2.9K Partages

Bien que SpaceX ait été choisie par la NASA pour assurer le voyage des astronautes américains vers l’ISS, l’entreprise d’Elon Musk n’en oublie pas pour autant les objectifs qu’elle s’est fixée dans le domaine des voyages spatiaux privés. Pour ce faire, SpaceX mise sur Starship, son projet de lanceur ultra-lourd actuellement en phase de tests à Boca Chica. Et hier, le test d’allumage statique du quatrième prototype SN4 ne s’est pas déroulé comme prévu. En effet, la structure a explosé dans un déluge de flammes, emportant avec elle une partie de l’installation.

Pour réaliser ses projets ambitieux d’envoyer jusqu’à 100 passagers sur la Lune et sur Mars via son projet de lanceur ultra-lourd Starship, SpaceX a beaucoup recours aux prototypes. Lors de son cinquième essai d’allumage statique hier, le quatrième prototype de vaisseau spatial, appelé SN4, a explosé en une spectaculaire boule de feu vers 14h50 (heure de l’est des États-Unis).

Grâce à un streaming en direct, proposé par NASASpaceflight, il est possible de regarder la structure partir en flammes dans les installations d’essai de SpaceX à Boca Chica. Cet événement est le dernier d’une série d’incidents. SN1 a échoué à un test de preuve cryogénique en février et a été détruit.

Alors que SN2 a corrigé l’échec de SN1, SN3 a également été détruit en raison d’une erreur de configuration de test. Au début, SN4 a semblé réussir son cinquième essai d’allumage statique, mais quelques minutes plus tard, un épais nuage de gaz a pu être vu s’échapper de la structure.

Sur le même sujet : Événement historique : quand et comment suivre en direct le vol habité de SpaceX vers l’ISS

Une minute plus tard, la fusée prototype et la rampe de lancement ont été pulvérisées, ne laissant que des débris. La cause exacte est encore inconnue. La perte de SN4 est un revers pour la société spatiale dirigée par Elon Musk, mais pas insurmontable.

« SpaceX est allé beaucoup plus loin avec SN4 que les véhicules précédents, et SN5 semble sur le point d’être prêt pour les tests. Ils ont également commencé à travailler sur un deuxième stand de lancement à Boca Chica. C’est donc un revers et un coup dur, mais c’est un processus », explique le rédacteur en chef principal d’Ars Technica Eric Berger.

Vidéo de NASASpaceflight montrant le test d’allumage et l’explosion :

sn4 explosion

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Se termine dans
00 Days
00 Hrs
00 Mins
00 Secs
Expiré
L'abonnement Premium à 5 €/an !
OK, JE SUPPRIME LES PUBS !

2.9K Partages
2.9K Partages
Partager via
Copier le lien