La nature est si merveilleuse et si étrange à la fois. Il arrive donc que les biologistes fassent des découvertes pour le moins surprenantes, comme c’est le cas avec cet arachnide particulier.

Cet arachnide a été photographié par Andreas Kay, spécialiste en sciences naturelles, dans la forêt équatoriale amazonienne en Équateur, en juillet 2017. À première vue, il semblerait que l’arachnide porte, sur le dos, une minuscule tête de loup noir ou de lapin. Lorsque l’on effectue un zoom sur la créature, qui ne dépasse pas la taille d’un pouce, on constate bien que cela fait bien partie d’elle.

Vous aimerez également : Des araignées ont littéralement recouvert le rivage d’un village grec avec une toile d’araignée de 300 mètres…

Alors, quelle est cette créature si particulière ? Tout d’abord, il faut savoir qu’il ne s’agit pas vraiment d’une araignée, même si les apparences sont trompeuses.

En réalité, il s’agit d’une créature appelée « faucheur lapin » (Metagryne bicolumnata) en raison de ses protubérances rappelant les oreilles d’un lapin, et elle appartient à l’ordre des Opiliones, mieux connus sous le nom de « faucheurs ». À savoir qu’il existe plus de 6650 espèces de faucheurs sur la planète.

Les archives fossiles montrent qu’elles existent depuis très longtemps. « Contrairement à une idée reçue, Harvestman [faucheur lapin] n’a pas de glandes à venin et est absolument inoffensive » explique Kay. « Ces créatures existent depuis au moins 400 millions d’années et vivaient même avant les dinosaures » ajoute-t-il.

araignee arachnide tete lapin noir etrange particulier creature

Crédits : Andreas Kay/Flickr/CC BY-NC-SA 2.0

Cette espèce a été découverte en 1959 par un spécialiste en arachnides allemand, Carl Friedrich Roever. Ci-dessous, vous pouvez voir ses croquis quant à l’anatomie de la créature.

araignee croquis tete lapin arachnide

Crédits : Senck. Biol, 1959

Mais alors, pourquoi une tête si particulière ? À l’heure actuelle, les scientifiques n’en sont pas certains. Pour une raison quelconque, l’arachnide a développé ce corps sombre avec deux protubérances en forme d’oreilles, ainsi que des faux yeux jaunes vif. En réalité, ses yeux sont situés plus en avant.

araignee arachnide lapin tete

Crédits : Andreas Kay/Flickr/CC BY-NC-SA 2.0

L’hypothèse de Kay est que cette forme corporelle unique pourrait être bénéfique à l’arachnide en lui donnant un aspect plus grand que certains prédateurs. Cependant, ces idées n’ont pas encore été testées. En fait, l’animal n’a pas fait l’objet d’études approfondies et très peu d’articles ont été publiés depuis sa découverte, il y a presque 60 ans.

arachnide tete lapin noire particulier faucheur araignee

Crédits : Andreas Kay/Flickr/CC BY-NC-SA 2.0

Cela s’explique peut-être par le fait qu’il existe de nombreux autres éléments et animaux intéressants à étudier en Équateur. Après tout, le pays abrite les îles Galapagos ainsi que la forêt amazonienne, et possède la plus grande biodiversité par kilomètre carré au monde. Donc pour l’instant, le faucheur lapin reste un mystère de la nature !

Sources : Andreas Kay/Flickr, Roewer (découverte)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.