Nous ne sommes pas encore tout à fait entrés dans la période « pré-Noël » commerciale, mais elle approche à grands pas, avec toutes les décorations et musiques habituelles qui en font partie. Bien que cela puisse donner un ton agréable et adoucir le quotidien, certains experts avertissent que trop de « musique de Noël » peut être mauvais pour le bien être mental.

Les musiques de Noël sont quelque chose que l’on peut, selon les cas, apprécier ou détester. Si vous trouvez déjà vous-mêmes ces mélodies plutôt agaçantes, alors imaginez ce qu’il en est pour les vendeurs ou tout autre employé de magasin, qui vont probablement entendre ces morceaux festifs pendant des mois.

Selon la psychologue clinicienne Linda Blair, ces airs de fête peuvent être épuisants mentalement. « Les personnes qui travaillent dans les magasins à Noël doivent essayer de faire abstraction de ces chansons de Noël, parce que si elles ne le font pas, cela les empêche vraiment de pouvoir se concentrer sur autre chose », a déclaré Blair à Sky News. « Vous dépensez simplement toute votre énergie mentale à essayer de ne pas entendre ce qui est diffusé par les hauts parleurs ».

Au début, la musique des fêtes peut susciter des sentiments de nostalgie. Mais après la dixième ou la vingtième fois que vous entendez la même chanson de Noël de Michael Bublé, vous risquez vraiment d’être agacés et ennuyés, même si vous ne le montreriez ou ne le remarqueriez pas forcément directement. Ce phénomène porte un nom, « l’effet de simple exposition », a déclaré à NBC la psychologue Victoria Williamson.

Essentiellement, lorsque vous avez entendu des chansons un certain nombre de fois, le cerveau devient saturé et vous commencez alors à les trouver désagréables. Ensuite, d’autres contraintes et stress liés à l’argent, aux voyages entrepris ou à la visite des proches peuvent irriter davantage.

Cependant, ce n’est pas pour autant que les musiques de Noël vont disparaître. Les détaillants y voient une occasion de donner aux clients l’envie de dépenser.

D’ailleurs, certaines recherches ont montré que trouver le bon équilibre entre les chansons de Noël, peut donner aux clients un ressenti plus positif de leur environnement.

C’est aussi la raison pour laquelle certains magasins dégagent des « parfums de vacances » comme le pin et la cannelle, pour inciter les acheteurs à dépenser plus.

Pour ceux qui travaillent dans le commerce de détail, il n’y a probablement aucune issue à Noël au cours des prochains mois. Il faudra donc vous armer de courage.

Sources : Business Insider, NBC News

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.