49.2K Partages

Dyson a reçu une commande du gouvernement britannique pour concevoir et fabriquer 10’000 respirateurs artificiels, afin de soutenir les efforts du National Health Service pour traiter les patients atteints par le coronavirus, responsable de la maladie COVID-19, qui a déjà touché plus d’un million de personnes à travers le monde.

Les respirateurs artificiels (ou ventilateurs) sont absolument indispensables pour combattre la pandémie de coronavirus, susceptible de provoquer d’importants problèmes respiratoires en s’attaquant aux bronches et aux poumons. Plusieurs multinationales ont décidé de venir en renfort au corps médical du monde entier et se lancent dans la production de respirateurs, alors qu’il ne s’agit pas de leur domaine.

James Dyson, écrivain scientifique, inventeur, designer industriel et fondateur de l’entreprise Dyson, a confirmé la commande mercredi. « Un respirateur artificiel prend en charge un patient qui n’est plus en mesure de respirer naturellement, et malheureusement il y a actuellement une pénurie importante, à la fois au Royaume-Uni ainsi que dans les autres pays du monde », explique Dyson.

Dyson a déclaré que l’entreprise avait conçu et fabriqué un tout nouveau respirateur artificiel, appelé « CoVent », depuis que l’entreprise a reçu (il y a de cela 10 jours) un appel du Premier ministre britannique, Boris Johnson. « Ce nouveau dispositif peut être fabriqué rapidement, de manière efficace et en grand nombre », a ajouté Dyson, affirmant que l’appareil a été conçu pour « répondre aux besoins spécifiques » des patients gravement atteints par SARS-CoV-2.

covid-19 appareil respiratoire respirateur artificiel

Baptisé CoVent, le dispositif portable développé par Dyson peut être monté sur le lit du patient si nécessaire. Crédits : Dyson

Le nouveau respirateur artificiel de Dyson, en plus d’être sûr, efficace et performant dans le stockage de l’oxygène, devrait également être facile à transporter et à utiliser et également être indépendant d’une alimentation en air fixe. Un porte-parole de la société, qui est surtout connue pour ses aspirateurs et ses sèche-mains, a déclaré que les appareils seraient prêts pour le début du mois d’avril.

Cliquez ici pour supprimer les publicités.

Dyson a également stipulé qu’il offrirait 5000 de ses respirateurs à l’international. « Le principal défi était de savoir comment concevoir et livrer un nouveau produit médical sophistiqué, en grande quantité et dans un délai extrêmement court. La course est maintenant lancée pour le mettre en production », a-t-il ajouté.

Une pénurie mondiale de matériel médical…

Dans de nombreuses régions du monde, le personnel de santé a du mal à disposer de suffisamment de matériel essentiel tels que des masques, des gants et des respirateurs, pour faire face à l’afflux de patients souffrant de la maladie, hautement contagieuse.

Sur le même thème : Une lettre ouverte publiée par des infirmières de Wuhan a été mystérieusement retirée. Elles demandaient une aide internationale

Une deuxième entreprise britannique, Gtech, travaille également à la production de respirateurs artificiels et a soumis deux exemples au gouvernement pour évaluation. Cette entreprise est spécialisée dans les aspirateurs sans fil et les outils électriques de jardin.

Alok Sharma, le ministre britannique du commerce, a déclaré vendredi que les respirateurs fabriqués par Dyson ainsi que par d’autres fournisseurs, devront répondre aux exigences réglementaires en vigueur avant d’être utilisés par le National Health Service. « Le gouvernement britannique souhaite voir les prototypes avant de passer à une production à grande échelle. L’essentiel est de s’assurer que tous les dispositifs qui se présentent répondent aux exigences et sont sûrs », a ajouté Sharma.

Aux États-Unis, Ford a annoncé travailler avec 3M et GE Healthcare pour produire du matériel médical, notamment des respirateurs ainsi que des équipements de protection. GM et Tesla se sont également engagés à fabriquer des appareils d’assistance respiratoire.

Source : BBC

dyson covent coronavirus covid19 pandemie

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

49.2K Partages
49.2K Partages
Partager via
Copier le lien