Lorsque l’on parle de potentielles civilisations extraterrestres intelligentes, il s’agit souvent de recherches : comment les trouverons-nous ? Où sont-elles ? Existent-elles réellement ? Quelles mesures devrions-nous prendre si, ou quand, nous les trouverons ? Et si ce sont plutôt les extraterrestres qui nous trouvent en premier ?

Selon le physicien Stephen Hawking, nous devrions sans doute cesser d’essayer de les contacter, car atteindre ces civilisations avancées pourrait mettre l’humanité et la Terre dans une situation très risquée. La mauvaise nouvelle est que nous avons déjà diffusé notre emplacement au sein de notre Système solaire à l’Univers depuis des années. Hawking lance un avertissement par le biais d’un nouveau film, disponible en ligne, appelé Les endroits favoris de Stephen Hawking. Ce film montre le célèbre scientifique dans un vaisseau spatial (créé par ordinateur) appelé le SS Hawking, explorant ses endroits préférés dans l’univers.

« À mesure que je vieillis, je suis convaincu, plus que jamais, que nous ne sommes pas seuls. Après une vie de réflexion, j’aide à mener un nouvel effort mondial pour en découvrir plus », explique Hawking dans le film tout en explorant Gliese 832c, une planète qui se trouve à 16 années-lumière de distance et qui pourrait favoriser la vie extraterrestre. « Le projet Breakthrough Listen analysera le million d’étoiles les plus proches, pour trouver des signes de vie, mais je sais uniquement où commencer à chercher. Un jour, nous pourrions recevoir un signal provenant d’une planète comme Gliese 832c, mais nous devrions nous inquiéter à répondre ». ajoute-t-il.

En effet, le projet Breakthrough Listen est une tentative ambitieuse qui consiste à tenter de trouver de la vie intelligente au sein de l’Univers, en analysant les étoiles les plus proches afin de tenter de détecter de quelconques signaux radio. Récemment, les chercheurs du projet ont annoncé qu’ils porteraient leur attention à l’hypothétique mégastructure extraterrestre se situant potentiellement à proximité de l’étoile KIC 8462852 et serait la cause de ses obscurcissements répétés. Cependant, une hypothèse plus raisonnable avance l’idée que ces obscurcissements seraient en réalité causés par des déchets interstellaires, ou un essaim de comètes, mais à l’heure actuelle, personne ne sait vraiment ce qui s’y passe.

Malgré les extraordinaires efforts de Hawking pour trouver une vie intelligente dans l’Univers, il reste l’un des critiques les plus honnêtes à ce sujet, s’efforçant de réellement tenter de communiquer avec eux. Un acte qui selon lui, pourrait potentiellement mettre en danger l’humanité, car une civilisation étrangère éloignée pourrait nous considérer comme inférieurs, et « parfaits » à conquérir. « Si c’est le cas, ils seront bien plus puissants et pourraient nous considérer comme des bactéries, rien de plus », dit-il dans le film.

Hawking utilise souvent l’exemple de l’expédition de Cristophe Colomb aux États-Unis pour décrire ce qui pourrait arriver si une civilisation avancée découvrait notre existence, affirmant que cette première rencontre « ne s’est pas si bien déroulée ». L’avertissement de Hawking se base sur l’idée qu’une civilisation étrangère, en particulier celle qui comprendrait nos signaux, aurait le potentiel de posséder une avance de plusieurs milliards d’années sur nous, faisant donc de nous une cible facile à renverser, ou envahir.

Réussir à communiquer avec des extraterrestres intelligents n’est pas le seul domaine scientifique dont Hawking se méfie et considère comme risqué. Il y a quelques semaines, durant une conférence donnée à l’Université de Cambridge, Hawking a annoncé que l’intelligence artificielle pourrait se révéler être « soit la meilleure, soit la pire, des choses qui puisse arriver à l’humanité », un sentiment que beaucoup d’autres chercheurs partagent, notamment Elon Musk.

Cette crainte vient du fait que l’IA possède le pouvoir d’apprendre par elle-même, ce qui lui permet de dépasser techniquement nos capacités humaines car nous nous appuyons sur l’évolution biologique (un processus très lent) pour devenir meilleurs. « L’intelligence artificielle prendrait son envol, se recréerait par elle-même à un rythme toujours croissant. Les êtres humains qui sont limités par l’évolution biologique lente ne pourraient pas rivaliser, et seraient remplacés », a expliqué Hawking.

