Soutenez le journalisme scientifique indépendant ! [et supprimez la pub]
[-20% avec le code 0pub20pourcent]
JE M'ABONNE

La grande conjonction de Jupiter et Saturne observée à travers le monde (photos)

grande conjonction jupiter saturne observee monde
| NASA

Malgré les nombreuses difficultés que les terriens ont eu à endurer en 2020, le cosmos leur a offert quelques instants de répit en leur permettant de se tourner vers le ciel et d’observer de magnifiques événements astronomiques. De l’éclipse lunaire pénombrale aux pluies de météores, l’année 2020 a décidé de terminer son spectacle cosmique en beauté avec la grande conjonction de Jupiter et Saturne. Pendant quelques instants, ces deux géantes gazeuses du Système solaire ont paru extrêmement proches l’une de l’autre, avant de se séparer à nouveau pour plusieurs dizaines d’années. Et pour ceux qui n’ont pas pu y assister, de nombreux astronomes à travers le monde ont partagé leurs observations.

Cette « grande conjonction », comme l’appellent les astronomes, s’est produite fortuitement au solstice d’hiver pour ceux de l’hémisphère nord et au début de l’été dans le sud. Les deux planètes étaient, en réalité, distantes de plus de 730 millions de kilomètres. Mais en raison de leur alignement par rapport à la Terre, elles semblaient plus proches l’une de l’autre qu’à tout moment depuis près de 400 ans.

Une conjonction optimale a eu lieu à 18h22 GMT. Les meilleures conditions d’observation de lundi étaient à proximité de l’équateur, tandis que les habitants d’Europe occidentale et le long d’une vaste région d’Afrique devaient orienter leur vision vers le sud-ouest. Mais des centaines de fans de l’espace se sont également réunis à Calcutta pour observer l’événement à travers un télescope dans un musée de la technologie de la ville, ou depuis les toits environnants et les zones ouvertes.

Et au Koweït, des astrophotographes se sont rendus dans le désert à l’ouest de la ville de Koweït pour capturer cet événement unique. En observant avec un télescope ou même une bonne paire de jumelles, les deux géantes gazeuses n’étaient pas séparées de plus d’un cinquième du diamètre d’une pleine lune.

Mais à l’œil nu, elles se fondaient en une double planète très lumineuse, déclare Florent Deleflie de l’Observatoire de Paris. « La Grande conjonction fait référence à la période où deux planètes ont des positions relativement similaires par rapport à la Terre. Avec un petit instrument — même une petite paire de jumelles — les gens pouvaient voir les bandes équatoriales de Jupiter et ses principaux satellites, ainsi que les anneaux de Saturne ».

La dernière fois que Jupiter et Saturne se sont rapprochées de cette manière, c’était en 1623, mais les conditions météorologiques dans les régions où l’on pouvait voir l’événement n’étaient pas optimales et ont obscurci le ciel. La visibilité était apparemment meilleure la fois précédente au Moyen Âge, le 4 mars 1226 pour être précis.

Jupiter, qui est la plus grande planète, met 12 ans à tourner autour du Soleil, tandis que Saturne met 29 ans. Tous les 20 ans environ, elles se lancent dans un ballet planétaire semblant les rapprocher l’une de l’autre aux yeux des observateurs terrestres.

Les meilleurs pour la fin…

Laisser un commentaire
À LIRE AUSSI :
Mars : elle oscille de la même manière que la Terre
Plus d'articles
chiens pour detecter punaises lit couv
Des chiens pour détecter les punaises de lit