Les chevaux peuvent reconnaître leurs gardiens sur des photographies

gardien cheval reconnaissance faciale
| RedRobin
Écoutez la version audio de l'article en vous abonnant !

Nous sommes capables de reconnaître le visage des personnes que nous connaissons, que nous côtoyons, nos amis, notre famille (…), et nous ne sommes pas les seuls. En effet, de nombreux animaux sont capables d’identifier des individus de leur propre espèce. C’est une compétence importante, car ils doivent pouvoir ajuster leur comportement en fonction de ceux qu’ils rencontrent. Certaines espèces de singes, d’oiseaux et d’animaux domestiques peuvent même distinguer différents visages humains, et ce en regardant uniquement des photographies. À présent, une nouvelle étude met en lumière le fait que les chevaux en sont tout aussi capables.

Des scientifiques se sont demandés si certains animaux domestiqués qui coexistent avec les humains depuis des milliers d’années pouvaient reconnaître différents visages humains, et se sont penchés sur le cas des chevaux. Il faut savoir que avons déjà partagé plus de 5000 ans de notre histoire avec ces derniers. À noter que les chevaux peuvent vivre jusqu’à 30 ans et peuvent avoir besoin de conserver beaucoup d’informations quant aux humains qu’ils côtoient tout au long de leur vie.

L’éthologue Léa Lansade, de l’Institut national de recherche pour l’agriculture, l’alimentation et l’environnement, a fait une expérience pour découvrir dans quelle mesure les chevaux pouvaient reconnaître des personnes différentes sur des photographies.

Les chevaux arrivent à différencier les personnes qu’ils connaissent des inconnus

Lansade et son équipe ont d’abord enseigné aux chevaux comment « choisir » entre deux images situées côte à côte, soit en touchant un écran avec leur nez. Des photos de leurs gardiens actuels ont ensuite été montrées aux chevaux, ainsi que d’autres photographies de visages humains inconnus. À noter que les chevaux n’avaient jamais vu de photos de personnes auparavant.

À LIRE AUSSI :
Un fossile redécouvert s'avère être un calmar vampire vieux de 30 millions d'années

Lors de l’expérience, les chercheurs ont constaté que les chevaux ont correctement identifié leur gardien actuel et ignoré le visage étranger dans environ 75% des cas. De plus, les chevaux ont également eu tendance à choisir des photos de leurs anciens gardiens (soit des personnes qu’ils n’avaient pas vu depuis six mois), au lieu des photographies d’inconnus.

En fait, même si le succès général des chevaux n’a pas atteint le 100%, il faut savoir qu’ils étaient extrêmement précis quant à la reconnaissance de leur gardien précédent et l’identification de leur gardien actuel.

Vous voulez éliminer toutes les pubs du site tout en continuant de nous soutenir ?

C'est simple, il suffit de s'abonner !

J'EN PROFITE

20% de rabais pour les 1000 premiers !
Code : 0pub20

Vous aimerez également : Des scientifiques déguisent des chevaux en zèbres pour découvrir pourquoi les zèbres sont rayés

Une intelligence intuitive

Les résultats de cette recherche suggèrent que, non seulement les chevaux peuvent faire la différence entre les visages humains familiers et les visages humains inconnus, mais qu’ils comprennent également intuitivement que les photographies sont des représentations bidimensionnelles de la vie réelle, sans aucun autre indice tel que l’odeur ou le son.

De plus, les chevaux semblent avoir une solide mémoire à long terme concernant les visages humains, qui est tout à fait compatible avec leur longue durée de vie, et leur histoire de domestication. De ce fait, les chercheurs aimeraient poursuivre leurs recherches et, lors d’expériences futures, souhaiteraient tester si le fait de regarder des photos d’individus avec lesquels ils ont eu de mauvaises expériences dans le passé, pourrait rendre les chevaux anxieux ou même distants.

À LIRE AUSSI :
Les dauphins possèdent des traits de personnalité similaires aux humains
Source : Scientific Reports

Laisser un commentaire