test de demain se déroulera.

Vidéo expliquant la façon dont l’IFA va se dérouler :

Cliquez ici pour supprimer les publicités.

Le Falcon 9 ne sera cependant pas aussi chanceux. Le lanceur à deux étages ne survivra pas à l’IFA, et les spectateurs pourraient même avoir un aperçu de sa disparition si les conditions sont réunies. Le premier étage de ce Falcon 9 — la première des dernières versions du “Block 5” à avoir volé — a déjà trois missions réussies à son actif.

Sur le même sujet : SpaceX pourrait commencer des vols habités vers l’ISS avec Crew Dragon dès début 2020

Un test primordial pour le passage à la mission d’essai Demo-2

SpaceX a développé Crew Dragon dans le cadre d’une série de contrats avec le Commercial Crew Program (CCP) de la NASA, qui compte sur le secteur privé pour ramener une capacité de vol spatial orbital humain sur le sol américain. Les États-Unis dépendent pour le moment de l’engin spatial russe Soyouz pour transporter leurs astronautes vers et depuis la Station spatiale internationale (ISS) depuis le retrait de la flotte de navettes spatiales en 2011.

crew dragon retour

La capsule Crew Dragon de SpaceX. Crédits : SpaceX

Crew Dragon a franchi un certain nombre d’étapes importantes sur la voie des vols opérationnels sous contrat, y compris une mission sans équipage historique vers l’ISS en mars dernier appelée Demo-1.

L’IFA est la dernière étape de grande envergure à accomplir avant que Crew Dragon ne transporte pour la première fois des astronautes. Ce premier vol en équipage, une mission d’essai connue sous le nom de Demo-2, transportera les astronautes de la NASA Bob Behnken et Doug Hurley vers et depuis l’ISS, peut-être cette année.

Vous pourrez suivre le lancement en direct ci-dessous :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

524 Partages
524 Partages
Partager via
Copier le lien