3.8K Partages

Selon une nouvelle étude, une sécrétion laiteuse et psychoactive qui suinte des glandes d’une espèce de crapaud nord-américain pourrait fournir un traitement rapide et très efficace contre la dépression, l’anxiété et le stress chronique.

Il s’agit du crapaud du Colorado, de son nom scientifique Incilius alvarius. Il possède la caractéristique de sécréter une substance blanchâtre dérivée de la sérotonine contenant un composé chimique appelé 5-MeO-DMT, une tryptamine psychédélique apparentée à la célèbre diméthyltryptamine, ou DMT. On retrouve notamment ce composé dans l’Ayahuasca, une infusion psychédélique qui altère la conscience et provoque des hallucinations.

Une fois séchée et fumée, cette substance particulière provoquerait une expérience psychédélique courte mais très intense, au cours de laquelle l’égo est complètement anéanti et les intuitions mystiques sont accentuées. Pour cette raison, il est de plus en plus utilisé dans des méthodes de guérison alternatives ainsi que par les thérapeutes psychédéliques clandestins, en tant que traitement pour toute une gamme de troubles émotionnels et psychologiques.

Afin d’étudier son efficacité, les chercheurs ont effectué une batterie de tests psychiatriques pour examiner l’impact de l’inhalation du 5-MeO-DMT sur 42 participants. Dans leur étude publiée dans la revue Psychopharmacology, les auteurs signalent que les niveaux moyens de dépression avaient diminué de 18% un jour après l’inhalation de la substance, tandis que l’anxiété avait diminué de 39%. Le niveau de stress montrait également une baisse de 27%.

Vous allez aussi aimer : Des microdoses de champignons hallucinogènes amélioreraient les capacités cognitives

Lorsque l’équipe a ensuite effectué une analyse de suivi quatre semaines plus tard, elle a constaté que les niveaux de dépression avaient chuté à 68% en dessous des niveaux de référence, tandis que l’anxiété et le stress avaient diminué respectivement de 56 et 48%.

Bien que le mécanisme sous-tendant cet effet antidépresseur ne soit pas entièrement compris, les auteurs de l’étude suggèrent qu’il pourrait être causé par une augmentation de la neurogenèse, le 5-MeO-DMT ayant déjà démontré par le passé une augmentation de la croissance neuronale et du développement. Par ailleurs, ils affirment que le composé pourrait aider à soulager les maladies neuropsychiatriques en se liant aux récepteurs sigma-1 dans le cerveau, ce qui a un effet régulateur sur les inflammations.

Mais les auteurs restent prudents dans la présentation de leurs travaux, et ce malgré les résultats encourageants de l’étude. Ils craignent également que les résultats et conclusions annoncées ne conduisent à l’exploitation du crapaud du Colorado pour son “lait”, notamment sur le marché noir. Heureusement, ils soulignent toutefois qu’il n’est pas nécessaire de nuire aux animaux, car il est en réalité très facile de synthétiser le 5-MeO-DMT en laboratoire. Le 5-MeO-DMT synthétique devrait d’ailleurs être tout aussi efficace que la version naturelle.

Récemment, une étude distincte menée par des chercheurs du Johns Hopkins a révélé que 80% des personnes qui utilisaient le 5-MeO-DMT synthétique ont signalé une réduction à la fois de la dépression et de l’anxiété. Des résultats encourageants.

Source : Psychopharmacology

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

3.8K Partages
3.8K Partages
Partager via