Les villes englouties font généralement partie des légendes, mais à présent, des archéologues ont découvert les ruines d’un ancien château mystérieux, construit entre le IXè et le VIè siècle avant J.-C., se cachant dans les profondeurs du lac Van, en Turquie.

Après plus d’une décennie de recherches dans le deuxième plus grand lac du Moyen-Orient, les vestiges d’un royaume perdu ont été retrouvés sous la surface du lac. Ce sont des archéologues de l’Université Van Yüzüncü Yıl qui ont annoncé cette incroyable découverte : un vaste château vieux de 3000 ans, très bien préservé, dans les profondeurs du lac. Les chercheurs ont travaillé en étroite collaboration avec une équipe indépendante de plongeurs afin de découvrir le château.

Les villes ou les châteaux sous-marins perdus sont assez populaires dans le folklore et les légendes à travers le monde. Il en va de même pour les diverses histoires de monstres sous-marins se cachant dans les abysses des lacs profonds. Le chef de l’équipe de plongée, Tahsin Ceylan, était dans un premier temps à la recherche du monstre du lac Van. Mais, à la place, il a découvert une ville perdue. « Il y avait une rumeur selon laquelle il pourrait y avoir quelque chose sous l’eau mais la plupart des archéologues et des responsables de musées nous ont dit que nous ne trouverions rien », a-t-il expliqué.

Le château s’étend sur environ un kilomètre, avec des murs s’élevant jusqu’à 3 ou 4 mètres, maintenus en bon état par les eaux alcalines du lac. Selon les chercheurs, il s’agit d’une relique de l’âge de fer, de la civilisation perdue d’Urartu, aussi appelée le royaume de Van, qui a prospéré dans la région du IXè au VIè siècle avant J.-C. Le niveau d’eau du lac, cependant, a fluctué de manière spectaculaire au cours des millénaires. Les chercheurs supposent que le niveau était bien plus bas à l’époque où la société urartienne vivait dans le royaume.

Il faut savoir que d’autres parties de l’ancienne colonie sont beaucoup plus élevées, même au-dessus du littoral actuel et font actuellement l’objet d’études archéologiques. « Beaucoup de civilisations et de gens s’étaient installés autour du lac Van », a déclaré Ceylan. « Ils ont nommé le lac « la mer supérieure » et ont cru qu’il y avait beaucoup de choses mystérieuses. Et avec cette conviction en tête, nous travaillons à révéler les « secrets » du lac », a-t-il ajouté.

Et le travail des chercheurs paie : l’année dernière, l’équipe a également découvert un champ de stalagmites, s’étendant sur 4 kilomètres carrés sous le lac, et appelé les « cheminées de fées sous-marines », ainsi que des pierres tombales de l’ère des Seldjoukides (datant d’il y a environ 1000 ans). Plus tôt cette année, les chercheurs ont annoncé la découverte d’un navire russe, qui aurait coulé en 1948.

L’équipe n’a pas encore été en mesure de déterminer à quelle profondeur les murs sont enfouis sous les sédiments du fond du lac. Il faudra de plus amples recherches pour en découvrir davantage sur la structure et espérons-le, sur ses anciens habitants. « C’est un miracle de trouver ce château sous l’eau. Les archéologues viendront ici pour examiner l’histoire du château et fournir des informations à son sujet », a déclaré Ceylan.

En effet, les chercheurs ont à présent détecté l’emplacement exact du château. « Nous l’avons photographié et nous avons progressé dans nos recherches. Nous croyons maintenant avoir découvert une nouvelle zone d’étude pour les archéologues et les historiens », a ajouté Ceylan.

VIDÉO : Une véritable forteresse sous-marine découverte dans un lac en Turquie

Source : Hürriyet Daily News

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Share
Share