Les maladies cardio-vasculaires et le cancer sont les deux premières causes de mortalité dans le monde. Dans de nombreux cas, ces maladies auraient pu être évitées ou du moins retardées avec une meilleure hygiène de vie, et notamment une activité physique régulière.

Ces dernières décennies ont vu d’énormes avancées dans les domaines des sciences et de la technologie, qui ont permis un allongement continuel de l’espérance de vie. En 150 ans, elle a été multipliée par deux.

Pourtant, ces chiffres pourraient être encore meilleurs sans certains changements dans notre mode de vie moderne, qui affectent notre santé.

S’exercer délibérément pour rester en bonne santé

La population des pays développés (et particulièrement aux États-Unis) est la première génération à devoir pratiquer une activité physique délibérée pour pouvoir se maintenir en bonne santé. Nous sommes de plus en plus sédentaires, nous ne marchons plus car nous prenons la voiture, nous restons des heures assis derrière un bureau… Certains préfèrent passer 1h à la salle de gym sur un vélo elliptique plutôt que d’aller au bureau en vélo ou en marchant. Nous marchons parfois sur la tête diraient certains.

Mais le manque d’activité n’est pas le seul responsable de ces maux liés à notre nouveau mode de vie. Nous fumons, nous buvons de l’alcool, et surtout nous nous alimentons de plus en plus mal. Le temps moyen consacré à la préparation des repas diminue d’année en année, quand dans le même temps les restaurants de fast food émergent comme des champignons. Même dans un pays comme la France, où la bonne cuisine et les repas en famille font partie de la culture.

Le modèle américain vers lequel nous allons peu à peu est l’un des pires en terme d’hygiène de vie. Bien qu’étant un des pays les plus riches et développés, l’espérance de vie des américains n’est qu’à la 31ème place mondiale.

Hygiène de vie et espérance de vie : l’étude

Pour répondre scientifiquement à la question de l’impact réel des habitudes de vie saine sur l’espérance vie, une équipe internationale de chercheurs a mené son étude, publiée il y a quelques mois.

Des chercheurs de l’université Harvard ont identifié 5 facteurs liés au style de vie : l’alimentation, l’activité physique, fumer, boire de l’alcool et l’index de masse corporelle. Pour cela ils ont utilisé des données issues d’une étude menée de 1980 à 2014 sur une partie de la population américaine âgée de 30 à 50 ans, qui regroupait déjà des informations liées à la santé, au style de vie et à l’alimentation. Ils ont comparé cette étude avec les statistiques sur la mortalité aux États-Unis.

Résultat : les conclusions mettent effectivement bien en évidence le lien entre ces 5 facteurs liés à l’hygiène de vie et l’espérance de vie. Les chiffres parlent d’eux-mêmes : une meilleure hygiène de vie pourrait permettre une augmentation de l’espérance de vie allant jusqu’à 14 ans chez les femmes et 12 ans chez les hommes.

Et maintenant ?

Que le fait d’avoir une meilleure hygiène de vie impacte positivement notre espérance de vie, ce n’est à vrai dire pas une grosse surprise. Les politiques de prévention du gouvernement vont plus dans le sens du « manger-bouger » que du « fumez et buvez de l’alcool ». Dans ce sens, personne ne pourra dire qu’il n’avait pas été prévenu.

Néanmoins, les chiffres mis en avant par cette étude sont conséquents et doivent faire réfléchir.

Même si nous connaissons tous les effets de l’alcool et de la cigarette, un français sur deux déclare ne pas savoir que l’activité physique aide à prévenir l’apparition de nombreuses pathologies telles que les maladies cardiovasculaires et le cancer, mais aussi le diabète, l’obésité, l’ostéoporose, etc. Fait plus étonnant : les médecins eux-mêmes reconnaissent ne pas recommander systématiquement le sport à leurs patients.

Avec les changements de mode de vie, la prise de conscience sur l’importance de la pratique d’exercices physiques réguliers, associée à une alimentation saine et équilibrée, est primordiale.

Si vous désirez vous mettre au sport et que vous voulez commencer gentiment, commencez par marcher plus et régulièrement. Notre article sur le sujet : Combien de temps par jour ou par semaine faut-il marcher pour maigrir ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.