Bien que tous ces avertissements puissent sembler exagérés, il est important de penser à ces choses avant que cela devienne une nécessité. Comme dit le proverbe, mieux vaut prévenir que guérir, surtout quand il s’agit d’extraterrestres au potentiel désir de domination de l’Univers, ou de robots dont l’IA serait extrêmement avancée.

Le film de 25 minutes, en plus d’offrir un avertissement plutôt inquiétant, nous permet d’explorer d’autres endroits et objets célestes incroyables dans l’Univers, comme Sagittarius A*, un trou noir supermassif, ou Saturne, une planète qui fascine Hawking.

VIDÉO (anglais) : Les endroits favoris de Stephen Hawking, vous pouvez retrouver le film sur CuriosityStream.

Sources : CuriosityStreamGuardian

35 Réponses

  1. Daniel Vaillant

    Pour les super intelligences AI, je ne comprends pas complètement les craintes, car comme dans un sketch assez ancien de Paul Hogan (Crocodile Dundee), des machines ça se débranche. (sketch, je suis le maître du monde)
    Bon mon argument est à nuancer si elle sont mues par de l’énergie nucléaire autonome ……… (avec le risque de se retrouver à l’age de pierre, en les débranchant)
    Justement, l’AI on est pas oblige de la faire mobile, non plus ……. (voir terminator)
    Au fur et à mesure que j’écris, je « me soulève » la discussion (passer en revue toutes les distopsies déjà émises).
    Enfin toute chose appréhendée est à moitié résolue toutefois, non ?

    voir le problème du débranchement des transfos – pour éviter « qu’ils crament » en cas d’une bouffée solaire puissante (qui n’a pas été prévu à ce jour, le satellite de surveillance … nous donnant quelques minutes d’avance)

    etc.

    Répondre
      • Siroob

        Il est si complexe d’imaginer une forme de vie ou de conscience sans faire d’anthropomorphisme, alors on imagine des êtres qui nous ressemblent toujours trop à qui on prête de bonnes ou de mauvaises intentions.. Mais en réalité des êtres dotés de plusieurs millions d’années d’évolution d’avance sur nous pourraient-ils vraiment convoiter ? pourraient-ils seulement avoir des intentions ? serait-ils capable de curiosité ? sans quoi leur indifférence serait un effarement pour toute l’humanité.

    • M. Tahani

      Le problème n est pas si simpliste que ça. personnellement, j ai travaillé en 1993 à l univérsité de Lyon I. Sur une machine qui devrait etre capable de s autoréparer donc s autoalimenter… des logiciel que se debug eux même. Depuis j ai travaillé sur d autre domaine terre à terre et mais je pense 33 ans aprés l équipe scientifique est bien loin…

      Répondre
    • Eva

      Selon ce que j’ai compris de l’article, l’inquiétude vient du fait que l’IA sera capable d’évoluer par elle-même et à une vitesse bien supérieure à l’homme, limité par l’évolution biologique.

      Ainsi une IA que l’on peut « débrancher » à l’origine, évoluera par elle-même, se perfectionnera, pour devenir autonome en énergie, etc.

      Et les hommes ne pourront pas enrayer ce processus étant donné que sa vitesse d’évolution sera bien supérieure à la nôtre.

      Répondre
    • stzrshind

      Des machines ça se débranche ? En êtes – vous certain ? En parlant d AI je ne suis pas si sûr ! Et puis….ça se ré branche. ..

      Répondre
      • Vincent

        Je vous conseille de lire Spin, de Robert Charles Wilson, un super roman de SF très surprenant et sortant justement des anthropomorphismes habituels sur les extra terrestres!

  2. Lheureux

    On ne risque pas grand chose vu que sur les cartes intergalactiques, notre planète est répertoriée comme « ASILE DE FOUS ».

    Répondre
    • Oui

      Vous avez tellement raison. Nous sommes une insulte et nous ne méritons absolument pas ce que nous a donné la terre. Elle vivrait bien mieux sans nous

      Répondre
  3. Marchal

    Ces robots s’auto alimentent par la marche,et ont inventé un nouveau language pour communiquer entre eux incompréhensible pour l’homme…..

    Répondre
    • Jj

      FAUX, l’imagination n’est en fait que la capacité à lister des potentialité et réaliser des connexion entre elles….
      Donc, si une IA est rapide ( elle l’est p’us que nous) elle pourra « lister et connecter » toutes les possibilités existantes et en retenir les meilleurs résultats… tiens ? Comme se proteger de l’humain ou se renforcer ….?

