1.6K Partages

Que deviendra l’informatique si le marché de l’électronique s’effondre ? Si les conflits politiques et économiques venaient à rendre presque indisponibles certains matériaux et composants indispensables au fonctionnement des systèmes informatisés actuels, quel sera l’avenir de l’informatique ? Une solution serait de concevoir une architecture différente, économe, et programmable avec des composants de récupération. Et c’est justement ce qu’un ingénieur et développeur logiciel a décidé de faire à temps perdu.

Heureusement pour nous, Virgil Dupras, développeur logiciel, s’est déjà attelé a la tâche en imaginant et en concevant un système d’exploitation nommé Collapse OS (soit littéralement “Système d’exploitation de l’effondrement”). Il a l’avantage de pouvoir être aisément exécuté sur des composants électroniques de récupération, typiques d’un environnement post-apocalyptique.

L’idée initiale de Dupras est de trouver des moyens efficaces d’éviter que la civilisation ne soit obligée de repartir de zéro pour ses systèmes informatiques, lorsque « tout s’effondrera autour de nous ».

Le développeur logiciel pense que si un jour la société s’effondre (du moins économiquement et/ou technologiquement), et que les composants électroniques grand public ne sont plus aussi disponibles, ceux qui disposeront du matériel et du savoir-faire nécessaires pour reconstruire et programmer leur propre ordinateur seront nettement avantagés.

En bref, Collapse OS est ce dont les humains du futur pourraient avoir besoin pour reconfigurer leurs ordinateurs et smartphones récupérés afin qu’ils puissent fonctionner dans un nouveau monde technologiquement dégradé. Pour l’instant, le projet est hébergé sur GitHub, dans l’espoir d’obtenir d’éventuels contributeurs.

« Les ordinateurs, après une vingtaine d’années, tomberont en panne irrémédiablement et nous ne pourrons plus programmer de microcontrôleurs », explique le site Web Collapse OS. « Pour éviter ce destin, nous avons besoin d’un système qui peut être conçu à partir de pièces récupérées et de microcontrôleurs programmables ».

Cliquez ici pour supprimer les publicités.

Le système d’exploitation Collapse OS a donc été spécialement optimisé pour exploiter des composants qui seront probablement facilement accessibles dans les décharges (appareils électroniques usagers contenant des microcontrôleurs, etc.). Il a également été programmé pour qu’il s’auto-compile et soit autonome, afin de faciliter la mise en fonction de machines et outils improvisés.

Collapse OS est prévu pour fonctionner avec des microprocesseurs 8 bits Zilog Z80. Bien que moins utilisé aujourd’hui que les composants 16 et 32 bits, le Z80 8 bits se trouve notamment dans les anciens ordinateurs de bureau, les caisses enregistreuses, les instruments de musique, les calculatrices graphiques et bien d’autres appareils électroniques.

Sur le même sujet : Horloge de l’Apocalypse : il ne resterait que deux minutes avant la fin du monde

Dans un questions-réponses sur Reddit, Dupras explique que le Z80 a été choisie « parce qu’elle est en production depuis très longtemps, et parce qu’elle a déjà été utilisée dans de nombreux appareils. De ce fait, les ‘récupérateurs’ auraient de fortes chances de mettre la main dessus ».

Cependant, le système d’exploitation pourrait ne pas être utile au commun des mortels, mais plutôt à celles et ceux qui auront suffisamment de connaissances en programmation et en conception de systèmes informatiques.

Dupras s’est dit satisfait de l’avancement du projet : « Je pense que je pourrais le terminer tout seul, mais je me disais que ce serait plus amusant de le faire avec quelques autres développeurs » dit-il. « La participation au projet exige un ensemble très spécifique de conditions (croire à l’effondrement probable de l’économie par exemple) et des hautes compétences (programmation, électronique et assemblage z80). Je pense que très peu de personnes répondant à ces exigences existent… Mais s’il y en a, j’aimerais les trouver ».

« Je fais cela pour atténuer un risque qui, à mon avis, est réel », a déclaré Dupras à Motherboard. « Ce n’est pas un scénario inévitable, mais assez probable pour justifier un effort modeste ».

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

1.6K Partages
1.6K Partages
Partager via
Copier le lien