Méditerranée : découverte d’un des plus grands cadavres de rorqual commun jamais répertoriés

decouverte plus gros cadavres rorqual commun mediterranee
| Coast Guard of Italy

Le rorqual commun est une espèce de cétacé de la famille des Balaenopteridae. Après la baleine bleue, il s’agit du plus grand animal vivant sur la planète. Pouvant vivre une centaine d’années, les rorquals évoluent dans la plupart des océans, et également dans la mer Méditerranée. Bien qu’ils évitent les installations humaines, il n’est pas rare d’en croiser au large des villes et ports. Récemment, c’est une malheureuse scène à laquelle ont assisté des garde-côtes italiens en découvrant un cadavre de rorqual commun près du port de Sorrente. Ses impressionnantes dimensions font certainement du cadavre l’un des plus grands jamais retrouvés dans la Méditerranée.

La carcasse d’un énorme rorqual commun (Balaenoptera physalus) a été découverte près du port italien de Sorrente plus tôt cette semaine, ont déclaré les garde-côte italiens. Les autorités ont découvert la carcasse dimanche 17 janvier, avant de la remorquer jusqu’au port voisin de Naples. La baleine mesurait environ 20 mètres de long et pesait probablement plus de 77 tonnes — faisant probablement du cadavre l’un des plus grands jamais trouvés en mer Méditerranée.

Les plongeurs de la garde côtière ont découvert l’animal pour la première fois après qu’un jeune rorqual a nagé dans le port de Sorrente dans un état de détresse. L’animal aurait enfoncé sa tête dans les murs du port à plusieurs reprises avant de se replier sous l’eau ; quand les plongeurs l’ont suivi, ils ont découvert le cadavre du rorqual.

Le jeune animal est présumé être la progéniture du rorqual mort, et la Garde côtière surveille les signes du retour du petit. Pendant ce temps, les biologistes marins de Naples s’efforcent de déterminer ce qui a tué l’animal. Les rorquals communs sont les deuxièmes plus grands animaux de la planète, après l’emblématique baleine bleue.

À LIRE AUSSI :
La drogue consommée pendant un festival britannique affecte gravement la faune locale

Ils peuvent atteindre 25 mètres de long et peuvent peser jusqu’à 80 tonnes, selon la National Oceanic and Atmospheric Administration (NOAA). Ils sont considérés comme étant en voie de disparition après que la chasse commerciale à la baleine a décimé la population mondiale de rorquals au cours du siècle dernier. Aujourd’hui, la chasse commerciale à la baleine est illégale dans la majeure partie du monde, et les collisions avec des bateaux, constituent la plus grande menace pour les rorquals, selon la NOAA.

Laisser un commentaire