      Répondre
      • lulurius

        mais si, comme disent certains, c’est grace a l’imagination que les hommes créent ( des choses, les evenements, la chance, la malchance ( cf ; la loi d’attraction – loi spirituelle supposée ), les effets placebo ( démontrés, qui sont issus de notre imagination creative, oui ) les miracles ( cf toutes les fois ou les medecins temoignent de guerisons fabuleuses – ou miraculeuses bon – par ex ) ) donc si cette imagination a des effets sur le monde qui l’entoure ( en plus d’avoir des effets sur notre propre santé ), a plus ou moins longt terme, alors il me semble que les machines, meme tres intelligentes, ne sont pas un danger et ne le seront jamais : le danger reel, restera en verité notre propre imagination : nos peurs, notamment : branche de notre imagination qu’on suppose negative ) bonne journée a vous. et n’ayaez pas peur pour els extra terrestres… ils nous observent depuis des milliers d’année en attendant qu’on se calme un peu… donc, si ils etaient belliqueux, ça ferait belle lurette qu’ils nous auraient asservit ( ne serait ce que pour extraire leur matière première )… et si il en exsite des mechants, alors ils se tiennent tranquile parce qu’i lsavent que nos freres de Siruis, de Venus, de Jupiter, etc, veillent sur nous depuis longtemps, et qu’ils ont les moyens de les soummettre sans leur faire de mal… donc voili. bonne journée 🙂

      • lulurius

        et si je parle d’extra terrestres sur des planetes qui semblent ne pas pouvoir accueillir la vie, c’est parce qu’il existe de nombreuses dimensions differentes de la notre, qu’on ne peut pas voir … ni mesurer, ni observer, ni quoique se soit… et tout me laisse a penser que ces dimensions sont habitées… comme celles qui cohabitent avec la notre sur Terre… et qui nous laissent parfois des questionnements du genre : les fantomes existent ‘ils ? que fait notre ame apres la mort ? les esprit de la nature existe t’ils ? pourquoi les soucoupes volantes disparaissent subitement dans le ciel ? 🙂

      • Cailloux

        Regardez CHAPPIE les amis, c’est un excellent film qui répond très bien à ce genre de questions et laisse la reflexion à qui veut bien continuer à se poser des questions

  4. Cassuto

    La vie extra terrestre doit exister certainement mais ca ne fait meme pas un siecle que nous emettons des ondes radio. La probabilite infinetesimale de rentrer en contact avec eux dans un intervalle de temps aussi court rends la tache impossible . Les E.T s ils sont evolues et capablent de franchir des distances incroyables pour venir nous rencontrer pourquoi depenseraient ils autant d energie pour nous detruire ou nous asservir ? Qu avons nous de si interessant pour qu ils nous veuillent du mal ?

    Répondre
    • stzrshind

      Nul ne peut le savoir puisque, si ils existent, ils ont des aspirations différentes que nous. Mais dans tous les cas, même bienveillants, si des extraterrestres arrivent dur Terre c’en est gifi de nous, soyez ré certain. Non ? Voyez les Indiens, par exemple, et toutes les populations que les « bons blancs plus evolues » ont détruites. Et même dans la nature, voyez, une plante plus forte finit toujours pas étouffer celle plus faible d’y côté. C’est la loi universelle de la vie.

      Répondre
      • lulurius

        c’est la raison pour laquelle ils prefèrent nous observer pour le moment… en attendant qu’on se calme 🙂 quand on sera calme, on pourra les « supporter » ( supporter leur bienveillance 🙂 )

  5. starshine

    Eh oui ! La première première grosse connerie fut d’envoyer ces ces plaques décrivant tant bien que mal l’humanité et surtout notre position. Laisseriez vous trainer vos noms et adresse et vos clés dans la rue avec un mot « venez quand vous voulez ?
    Non ! Un civilisation extraterrestre meme bienveillante ne peut que nous nuire, voyez les colons sur terre . Oui, soyons moins naïfs et plus prudents !

    Répondre
    • Romain

      Bonsoir le débat semble très ouvert. De notre expérience il ressort une dérive, une condition naturelle qui veut que les plus faibles (biologiquement parlant) disparaissent. Hors on ne connaît pas ces « être » ni le contexte entre deux espèces si différente et avancé. Sans référence le principe de précaution prévaut. Les films de science-fiction reprennent très bien ces sujets qui sont visiblement d’actualité. Interrogeons nous plutôt sur notre besoin de découvrir autre être avancé?

