759 Partages

Une nouvelle expérience met en lumière le fait que de l’extrait de thé vert, combiné à de l’exercice physique, permet de réduire la stéatose hépatique chez la souris. À savoir que la stéatose hépatique est une lésion du foie correspondant à une surcharge de graisse dans le cytoplasme des hépatocytes. Aujourd’hui, dans les pays développés, la prévalence de la stéatose hépatique est estimée entre 20 et 30% (et elle tend à augmenter parallèlement à l’accroissement de la population obèse ou diabétique).

Selon une nouvelle expérience menée par des chercheurs de Penn State, une combinaison d’extrait de thé vert et d’exercice physique réduit la gravité de la stéatose hépatique (liée à l’obésité) de 75% chez les souris nourries avec un régime riche en graisses.

Cette étude pourrait donc bien indiquer une future stratégie de santé potentielle pour les êtres humains. « Ce résultat est important », affirme Joshua Lambert, professeur agrégé de science alimentaire, car « la stéatose hépatique non alcoolique est un problème de santé mondial important, qui devrait s’aggraver avec les années à venir. En raison de la forte prévalence de facteurs de risque tels que l’obésité et le diabète de type 2, la stéatose hépatique devrait toucher plus de 100 millions de personnes d’ici 2030. Et il n’existe actuellement aucun traitement validé pour la maladie », a-t-il ajouté.

De l’extrait de thé vert et de l’exercice physique pour une vie plus saine

Dans le cadre de l’étude, les souris nourries avec un régime riche en graisses pendant 16 semaines et qui consommaient de l’extrait de thé vert en faisant régulièrement de l’exercice en courant sur une roue, se sont révélées n’avoir qu’un quart des dépôts lipidiques dans leur foie, par rapport au groupe témoin de souris.

Les souris qui ont été traitées avec de l’extrait de thé vert seul ou qui faisaient uniquement de l’exercice (sans extrait de thé vert) avaient environ la moitié des matières grasses dans leur foie par rapport au groupe témoin.

the vert extrait exercice physique graisse gras foie

Les résultats de l’expérience sont clairement indiqués sur ces diapositives montrant les tissus hépatiques : les souris qui consommaient de l’extrait de thé vert et faisaient régulièrement de l’exercice n’avaient qu’un quart des dépôts lipidiques dans leur foie, par rapport à celles d’un groupe témoin. Les souris qui ont été traitées avec de l’extrait de thé vert seul ou qui faisaient uniquement de l’exercice avaient environ la moitié des matières grasses dans leur foie par rapport au groupe témoin. Crédits : Joshua Lambert research group/Penn State

En plus d’analyser les tissus hépatiques des souris, les chercheurs ont également mesuré la teneur en protéines et en matières grasses de leurs selles. Ils ont découvert que les souris qui consommaient de l’extrait de thé vert et faisaient de l’exercice avaient des taux de lipides et de protéines fécaux plus élevés.

Cliquez ici pour supprimer les publicités.

Transformer les nutriments différemment

« En examinant le foie de ces souris après la fin de l’étude et en criblant leurs matières fécales pendant la recherche, nous avons vu que les souris qui consommaient de l’extrait de thé vert et faisaient de l’exercice transformaient en fait les nutriments différemment : leurs corps manipulaient les aliments différemment », a déclaré Lambert.

« Nous pensons que les polyphénols du thé vert interagissent avec les enzymes digestives sécrétées dans l’intestin grêle et inhibent partiellement la dégradation des glucides, des lipides et des protéines dans les aliments », a-t-il ajouté. « Donc, si une souris ne digère pas la graisse dans son alimentation, cette graisse et les calories qui lui sont associées passent par le système digestif de la souris, et une certaine quantité finit par sortir dans ses selles ».

Vous aimerez également : L’exercice physique améliore le fonctionnement cérébral et aiderait à combattre Alzheimer

Selon les chercheurs, il peut être significatif que les souris traitées avec de l’extrait de thé vert et qui faisaient également de l’exercice aient une expression plus élevée de gènes liés à la formation de nouvelles mitochondries. « Cette expression des gènes est importante car elle fournit des marqueurs qui aideront les chercheurs à comprendre le mécanisme par lequel les polyphénols du thé vert et l’exercice pourraient travailler ensemble pour atténuer les dépôts de gras dans le foie », a expliqué Lambert.

« Nous avons mesuré l’expression de gènes que nous savons liés au métabolisme énergétique et qui jouent un rôle important dans l’utilisation de l’énergie. Chez les souris qui ont reçu le traitement combiné, nous avons constaté une augmentation de l’expression de gènes qui n’existaient pas avant de consommer de l’extrait de thé vert et de faire de l’exercice », a-t-il ajouté.

Bien entendu, davantage de recherches sont encore nécessaires afin de voir s’il y a une synergie créée par l’extrait de thé vert et le fait de faire de l’exercice, pour réduire les graisses déposées dans le foie, ou si les effets sont simplement additifs. À noter que le groupe de chercheurs menés par Lambert, du College of Agricultural Sciences (États-Unis), étudient depuis 12 ans les avantages pour la santé des polyphénols (souvent appelés antioxydants) du thé vert, du cacao, des avocats et d’autres sources encore.

Vers une amélioration de la santé cardiovasculaire

Vous voulez éliminer toutes les pubs du site tout en continuant de nous soutenir ?

C'est simple, il suffit de s'abonner !

J'EN PROFITE !

L'abonnement annuel ne vous coûte que 10 € AUJOURD'HUI !

Il vous reste !

Dans des recherches connexes antérieures, Lambert et ses collègues ont déjà démontré que l’extrait de thé vert et l’exercice ensemble réduisaient considérablement la masse corporelle et amélioraient la santé cardiovasculaire des souris nourries avec des aliments à forte teneur en matières grasses.

Cependant, comme aucun essai humain évaluant les avantages et les risques pour la santé du thé vert combiné à l’exercice n’a été mené jusqu’à présent, Lambert invite à la prudence pour les personnes qui décident d’expérimenter la stratégie de santé par leurs propres moyens.

« Je crois dans tous les cas que les gens devraient s’engager dans plus d’activités physiques et qu’ils devraient remplacer les boissons riches en calories par du thé vert diététique décaféiné (qui n’a pas de calories) », explique-t-il. Selon les chercheurs, la combinaison des deux pourrait bien avoir des avantages considérables pour la santé des gens, « mais nous n’avons pas encore les données cliniques », ont-ils ajouté.

Source : Journal of Nutritional Biochemistry

the vert extrait exercice physique graisse gras foie

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

759 Partages
759 Partages
Partager via
Copier le lien