Voitures électriques : un constructeur dévoile une batterie avec une durée de vie de 2 millions de kilomètres !

CATL batteries longue durée voitures électriques
| Qilai Shen/Bloomberg

La firme chinoise Contemporary Amperex Technology Ltd (CATL), plus grand fabricant mondial de batteries lithium-ion, a développé un nouveau bloc d’alimentation capable d’assurer deux millions de kilomètres de trajet, ce qui équivaut à une durée de vie moyenne de 16 ans. Une aubaine pour les constructeurs automobiles, qui voient ici un moyen de booster les ventes de leurs véhicules électriques.

Parmi les clients du fournisseur : Tesla, Volkswagen, BMW et Toyota. À savoir que les batteries actuelles sont généralement conçues (et garanties) pour environ 240’000 kilomètres, ou huit ans. Le prolongement de la durée de vie de ces alimentations est donc un réel tournant dans le secteur de la voiture électrique ; une telle batterie pourrait survivre au véhicule d’origine dans lequel elle était installée, puis être réutilisée dans un second véhicule.

Une hausse de la demande en véhicules électriques prévue pour 2021

L’annonce « tombe à pic » dans un contexte économique tout à fait particulier. Le secteur des véhicules électriques a, comme beaucoup d’autres, subi de plein fouet les conséquences de la pandémie et des mesures de confinement : la chute des prix du pétrole a rendu le secteur des voitures à carburant beaucoup plus compétitif… Sans compter que l’incertitude sur la perte de résistance des batteries et leur potentiel remplacement demeure l’un des principaux freins limitant l’engouement des consommateurs envers les voitures électriques.

Mais si la crise entraînera une baisse des ventes tout au long de l’année, le PDG de CATL, Zeng Yuqun, estime que la demande en véhicules électriques augmentera dès le début 2021 : « Les acheteurs de voitures qui se retiennent pendant la pandémie créent une demande refoulée qui sera déclenchée à partir de l’année prochaine, et dirigée vers des modèles haut de gamme », a-t-il déclaré. Selon Bloomberg New Energy Finance (BNEF), les ventes de véhicules à batterie devraient augmenter de 8,1% l’an prochain en Chine – qui représente la plus grande part des ventes mondiales de véhicules électriques. La hausse devrait avoisiner les 5% en Europe.

À LIRE AUSSI :
Une nouvelle prothèse de main biomimétique aux capacités proches de la main humaine
batteries CATL longue durée
Les batteries CATL promettent une durée de vie moyenne de 16 ans (l’équivalent de deux millions de kilomètres parcourus). Crédits : Qilai Shen/Bloomberg

L’an dernier, la société Tesla annonçait qu’elle devrait mettre en production une batterie capable de fonctionner sur un million de miles, et General Motors Co. a récemment déclaré qu’elle s’approchait de ce cap. La distance équivaut quand même à faire 50 fois le tour de la planète ! Pour anticiper les besoins, CATL a ainsi largement investi dans la R&D, afin de concevoir des batteries encore plus performantes. Cette nouvelle batterie à la durée de vie exceptionnelle repose toujours sur la technologie lithium-ion, mais comporte quelques modifications que CATL n’a pas communiquées.

Cliquez ici pour supprimer les publicités.

Pour l’instant, aucun contrat de vente n’a officiellement été rendu public, mais Yuqun affirme que son entreprise est prête à produire sa nouvelle batterie. Ne reste plus aux constructeurs qu’à passer commande ! À noter que selon le dirigeant chinois, ces batteries seront environ 10 % plus chères que les batteries actuelles.

Une véritable course à l’endurance…

Le mois dernier, Tesla annonçait de son côté la présentation imminente d’une nouvelle batterie « d’un million de miles », une batterie durable et à faible coût, capable de faire considérablement baisser le prix des voitures électriques. Elon Musk a par la même occasion annoncé la création d’un battery day (« journée de la batterie ») pour présenter toutes les innovations de Tesla en la matière. Mais l’événement prévu à l’origine au mois de mai a été reporté.

Les nouvelles batteries de Tesla ont la particularité d’afficher une faible teneur en cobalt et contiennent des additifs et des matériaux permettant de réduire certaines contraintes internes et ainsi stocker plus d’énergie, plus longtemps. L’entreprise prévoit également un processus de fabrication haute vitesse et largement automatisé – au sein de « térafactories » – pour réduire les coûts de main d’œuvre. Selon Reuters, cette batterie longue durée conçue par Tesla aurait été développée en collaboration avec CATL.

À LIRE AUSSI :
SpaceX : le premier voyage de Starship vers Mars pourrait avoir lieu en 2024

Notons que les deux firmes avaient d’ores et déjà passé un accord de deux ans au début de l’année, prévoyant que les batteries sans cobalt de CATL, au lithium-phosphate de fer, soient installées dans les berlines Model 3 produites dans la gigantesque nouvelle usine de Tesla près de Shanghai. Ces batteries sont la spécialité de CATL : elles s’appuient sur une technologie développée en interne, baptisée Cell-to-Pack, permettant de stocker un maximum d’énergie dans un même espace, tout en veillant à ce que la batterie reste légère.

Tesla Model 3 batteries longue durée
Tesla a commencé la livraison des berlines Model 3 de fabrication chinoise. Crédits : Tesla

Sur le même sujet : Un nouveau matériau permet d’au moins doubler l’autonomie des batteries des véhicules électriques

CATL, qui détient une unité de production en Allemagne, devrait également fournir plus de 70% des batteries requises par BMW. Le géant chinois travaille également avec Audi et Porsche. Zeng n’a pas exclu de construire une usine aux États-Unis, bien qu’il ait déclaré que la société n’avait pas de plans spécifiques pour l’instant. Selon le PDG de CATL, l’industrie de la voiture électrique marquera un tournant vers 2030-2035, période à laquelle elle devrait dépasser l’industrie des véhicules à carburant. Des prévisions jugées un brin optimistes par les experts de BNEF, qui prévoient cette bascule quelques années plus tard.

Source : Bloomberg

Plus d'articles
expérience concert propagation virus
Des scientifiques organisent un concert pour étudier comment le SARS-CoV-2 se propage