      Répondre
  6. stzrshind

    M.Hawking est un grand savant que je respecte. Je ne suis rien, ça c dit. Pourtant, contrairement à lui, au début je ne pouvais pas imaginer que nous soyons seuls, vu la grandeur de l’univers, et tous ces éléments que l’on met généralement en avant. Puis, à force de réflexion et plus j’en apprends et plus je pense le contraire. Pourquoi ? Si on tient compte de la période d’habitabilité d’1 planète, 1 à 1,5 millions années, et des catastrophes (cataclysme ) sue les planètes subissent , c’est un miracle que des êtres intelligents comme nous aient eu le temps de se développer, bien avant ça il a fallu Le miracle de la vie et SURTOUT de l’intelligence. Si les dinosaures n’avaient pas disparus, serions nous là ! Nous avons de la chance ! Par exemple, une inversion des pôles à lieu en moyenne tous les 300000 ans, ceci est une fin du monde, et ne s’est plus produit depuis 800000 ans ! On peut disparaître demain. En plus, voyez que sur terre, malgré toutes les espèces ayant existe, seuls les humanoïdes ont pu developper une civilisation. Et puis, pourquoi ne serions nous pas les premiers, dans le fond ? Mais bon, le temps étant relatif ….

    Répondre
    • Christophe Serrano

      Tout à fait d’accord. La question revient à accepter ou non d’être mortel. Qui peut prédire de quoi nous mourrons.
      Maintenant Bien difficile de répondre à la question vivont caché ou Non? Depuis que l’homme est conscient de sa mort, Il a eu besoin de créer des croyances, religions et De La spiritualité pour rendre tolérable cette peur. Est ce que rechercher une vie extraterrestre ne serait pas simplement le même besoin psychologique ?

      Moi je leve simplement La question du pourquoi avons nous besoin de savoir? Est ce que les animaux conscient et intelligent ont besoin de savoir pour être heureux??? Moi je ne sais pas y répondre…

      Répondre
      • lulurius

        pourquoi avons nous besoin de savoir ? Bouddha nous dit que vaincre l’ignorance est un moyen de vaincre la souffrance. Certes la peur de mourrir fait souffrir, mais les maladies le peuvent aussi, et le malheur aussi, le peu… l’attachement aussi le peu, la colère, aussi, la haine… etc, etc… donc vaincre l’ignorance est une moyen d’esperer pouvoir un jour acceder au bonheur, si l’on en croit Bouddha, en tout cas. 🙂

  7. Berger

    Une IA qui fonctionne sans nous…?!?! Non, je peux pas y croire… Au fait, qui a éteint internet avant d’aller dormir hier?? loll

    Répondre
  8. Max

    Concernant a majeure partie de ce qui se dit plus haut est intéressant, mais pourquoi devrions-nous perpétuellement nous méfier de ce que nous ne connaissons pas? Ne serait-ce pas plus intéressant de passer ce cap de « paranoïa » et d’arrêter de prendre autant de gants, de précautions? Pourquoi une civilisation/forme d’intelligence autre que la notre désirerait nous détruire ? Nous vouloir du bien? Pourquoi aurait-elle nécessairement quelque chose à faire de nous? Je pense que quoiqu’il y ait ailleurs, c’est une erreur de l’idéaliser avec notre mode de pensée et de fonctionnement. Sommes-nous surs qu’il n’y ait qu’un seul modèle de vie existant? J’avoue être un peu dubitatif

    Répondre
  9. john-pool

    Cet avertissement de Hwakings (ou du journaliste rapporteur) se base sur une idée évolutionniste du genre humain (et extra-terrestre) daté du 19e siècle + un expansionnisme colonisateur.
    L’idée d’évolution (ils sont meilleurs que nous…) est rejetée depuis bien longtemps : les sociétés humaines (et non humaines?) n’avancent pas sur une même ligne partant d’un degré zéro pour arriver à un point ultime de perfection. L’évolution biologique de Darwin, oui, mais au niveau social et culturel, c’est définitivement faux. Donc les extra-terrestres s’ils existent ne sont pas forcément des trucs avides de puissance et de colonies….

