1.4K Partages

Après la découverte de centaines de nouveaux cas de coronavirus, la Chine a décidé d’imposer un nouveau confinement strict à environ un demi-million de personnes vivant près de Pékin, dans le but d’empêcher une nouvelle vague de sévir.

Après que la Chine ait visiblement réussi à maîtriser le virus, à présent, des centaines de personnes ont été infectées à Pékin et des cas sont apparus dans la province voisine du Hebei, au cours de ces dernières semaines.

Les responsables de la santé ont déclaré dimanche que le comté d’Anxin (situé à environ 150 kilomètres de Pékin), serait « entièrement clos et contrôlé » : il s’agit là des mêmes mesures strictes imposées au plus fort de la pandémie dans la ville de Wuhan, en début d’année.

chine coronavirus covid-19 sars-cov-2 pandémie epidémie virus infection deuxieme vague pekin

Un policier surveille des gens faire la queue pour subir les tests COVID-19 à Pékin, le 28 juin 2020. Crédits : AFP

À présent, une seule personne de chaque famille sera autorisée à sortir une fois par jour pour acheter des produits de première nécessité tels que de la nourriture et des médicaments, a indiqué le groupe de travail de prévention des épidémies du comté, dans un communiqué.

Cette décision intervient après que 14 autres cas d’infection par le coronavirus aient été signalés au cours des dernières 24 heures à Pékin, portant le total à 311 cas depuis la mi-juin.

chine coronavirus covid-19 sars-cov-2 pandémie epidémie virus infection deuxieme vague pekin

Il y a eu 12 nouveaux cas de coronavirus à Anxin. Crédits : Reuters

Ces nouveaux cas ont été détectés pour la première fois sur le vaste marché alimentaire de Xinfadi à Pékin, qui fournit une grande partie des produits frais de la ville, suscitant des inquiétudes quant à la sécurité de la chaîne d’approvisionnement alimentaire. Jusqu’à présent, près d’un tiers des cas ont été liés à une section de boeuf et de mouton sur le marché, où les travailleurs sont mis en quarantaine pendant un mois, ont déclaré dimanche des responsables de la ville.

À l’heure actuelle, ces nouveaux cas détectés à Pékin font craindre une résurgence du virus en Chine. La capitale a testé en masse les travailleurs du marché, les travailleurs de la restauration, les résidents des quartiers à risque moyen et élevé et les livreurs, au cours de ces deux dernières semaines.

chine coronavirus covid-19 sars-cov-2 pandémie epidémie virus infection deuxieme vague pekin

Des ouvriers utilisent une machine pour pulvériser du désinfectant dans un immeuble résidentiel du comté d’Anxin, qui est désormais confiné. Crédits : Getty Images

Lors d’une conférence de presse qui a eu lieu dimanche, des responsables ont déclaré que 8,3 millions d’échantillons avaient été collectés jusqu’à présent, dont 7,7 millions ont déjà été testés. Mais à présent, les tests se sont étendus pour inclure tous les employés des salons de beauté et des salons de coiffure de la ville. « La situation épidémique dans la capitale est grave et compliquée », a déclaré Xu Hejian, le responsable de la ville de Pékin, avertissant que la ville devait continuer de suivre la propagation du virus.

Sur le même thème : Coronavirus : Les frontières européennes pourraient bien rester fermées aux voyageurs américains cet été

Les responsables de la ville ont exhorté les gens à ne pas quitter Pékin, ont fermé à nouveau les écoles et verrouillé des dizaines de résidences dans le but d’éliminer le virus.

Cependant, Wu Zunyou, expert en épidémiologie en chef du Centre chinois de contrôle et de prévention des maladies, a déclaré la semaine dernière que la nouvelle flambée avait été « maîtrisée », et les autorités ont levé vendredi un confinement de plusieurs semaines imposé à sept communautés de Pékin.

Sources : Global Times
chine coronavirus covid-19 sars-cov-2 pandémie epidémie virus infection deuxieme vague pekin

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

1.4K Partages
1.4K Partages
Partager via
Copier le lien