La musique parfaite pour détendre et calmer les chats

chat detendu detente
| Shewylab

Emmener un chat chez le vétérinaire peut être une expérience stressante, voire traumatisante pour l’animal ainsi que pour le propriétaire. Aujourd’hui, nous mettons en lumière une étude publiée dans le JFMS (Journal of Feline Medicine and Surgery), ayant démontré que faire écouter un type spécifique de musique au chat durant la visite peut l’aider à moins stresser.

L’utilisation de la musique est devenue de plus en plus populaire en médecine humaine, avec de nombreuses études montrant toute une gamme d’avantages, allant de l’amélioration de la fonction motrice et cognitive chez les patients ayant subi un AVC, à la réduction de l’anxiété associée aux examens médicaux, aux procédures de diagnostic et à la chirurgie. À présent, des preuves ont permis de démontrer que les avantages de la musique sont également observés chez les chats ainsi que chez d’autres animaux.

Des recherches publiées précédemment dans le JFMS avaient déjà indiqué que les chats, sous l’effet de l’anesthésie générale, restent toutefois physiologiquement sensibles à la musique : en outre, ils semblent être dans un état plus détendu lorsqu’ils entendent ainsi de la musique classique, par rapport à de la pop ou encore du heavy metal.

Détendre son chat et réduire son anxiété grâce à la musique, c’est possible

Dans cette dernière étude, des chercheurs de la Louisiana State University (LSU), aux États-Unis, ont poussé l’analyse de l’impact de différents types de musique un peu plus loin, en explorant les effets apaisants d’une musique composée spécifiquement pour les chats.

À LIRE AUSSI :
Cet oiseau rare est mâle d'un côté et femelle de l'autre

Il faut savoir que les compositions considérées comme agréables à l’oreille humaine ont souvent un rythme similaire à la fréquence du pouls humain au repos et contiennent souvent des fréquences de la gamme vocale humaine.

De ce fait, les chercheurs se sont basés sur ce principe pour créer une musique spécifiquement agréable pour les chats, composée de vocalisations de chats affiliés (tels que des sons de ronronnements et d’allaitement), ainsi que des fréquences similaires à la gamme vocale féline (deux octaves au-dessus de celle des humains).

Puis, afin d’évaluer les effets de la musique spécifique aux chats, 20 spécimens de compagnie inscrits à l’étude de la LSU en ont écouté durant 20 minutes :

Les chercheurs ont également passé de la musique classique (« Élégie », de Fauré), ou aucune musique (silence) dans un ordre aléatoire. L’ensemble de ces tests a à chaque fois été effectué lors d’une visite chez le vétérinaire, à deux semaines d’intervalle.

Ils ont ainsi attribué des « scores de stress » aux chats, basés sur leur comportement et leur posture, ainsi que des « scores d’échelle de traitement moyenne » (basés sur les réactions des chats à des actions effectuées par leur maître). Ces scores ont été attribués à partir des enregistrements vidéo des examens. Les rapports neutrophiles/lymphocytes des échantillons de sang ont également été mesurés pour rechercher une réponse au stress physiologique.

Des résultats positifs

L’étude a ainsi révélé que les chats semblaient moins stressés durant l’examen (comme l’indiquent les scores de stress et les scores d’échelle de traitement moyenne des chats) lorsqu’ils pouvaient entendre la musique spécifique aux chats, par rapport à de la musique classique et à l’absence de musique.

Cet effet ne s’est pas reflété dans le rapport neutrophile/lymphocyte, mais les scientifiques suggèrent que 20 minutes n’ont peut-être pas été suffisantes pour affecter cette mesure.

En diminuant les niveaux de stress, les chercheurs concluent que la musique spécialement conçue pour les chats peut non seulement avoir des avantages en matière de bien-être du chat, mais également qu’elle permettrait de rassurer les propriétaires lors d’une visite chez le vétérinaire, en permettant à leur animal de vivre une expérience moins désagréable.

À LIRE AUSSI :
Pour la première fois, des chercheurs extraient l'ADN d'insectes incrustés dans de la résine

Vous avez un ou plusieurs chats ? N’hésitez pas à leur faire écouter cet extrait et à nous écrire en nous expliquant sa réaction !

Source : Journal of Feline Medicine and Surgery

Plus d'articles
realite wigner
Une nouvelle expérience remet en question la notion de « réalité » en mécanique quantique