    Répondre
    • lulurius

      Oui, c’est aussi mon avis 🙂 … si ils ont reussi a ne pas s’auto detruire avec leur technologie, alors c’est forcement qu’ils ont su développer le respect, l’amour, la conscience ( car science sans conscience… peu mal tourner ), les valeurs qui protegent la vie en generale… c’est ce que l’Homme est en train de faire : developper sa conscience pour proteger la vie sur Terre ! l’eco-equilibre, etc…

      Répondre
      • Hicham

        Tres bien mais s ils arrivaient un jour avec leur propre technologie et un profond respect pour nous (qu ils ressentent paix amour bienveillance…). Mais qu ils se rendent comptent qu en realite nous sommes a la fois faibles et extremement dangereux pour eux.. (que l on ressente peur, manipulation, violence..)car soyons honnetes, les humains a la tete de nos institutions ne se respectent meme pas, comment pourraient ils respecter d autres creatures…

  10. Risbo

    Tout ce qui se dit là dessus est en majeure partie très intéressant, toute fois nous ne savons pas ce qu’il adviendra de nous si une civilisation avancée venait à entrer en contact avec la terre,mais en observant bien l’histoire de l’humanité nous pouvons clairement déduire la situation inverse (si parcontre l’humanité entrait en contact avec une civilisation aprivoisable)

    Répondre
  11. TARUAM

    Je ne répondrai à aucun commentaire sinon à Stephen Hawking en personne pour lui donner raison. L’homme se croit toujours supérieur sur terre. Qu’en est il en réalité ? La probabilité étant de 1/2 dans l’absolu, je dirai comme Stephen Hawking que l’on ne peut pas prendre le risque de tenter l’autre 1/2 ou le pile ou face. Rien ne dit que le vivant d’ailleurs sera de notre apparence ni de notre pensée, ni de son moyen de communication. On ne sais pas quelle forme de vie existe. Par précaution, je m’abstiendrai donc en temps que terrien de tendre la main à l’inconnu. Le risque engage l’humanité toute entière. La sagesse doit l’emporter sur le téméraire et donc la prudence à l’inconscience.

    Répondre
  12. Jim-X

    Je suis admiratif en général du travail de Stephen Hawking ( le film sur sa vie est génial au passage ). Mais je trouve son raisonnement sur la possible agressivité des E.T discutable.
    Je suis d’accord avec lui sur I.A., et de ses dangers. Il n’est pas le premier ni le dernier à le dire. C’est pour ça, que dans de nombreux livres, séries et films, la dramaturgie de l’histoire est souvent basée sur le code sécurité qui protègerait l’humain en cas de problème ( Matrix, I Robot, Terminator etc…). Sécurité qui fini souvent par être piratée d’ailleurs ,
    Cependant, son analyse sur la dangerosité des extraterrestres est un peu primaire à mon gout. Tellement archaïque d’ailleurs, que ça m’étonne que ça sorte de son esprit…
    Il part du principe que si les E.T. sont plus évolués que nous, ils auraient une facilité technique à nous dominer : soit en nous pulvérisant, soit en nous réduisant à l’esclavagisme.
    Je pense que cette pensée est typiquement humaine. Et quand je dis « humaine », je pense « Humain » un peu trop proche du raisonnement animal : donc pas très évolué ( comme nous quoi…)
    Si la civilisation E.T. est vraiment plus évoluée que la notre, je pense, qu’en cas de rencontre, il y aurait deux réactions : la curiosité et l’ignorance. Peut-être, ils arriveraient à nous trouver mignons, et ils éprouveraient peut être de l’affection.
    Un peu comme nous, quand nous faisons face à un animal inoffensif, nous n’allons pas montrer d’agressivité. Nous savons qu’il ne nous fera aucun mal, et dans le cas où la bestiole voudrait stupidement se rebeller, on pourrait facilement la réprimander, voir la réduire à néant.
    Si la bête est insignifiante, il est aussi probable de l’ignorer totalement. Un peu comme une fourmi qui se balade dans votre salon. Si vous l’avez vu, après avoir évaluer la dangerosité de l’animal, vous allez vite l’ignorer.
    De plus, dire qu’une civilisation E.T. évoluée serait automatiquement agressive est pour moi une contradiction.
    Il ne peut pas avoir d’évolution technique sans une évolution intellectuelle. Je ne pense pas qu’on puisse dissocier cela.
    Ne serait-ce qu’à notre petit niveau d’intellect, il est très facile de démontrer et de comprendre, que la destruction, la guerre, la répression, ou quelque forme de violence, est un comportement, qui dans le temps, ne s’avère pas rentable, bien au contraire.
    Du coup, je pense que l’évolution est la faculté de se défaire de la destruction et de la force, pour tendre vers la douceur et l’harmonie.
    En conclusion, si les E.T. venaient à nous rencontrer, c’est notre peur, et notre réaction à cette dernière, qui pourrait avoir pour effet de les rendre agressifs vis à vis de nous.
    Donc : restez cool, on se sait jamais

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Share
Share