42 Partages

Cannabinoïde présent dans le cannabis, le cannabidiol (CBD) a été isolé pour la première dans les années 1940 et analysé chimiquement dans les années 1960, bien qu’il soit étudié depuis plus de 200 ans. Il est étudié et utilisé aujourd’hui en pharmacologie pour ses nombreux effets thérapeutiques et constitue un domaine de recherche actif. Il est, en outre, de plus en plus utilisé sous forme d’huile de CBD pour ses propriétés relaxantes, apaisantes et anxiolytiques.

Composant majeur des cannabinoïdes du chanvre, le CBD est étudié depuis de nombreuses années pour ses effets thérapeutiques. La molécule cible plusieurs récepteurs cellulaires et synaptiques, agissant ainsi à l’échelle systémique. Dans le cadre clinique, il est ainsi utilisé pour traiter un certain nombre de troubles physiologiques comme l’inflammation, les myoclonies pathologiques de la dystonie et les convulsions.

Au niveau neurologique, le cannabidiol a montré des effets positifs dans le traitement de l’épilepsie et de certains troubles psychiques, notamment dans le cadre des schizophrénies paranoïdes. Enfin, il a montré une action inhibitrice sur la division des cellules cancéreuses et leur mécanisme d’angiogenèse en inhibant certains facteurs de croissance.

Cannabidiol : une molécule thérapeutique sans effets psychoactifs

Bien qu’il soit utilisé aujourd’hui en médecine moderne, le CBD est employé depuis plusieurs siècles pour soulager divers maux et troubles fréquents, avec une efficacité relative en fonction de son cadre d’application. À ce titre, il se différencie du tétrahydrocannabinol (THC) qui est utilisé dans le cadre ludique pour ses effets psychotropes. Donc, contrairement au THC, le CBD n’est pas psychoactif et peut être utilisé sans subir de tels effets.

effets cbd

Le cannabidiol est reconnu pour ses effets thérapeutiques dans le cadre de plusieurs pathologies ou troubles physiologiques. Crédits : WHS

Outre ses effets purement thérapeutiques, le CBD est couramment utilisé sous forme d’huile de cannabidiol pour ses effets relaxants, déstressants et la sensation de bien-être qu’il procure sans, encore une fois, les effets psychoactifs du THC. En effet, le cannabidiol se fixe aux récepteurs de la sérotonine (5-HT1A), entraînant un sentiment d’apaisement, et peut même aider à lutter contre les insomnies. De plus, le CBD active également les récepteurs de l’adénosine ; en agissant ainsi sur la dopamine, il possède un effet anxiolytique.

L’effet d’entourage : quand les molécules agissent à l’unisson

L’huile de cannabidiol est obtenue par extraction de la plante de cannabis, et lors de ce processus d’extraction, certaines molécules peuvent être conservées et d’autres non. Dans les années 1980, le pharmacobotaniste Raphaël Mechoulam montre que les propriétés du chanvre sont en réalité conditionnées par les molécules qu’il contient et les interactions entre ces molécules. Il baptise alors cet effet de groupe l’effet d’entourage ; effet très utilisé en pharmacologie de nos jours.

Chaque variété de chanvre possède une composition moléculaire spécifique, et environ 500 molécules différentes sont connues à ce jour. À côté du cannabidiol, d’autres cannabinoïdes existent : le THC, le cannabinol (CBN), le cannabichromène (CBC), le cannabigérol (CBG), la tétrahydrocannabivarine (THCV), le cannabivarol (CBV), etc.

molecules cannabinoides

Le chanvre contient plusieurs dizaines de molécules différentes (cannabinoïdes, terpénoïdes, flavonoïdes). Plus ces molécules sont nombreuses, plus leur synergie est importante, et les propriétés qui en découlent sont intéressantes. Un phénomène appelé l’effet d’entourage. Crédits : ChemFL

Mais les cannabinoïdes ne sont pas les seules molécules trouvées dans le chanvre. Il en existe deux autres types : les terpénoïdes et les flavonoïdes. Les terpénoïdes sont des molécules aromatiques qui donnent par exemple leur parfum au camphre, à la cannelle, à l’eucalyptus ou encore à la menthe. Le chanvre contient plusieurs monoterpénoïdes notoires comme le limonène et le myrcène ou encore. Ces molécules sont étudiées en pharmacologies pour leurs potentiels effets antibactériens et analgésiques.

Sur le même sujet : Quels sont les bienfaits des graines de cannabis ?

Les flavonoïdes, quant à eux, sont des polyphénols donnant leurs couleurs à une grande majorité de fleurs et de fruits. Ils sont reconnus pour leurs effets antioxydants chez l’Homme. Ainsi, plus le processus d’extraction conserve de molécules, plus l’huile de CBD bénéficiera d’une synergie entre ses différents composants. La combinaison entre les différents cannabinoïdes et terpènes confère de ce fait de nombreuses propriétés bénéfiques. Cet effet d’entourage peut également être obtenu par vaporisation ou inhalation directement à partir des fleurs de CBD.

La différence entre une huile de CBD à spectre complet et un isolat de CBD

Une huile de CBD possédant un bon effet d’entourage est appelée huile de CBD à spectre complet. Dans ce type d’huile, de très nombreuses molécules sont généralement présentes, assurant une combinaison de différentes propriétés apaisantes, anxiolytiques et thérapeutiques  avec un maximum d’efficacité. Au contraire, une huile sans effet d’entourage est appelée un isolat de CBD et, comme son nom l’indique, ne contient que du CBD.

Dans le cas de l’isolat de CBD, le processus d’extraction élimine toutes les autres molécules, notamment le THC. Bien que les concentrations en THC soient inférieures ou égales à 0.2% (limite définie par la loi française), et qu’il n’y ait donc aucun impact notable sur l’organisme, certaines personnes désireuses d’éviter tout contact avec le THC peuvent trouver dans l’isolat de CBD un bon compromis. Tout en sachant que, se faisant, elles abandonnent également le bénéfice de l’effet d’entourage conféré par l’huile de CBD à spectre complet.

huile cbd

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

42 Partages
42 Partages
Partager via
Copier le lien