3.7K Partages

En plein cœur de la pandémie, se tenir au courant des différentes données et statistiques liées au coronavirus, même si parfois elles ne sont pas d’une grande précision, permet d’obtenir une évaluation générale de la situation mondiale. Cependant, ces chiffres sont généralement éparpillés, dispersés entre le site de l’OMS et ceux des différents gouvernements et autorités. C’est pourquoi Avi Schiffmann, lycéen de 17 ans, a développé un site regroupant toutes ces informations. Visité par environ 30 millions de personnes quotidiennement, entièrement gratuit, celui-ci centralise de très nombreuses données accessibles au public et est devenu la référence sur les statistiques de la pandémie. 

La pandémie de coronavirus semble avoir encore quelques mois devant elle, et Schiffmann prévoit de continuer à la suivre activement jusqu’à la fin. Tant que le site est en ligne, il continuera à y travailler et à ajouter de nouvelles fonctionnalités. Une fois la pandémie terminée, il supprimera les serveurs et fera peut-être une page qui compare le COVID-19 au SRAS ou à la grippe espagnole. Il pense que ce pourrait être une archive historique sur le coronavirus que les gens pourront regarder dans le futur. Le traqueur de coronavirus d’Avi Schiffmann centralise toutes les informations possibles sur le COVID-19. Il met constamment à jour les statistiques des pays du monde sur les infections, les décès, les guérisons et les taux de changement en utilisant des données extraites de l’OMS, du CDC et d’autres sites Web gouvernementaux.

Le site propose fréquemment de nouvelles fonctionnalités, comme le nouveau calculateur de taux de survie. Il présente également une carte des infections et des pages contenant des informations de base sur le virus, notamment des conseils d’hygiène et une liste de symptômes. « À l’avenir, j’espère que la pression sera exercée sur l’OMS pour développer un outil comme celui-ci. La responsabilité ne devrait pas incomber à un enfant au hasard, mais il est évident que les gens veulent connaître les statistiques », explique-t-il.

taux survie

Le site met à disposition un module permettant de calculer le taux de survie en fonction de plusieurs paramètres. Crédits : nCov2019

Parce que le tracker couvre le monde entier, il y a toujours quelqu’un qui le consulte. Chaque jour, il explique que le site Web reçoit des visiteurs de tous les pays du monde. S’il dort quand quelque chose ne va pas avec le site, alors il se réveille des centaines ou milliers de messages. C’est une responsabilité qu’il prend au sérieux. Le tableau de bord est très populaire, avec environ 30 millions de visiteurs par jour et 700 millions au total jusqu’à présent, il n’est donc pas surprenant que Schiffmann ait reçu des offres pour mettre des publicités sur le site Web. Une offre en particulier aurait engagé Schiffmann à maintenir le site pour 8 millions de dollars, qu’il a refusé, et il dit qu’il aurait probablement pu gagner plus de 30 millions de dollars s’il avait affiché ses propres publicités, mais il dit que ce n’est pas l’objectif du site.

Sur le même sujet : Un puissant modèle prédictif du MIT évalue la propagation du coronavirus en fonction du confinement

stats covid19

Il est possible de consulter plusieurs dizaines de statistiques différentes concernant la pandémie. Crédits : nCov2019

Schiffmann indique qu’il ne voulait pas que les popups ruinent l’interface utilisateur, ce qui serait quelque chose hors de son contrôle s’il vendait le site. Il ne veut pas être contractuellement obligé de maintenir le site ou d’apporter des modifications avec lesquelles il n’est pas d’accord. Plus précisément, il sait que beaucoup de ses visiteurs du monde entier n’ont pas de connexions Internet très rapides, donc l’ajout d’annonces et de trackers ralentirait le site et le rendrait peut-être même inutilisable pour eux. Il a mis en place un bouton de don sur le site Web, bien que cela ne représente pas 8 millions de dollars. Schiffmann a de grands projets pour son avenir. Il a déjà reçu des offres d’emploi, dont une de Microsoft, mais il n’est pas intéressé pour le moment. En outre, il veut poursuivre ses propres projets. Au lieu de cela, il se soucie davantage des liens qu’il a établis avec le projet.

Sources : nCoV2019
avi schiffmann

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

3.7K Partages
3.7K Partages
Partager via
Copier le lien